Claudio Fragasso tagged posts

Virus Cannibale (Virus – L’Inferno dei Morti Viventi, 1980)

Aaah un Bruno Mattei. Un homme dont on pourrais parler des heures… Virus Cannibale compte parmi ses plus grandes œuvres. Un des plus grands nanars de tous les temps, une film qui en devient presque cosmique et qui a atteint une réputation ultra-culte dans le domaine du Bis italien, exactement comme Les Rats de Manhattan du même auteur. Virus Cannibale devait, à la base, être un film à message. Un film dénonçant l’exploitation du tiers-monde, de l’Afrique, une sorte de J’accuse ! où la pauvre minorité, entièrement décimée par les grandes puissances, se relevaient d’entre-les-morts pour aller combattre ses oppresseurs. Dans les mains de Mattei, ce brûlot contestataire devient un sous-Zombie de pacotille où une petite fuite dans une usine secrète contamine la population de Nouve...

Lire...