Category News

Black Lagoon #4 – Sommaire

La saison d’Halloween commence à peine que déjà les choses bougent: Black Lagoon Fanzine #4 débarque bientôt ! La news est tombée hier, mais comme j’étais occupé à garder ma petite nièce et mon neveu j’ai dû faire l’impasse. Oh je sais, vous vous en foutez, mais j’avais besoin de mettre quelque chose dans mon intro avant de bêtement copier / coller le message d’annonce original que voici:

Grands brûlés des bois, goules squelettiques, sorcières pustuleuses et ectoplasmes vengeurs, le temps est venu de nous réunir au lagon noir, où nous attendra le quatrième numéro de Black Lagoon Fanzine, prêt pour une sortie des eaux courant de ce mois d’octobre, au pire au début du suivant...

Lire...

By The Sword, retour et avis

Copain de galère sur les festivals Bloody Week-end, Sandy Foulon vient récemment de venir à bout de By The Sword, l’ouvrage du camarade Thierry Augé dédié à l’Heroic Fantasy au cinéma. Il a ainsi partagé son avis positif sur Facebook avec une petite photo du bouquin parmi d’autres pièces de sa collection. Comme j’accumule le retard j’en profite pour partager ses compliments et rappeler aux intéressés qu’il existe toujours quelques exemplaires disponibles du livre à la petite boutique de Médusa, comme l’a justement fait savoir son tenancier Didier Lefevre il y a quelques temps. Et pour les autres, prière de faire un petit tour du côté de La Séance à Roggy, le site de l’auteur qui a justement ranimé l’esprit du fanbook à l’occasion d’une petite chronique sur ce Valhal...

Lire...

Dan Hicks (1951-2020)

I know it hurts baby, but everything’s going to be fine.

– Jake, Evil Dead 2

Entre un célèbre Joel Schumacher et un légendaire Ennio Morricone, la disparition de Dan Hicks est passé pratiquement inaperçu et cela est plutôt dommage. Bien sûr il n’était pas une grande figure hollywoodienne ni même un grand acteur à la filmographie longue comme le bras, mais dans le petit milieu de la série B il était une trogne inoubliable et second couteau rare mais toujours appréciable. Car le bonhomme était fun, il n’y a pas d’autre façon de le dire. Né à Pontiac dans le Michigan, il faisait partie de la “famille Raimi” au même titre que Bruce Campbell ou Scott Spiegel, ayant développé une forte amitié avec les créateurs de la saga Evil Dead dans laquelle il joua l’u...

Lire...

Joel Schumacher (1939-2020)

Il y a presque deux semaines nous apprenions avec surprise la disparition du réalisateur Joel Schumacher, tristement décédé du cancer ce 22 Juin. Avec surprise non pas en raison des causes de sa mort, mais plutôt de son grand âge puisqu’il nous a quitté à 80 ans. Et oui, le bonhomme était bien plus vieux que l’on croyait, ayant en fait débuter sa carrière durant les Seventies comme scénariste et costumier pour quelques comédies musicales après avoir été un temps fashion designer. Car Wash, Sparkle, The Wiz… Tout de suite cela explique beaucoup de choses quant à l’esthétisme de ses tristement célèbres Batman, films pour lesquels la plupart se souviendront de lui...

Lire...

Saturn (1936-2020)

Une fois n’est pas coutume quittons l’univers de la série B, des films et de comics, et rendons hommage à Saturn, cet alligator de presque cent ans qui vient de mourir il y a deux jours. Pourquoi parler d’un simple animal quand de nombreuses personnes mériteraient d’avoir leur place dans cette rubrique ? Tout simplement parce que ce n’est pas tous les jours que l’on peut parler d’une grosse bête semblant sortir d’un creature feature, et parce que ce saurien aura eu une vie très bien remplie valant amplement n’importe quelle carrière artistique ou parcours professionnel que les humains aiment tant vanter...

Lire...

18 ans – I’m Eighteen and I Like It !

Eighteen – I just don’t know what to say
– Alice Cooper

Une nouvelle année, un nouvel anniversaire. A l’origine je ne voulais pas en écrire des lignes et des lignes, mais il faut reconnaitre que 18 ans c’est quand même quelque chose et je me sens un peu obligé de dire quelques mots. Le soucis c’est qu’il n’y a absolument rien qui me vient, et d’ailleurs ceci est le premier article que je publie sur le site depuis… le 3 Décembre. Ouch. Ce n’est pas le début de la fin pour autant puisque je suis coutumier du fait depuis toujours, écrivant au rythme de périodes fastes et de traversées du désert en fonction de l’état de ma vie privée et professionnelle, et de mon moral fluctuant...

Lire...

Black Lagoon Fanzine #3, par David Didelot

Autre compte-rendu pour Black Lagoon #3 et cette fois c’est David Didelot qui s’y colle. Forcément on fait bien attention a ce qu’il y raconte puisqu’il possède sa tribune dans notre torchon et qu’il ne faudrait pas grand chose pour la donner à quelqu’un d’autre. Heureusement le monsieur à de l’expérience et sait choisir ses mots, du coup on se retrouve au prochain numéro !

 

 

Et en bonus sur la page Facebook du fanzine, un petit partage du billet amène Don Glut lui-même à y aller de son petit mot. Comme quoi l’Esprit de Noël semble être au rendez-vous ! Alors tant qu’à faire, un peu de bonté et offrez donc Black Lagoon Fanzine à l’un de vos proches !

 

Lire...

Black Lagoon #3 REVIEW, par Psychovision

C’est Gilles Vannier lui-même, dictateur en chef chez Psychovision, qui balance son avis sur la troisième édition de Black Lagoon Fanzine et son retour fait bien plaisir. On ne peut que le remercier et lui renvoyer l’ascenseur en vous encourageant à visiter le site et sa page Facebook ! Et achetez Black Lagoon #3, bien sûr.

 

Lire...

Michael J. Pollard (1939-2019)

Quelle tristesse d’apprendre que l’on ne verra plus jamais l’adorable trogne de Michael John Pollard, spécimen unique dans le paysage cinématographique américain. Car avec sa petite taille, sa voix de canard et ce sourire un peu niais perpétuellement affiché sur son visage, le bonhomme semblait destiné à subir le même sort que Clint Howard: n’être engagé qu’en raison de son physique atypique plutôt que pour son talent. Et pourtant ! Si la plupart de ceux qui se souviennent de lui sont généralement portés sur le cinéma d’exploitation, il faut bien rappeler que sa carrière fut véritablement importante et qu’il tourna auprès de très grands noms de l’industrie: Brigitte Bardo dans Les Pétroleuses, Johnny Depp dans Arizona Dream de Emir Kusturica, ainsi que Patrick Swayze...

Lire...

Obscura Antiques & Oddities ferme ses portes

Cet article n’intéressera que deux ou trois d’entre vous, mais tant pis puisque à vrai dire je l’écris un peu pour moi. C’est sans faire beaucoup de bruit – pas même sur sa page Facebook, seul lien véritable avec son public – que le magasin Obscura va mourir. Une boutique un peu magique de New York City qui, comme son nom complet l’indique, vend de l’antiquité et de la bizarrerie. Fondée dans les années 90 par trois partenaires passionnés par le business de l’étrange et du morbide, Adrian Gilboe, Evan Michelson et Mike Zohn, elle ouvre ses portes sous le nom de Wandering Dragon, Trading co. au 263 East 10th Street, dans un bâtiment comparable à un placard à balais...

Lire...