Cannibale tagged posts

The Cook (2008)

The Cook

(2008)

I am cook !

J’ai raté le coche de ce 1er Avril pour vous parler de ce The Cook, un petit slasher insignifiant qui date de 2008 (à ne pas confondre avec The Cook de 2013, un gros Z mal branlé) et qui a été produit par une firme baptisée Red Gourmet Productions. Celle-ci n’a naturellement jamais rien sorti d’autre, et ce n’est pas étonnant: il n’y a qu’à voir le nom de la compagnie associée (The Cook Movie) pour comprendre que ces boites ne sont que des créations temporaires pour quelques raisons légales, et qu’elles n’abritent qu’une poignée de personnes qui portent généralement différentes casquettes durant la création de leur “bébé”.
En l’occurrence ici, il s’agit d’une bande de techniciens disposant d’une expérience minimaliste sur qu...

Lire...

Red River (2011)

ROAD TO HALLOWEEN II

Red River

(2011)

Datant de 2011, Red River est l’un de ces films amateurs (pardon, “indépendants”) tournés au caméscope bon marché et conçus avec les moyens du bord. Dans certains cas cela n’empêche pas le résultat d’être bon malgré tout, et j’en veux pour preuve l’hilarant Coons ! Night of the Bandits of the Night, chroniqué par Rigs Mordo de la Toxic Crypt, dans le dernier Vidéotopsie (et boum, double pub !). Malheureusement ces exceptions sont très rares et ce type de production est généralement blindé de problèmes en tous genres et donc tout simplement inregardable. Chacun aura ses limites, de l’acting atroce aux problèmes de sons, en passant par l’image dégueulasse ou les effets spéciaux, effectivement très “spéciaux”...

Lire...

Hansel V Gretel (2015)

Hansel V Gretel

(2015)

Cela devait arriver, c’est évident: l’incessante mode des films de super-héros est désormais prise en compte par la Asylum, le célèbre studio qu’on ne présente plus. Fonctionnant essentiellement sur le principe du mockbuster (petit film dont le titre et/ou certains éléments parodient l’un des grands succès cinématographique du moment), celui-ci commence sa cuvée 2015 en évoquant rien de moins que les deux grands titans à venir de Marvel et DC. Leur Avengers Grimm, qui sortira le mois prochain, évoque tout naturellement le futur Avengers: Age of Ultron de Joss Whedon, tandis que ce Hansel vs. Gretel – pardon, Hansel V Gretel plus exactement, reprend le gimmick du projet de Zack Snyder, qui devait être tour à tour Man of Steel 2 puis Batman vs...

Lire...

Wrong Turn 6: Last Resort (2014)

Wrong Turn 6: Last Resort

(2014)

Quand on y songe sérieusement, il est difficile de croire que Détour Mortel vient d’atteindre sa sixième incarnation en un peu plus d’une décade. Et en dix ans il s’en est passé des choses, la franchise passant d’un véhicule pour le populaire Stan Winston et son studio à un petit produit de seconde zone pour le marché vidéo. C’est même sans surprise qu’on découvre que ce nouvel opus fait partie du catalogue de la UFO International Productions, une petite société qui nous a distribué quelques classiques comme les deux Python et son crossover, les suites lamentables de Lake Placid ou le quatrième Sniper avec un Tom Berenger fatigué. Et RoboCroc. Le fond du panier, indubitablement...

Lire...

Wrong Turn 5: Bloodlines (2012)

Wrong Turn 5: Bloodlines

(2012)

Vous vous souvenez quand je vous ai dit que Wrong Turn 4: Bloody Beginnings était le même film que Wrong Turn 3: Left for Dead ? Et bien Wrong Turn 5: Bloodlines est le même film que Wrong Turn 4. Exactement le même, la neige en moins. Comme dans Wrong Turn 4, on retrouve Three Finger et ses deux frérots du premier opus, comme dans Wrong Turn 4, tout le monde y passe et les consanguins sont en quelque sorte les héros de l’histoire, et comme dans Wrong Turn 4, seules comptes les mises à mort totalement outrancières. Cette fois Declan O’Brien a la brillante idée de ramener une ancienne star du genre pour appâter les fans, à savoir Pinhead en personne: Doug Bradley.
Il joue ici ce qui doit être l’un des rares êtres humains normaux a pouvoir c...

Lire...

Wrong Turn 4: Bloody Beginnings (2011)

Wrong Turn 4: Bloody Beginnings

(2011)

Lorsqu’une franchise atteint son quatrième épisode, ça veut généralement dire qu’elle arrive en fin de vie. Même dans le milieu prolifique du DTV, rares sont les séries qui atteignent et dépassent ce numéro, l’intérêt des spectateur s’amenuisant au fil des années et des séquelles de moins en moins réussie. Quand Wrong Turn 4 a été annoncé, il était logique d’y voir la dernière tentative de capitaliser sur l’odyssée sanglante des Mountain Men, le dernier volet avant la disparition définitive de Three Fingers et ses frangins...

Lire...

Wrong Turn 3: Left for Dead (2009)

Wrong Turn 3: Left for Dead
(2009)

Wrong Turn 2 a eu assez de succès pour que la Fox valide un troisième opus, toujours pour le marché vidéo car forcément plus rentable en rapport budget / bénéfice. Cependant il semble clair que la firme se moque totalement de sa franchise et n’émet aucun souhait de s’impliquer dedans. La Fox délègue, se débarrasse, elle expédie son produit le plus loin possible de ses locaux et de ses employés. Le prestigieux Stan Winston Studio ? Aucune chance de l’y retrouver. L’équipe derrière le succès de la séquelle ? Absente également, car ses membres sont probablement trop talentueux aux yeux des producteurs...

Lire...

The Walking Dead (5.03)

The Walking Dead
Ep.5.03

Four Walls and a Roof

The Walking Dead, saison 5, épisode 3. Que dire de plus ?

Cette troisième entrée porte le titre de Four Walls and a Roof, mais elle aurait pu tout aussi bien s’intituler Black Dude Dies and Gets Replaced by Other Black Dude, parce que c’est vraiment tout ce qui se passe ici. Lorsque l’épisode commence, il répète ce que l’on a vu la semaine précédente, avec un long discours nonsensique de Gareth, le leader des cannibales, auquel on ne fini par même plus porter attention...

Lire...

Wrong Turn 2: Dead End (2007)

Wrong Turn 2: Dead End

(2007)

La scène post-générique de Détour Mortel montrait Three Finger survivre a son apparent trépas, prêt a trucider quelques randonneurs pour l’inévitable séquelle. Il fallu cependant attendre quatre ans pour que celle-ci voit le jour, un lap de temps relativement conséquent pendant lequel le genre horrifique, sur grand écran, a totalement changé de style. Lorsque l’original fut distribué en salle, le public était surtout habitué au neo-slasher, une nouvelle vague totalement inoffensive et politiquement correct née de Scream.
En 2007 cependant, c’est une toute autre époque. Rob Zombie a fait son Devil’s Reject, Alexandre Aja a livré un incroyable remake de La Colline a des Yeux et la série Masters of Horror a ramené quelques vieux briscard...

Lire...

Wrong Turn (2003)

Wrong Turn

(2003)

Parce qu’il est sorti au cinéma un peu avant le remake de Massacre à la Tronçonneuse, c’est bien ce Détour Mortel que je considère comme une (petite) évolution du cinéma d’horreur. Car indépendamment de tout jugement sur le film lui-même, il symbolisa le retour du gore sur grand écran. Voyez-vous, suite a la sortie de Scream en 1996, le genre tomba dans une formule déplorable, parfois nommée neo-slasher. Antagonistes forcément humains et aux motifs stupides, meurtres hors-champs ou très propres, le tout dans une ambiance non pas teenagers comme on a tendance a la décrire (beaucoup de bon films d’horreur tournent autour de jeunes gens), mais plutôt soap-opera...

Lire...