Clint Howard tagged posts

Leprechaun 2 (1994)

Leprechaun 2

(1994)

Cry as you may, cry as you might.
It’s going to be one hell of a wedding night.

On a souvent tendance à dire que les suites sont inférieures aux originaux, que les n°2 ne pourront jamais égaliser ou surpasser leurs prédécesseurs. Cette andouille de Kevin Williamson en a même fait un running gag dans son très nul Scream 2, se trouvant incapable de citer le moindre exemple. Ce n’est pourtant pas ça qui manque dans l’univers des films d’horreur et de la série B, et plusieurs titres viennent immédiatement en tête: Critters 2, Evil Dead 2, Maniac Cop 2, Puppet Master 2… et donc Leprechaun 2, qui débarque tout juste un an après le premier opus.
Une sortie qui semble précipité, mais avec deux fois le budget de son prédécesseur et la prévision d...

Lire...

BloodRayne: The Third Reich (2011)

Enfin le troisième volet de BloodRayne fait son apparition, toujours sous la caméra du très discuté Uwe Boll. Depuis son annonce, le film (alors appelé BloodRayne 3: Warhammer) éveillait l’attention car se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale comme dans le jeu original, et annonçait au casting la présence des deux actrices ayant interprétées Rayne: la Terminatrix Kristanna Loken et la magnifique Natassia Malthe. De quoi intriguer et laisser place aux idées les plus folles: y aurait-il deux Rayne ? S’agit-il d’une histoire de voyage dans le temps, de clonage ou d’alter-ego maléfique ?

Malheureusement il n’en sera rien car Kristanna Loken quitte bel et bien le projet sans que l’on ne sache vraiment pourquoi...

Lire...

Ticks (1993) AKA. Infested

Ticks

(1993)

Produit par le goreux Brian Yuzna (Society, les deux Le Dentiste) et réalisé par Tony Randel a qui l’on doit les très sympathiques Hellraiser II et Amityville 1993, ce Ticks est une grosse série B à l’ancienne des plus sympathique. S’il n’est pas original et très probablement conçu comme une copie de Arachnophobie sorti trois ans plus tôt (et les tiques sont des arachnides, ce qui porte parfois à la confusion ici vu leur taille), le film aurait pu avoir un intérêt très limité s’il s’était contenté d’aligner les scènes d’attaques sanglantes. A la surprise générale, Ticks se montre plutôt chiche à ce sujet et se caractérise plus par son atmosphère amusante et son hommage aux films de SF des années 50.
L’histoire nous montre comment ...

Lire...

Preview: Big Bad Wolf

Dans le registre grosse série B, voilà qu’arrive Big Bad Wolf qui, comme son nom l’indique va nous offrir une histoire d’un grand méchant loup. Relecture du Petit Chaperon Rouge version monster movie ? Pas du tout, juste un énième film de loup-garou plutôt banal…
Car franchement, en dehors de quelques titres (Hurlements, bien que je le trouve très mou, Le Loup-Garou de Londres, et pas celui de Paris, Dog Soldiers – j’assume, ou encore Bad Moon) les loups-garous sont les bêtes maudites du ciné fantastique. Assez rares à trouver et généralement très mal traités, les pauvres petits gloumoutes n’ont jamais vraiment pu s’imposer (même dans les Underworld ils sont bien souvent en retrait).

Ici pas d’innovation, c’est de la grosse tambouille déjà mille fois resservis: com...

Lire...

Austin Powers dans Goldmember

 

Austin Powers dans Goldmember
Austin Powers in Goldmember (2002)

Cap Cinéma, Blois (41)

 

Lire...