Zombie tagged posts

Weird Science (4.12) – You’ll Never Eat Brains in This Town Again (1996)

ROAD TO HALLOWEEN V

Weird Science

You’ll Never Eat Brains in This Town Again

(1996)

Il n’y a pratiquement rien à dire à propos de You’ll Never Eat Brains in This Town Again. Ce n’est ni original, ni intelligent, ni hilarant, ni catastrophique, ni… rien. Mais comment Diable pourrais-je parler de Code Lisa autrement ? Car voilà une série qui, encore une fois, est très attachée à mon passé – cette trouble période entre l’enfance et l’adolescence. Contrairement à bon nombre d’œuvres jeunesses diffusées à la même période, vous ne trouverez personne pour faire référence à cette version télévisée d’Une Créature de Rêve, et ceux qui s’en souvienne encore ne risque pas d’en avoir de profonds souvenirs...

Lire...

Monsters (3.06) – The Hole (1990)

ROAD TO HALLOWEEN V

Monsters

The Hole

(1990)

Il était grand temps que je vous parle de Monsters, probablement ma série télé préférée toutes générations confondues ! J’en avais déjà le projet en 2012, avant de me dire qu’il était intéressant d’évoquer d’abord comment le concept de Creepshow avait évolué au format lucarne avec Tales From the Darkside, qui a ensuite lui-même donné naissance à Monsters. Car il s’agit d’un spin-off pour ainsi dire, ayant vu le jour l’année même où Darkside s’est terminé. En réalité il s’agit de trois saisons supplémentaire à celui-ci, présentées sous un nouvel habillage...

Lire...

CSI: NY (4.06) – Boo (2007)

ROAD TO HALLOWEEN V

CSI: NY

Boo

(2007)

Voilà bien la première fois de ma vie que je regarde un épisode des Experts en entier, en tout cas en y prêtant vraiment attention. Pour moi ce show, ses multiples spin-off et ses nombreux imitateurs (NCIS et compagnie) n’ont toujours été qu’un bruit de fond, des images auxquelles on jette un œil une fois de temps en temps tout en faisant autre chose. Car le fait est que ces séries procédurières, bien que sans doute révolutionnaire en leur temps, sont insipides, répétitives et particulièrement dérangeantes pour peu que l’on observe tout ça un peu de recul: les “héros” sont la parfaite représentation de la figure d’autorité sévère, arrogante, zélée et moqueuse de tous les torts et travers de la société...

Lire...

Dead Sonja: She-Zombie with a Sword (2006)

Dead Sonja: She-Zombie with a Sword

(2006)

I have a sword, double-D breasts, and a spotlight
solicitation in the Diamond Distributors catalog !

Comme beaucoup d’autres petits éditeurs de comic-books, Blatant Comics a vu le jour durant le boom des années 90, participant à l’inondation du marché. Comme les autres, la compagnie a vite compris qu’il était possible de se faire un peu d’argent rapidement en réalisant quelques bandes remplies d’ultra violence et de femmes sexy. Et comme les autres, la compagnie a vite compris que pour faire un maximum de profit, le mieux restait de ne pas trop investir dans la confection des bouquins: le noir et blanc coûte moins cher que la couleur et les artistes débutant sont moins gourmand et facilement exploitables. Tant pis pour la qualité...

Lire...

Dead Set (2008)

Dead Set

(2008)

The Walking Dead sombre de plus en plus suite à des décisions inexplicables (l’éviction du personnage de Carl), aux conséquences de celles-ci (plusieurs fans ont abandonné et Andrew Lincoln, acteur principal, a donné sa démission) et plus simplement par l’incompétence de son showrunner, Scott M. Gimple – peu aidé il est vrai par un comic-book qui a lui-même du plomb dans l’aile depuis bien longtemps. La saison à venir provoque pas mal de remous sur Internet, aussi il ne fait pas de mal de rappeler qu’il existe bien des substituts à cette calamiteuse série. Comme Dead Set par exemple, mini-série britannique en cinq épisodes de très courtes durées (une vingtaine de minutes, à l’exception du pilote qui en fait quarante-cinq) et que l’on doit entièrement ...

Lire...

Giant Monster (2005)

Giant Monster

(2005)

L’industrie du comic-book voit venir un renouveau du genre horrifique au début des années 2000, avec tout particulièrement l’émergence de trois nouvelles séries qui devinrent populaire bien rapidement, et leurs auteurs respectifs. Ce sont Tim Seeley avec Hack/Slash, le moins connu mais le plus fun du lot, Robert Kirkman avec The Walking Dead, le plus célèbre et paradoxalement le moins bon, et enfin Steve Niles avec 30 Jours de Nuit, probablement le meilleur même s’il se fait très discret. Ces hommes vont continuer leurs carrières avec d’autres titres tandis que leurs créations respectives gagneront en popularité et continueront de grandir, avec ou sans eux.
Au cours de sa profession, Niles s’est associé plusieurs fois avec l’illustrateur métalleux N...

Lire...

Twisted Nightmare (1985)

Twisted Nightmare

(1985)

Hey fuck you, Miss Perfect ! And don’t you EVER call me a pussy !
– Dean, détruisant un lit de camp

Il y a, au sein de la communauté Horreur / Fantastique, une légende urbaine autour du support magnétique, le présentant comme meilleur à ce qui se fait actuellement. Beaucoup de mes collègues préfèrent d’ailleurs la VHS de leur jeunesse au Blu-Ray moderne, y trouvant une image plus brut, plus crue, plus approprié pour les films qu’ils regardent. Cela devient même un gage d’élitisme car le passionné qui aura la malchance d’avoir été trop jeune pour connaitre cela ne sera jamais considéré de la même manière. Toutefois je me dois de dénoncer cette rumeur qui n’est en fait qu’une simple préférence, une idée déformée par le prisme de la nostalgie...

Lire...

iPOP Zombies (2013)

Schylling

iPOP Zombies

(2013)

Et encore un petit gadget de bureau, parce que c’est à peu près tout ce que je peux me permettre en terme de collectibles ces temps-ci. Il s’agit cette fois d’adorables petits morts-vivants en plastique mou, que l’on peut serrer très fort afin d’activer leur particularité: cela fait jaillir leurs yeux hors de leurs orbites, et le cerveau de la boite crânienne ! Squishy toys. C’est le terme anglo-saxon et je ne suis même pas sûr qu’un équivalent existe dans la langue de Molière. Le concept est similaire aux petites balles anti-stress, encore que la qualité des matériaux fait qu’une utilisation prolongée détériorerai la figurine très rapidement. Comme je l’ai dis: gadget.
On doit ces mini créatures à la compagnie anglaise Schylling, un fa...

Lire...

Blood Diner (1987)

ROAD TO HALLOWEEN III

Blood Diner

(1987)

Pour le profane, Blood Diner semble être une énième Série B gore et loufoque comme on en trouvait à la pelle aux vidéo-clubs. Une comédie horrifique qui verse dans la mode “train fantôme” très en vogue à l’époque et qui cherche surtout à divertir plutôt qu’à effrayer. Et effectivement au premier regard, le film ne semble guère différent d’un House, Neon Maniacs, Spookies ou C.H.U.D. II, puisque mélangeant meurtres cartoonesques, monstres en caoutchouc et humour pachydermique. J’irai jusqu’à dire que Blood Diner évoque avant tout un film de la Troma, car avec son histoire impossible à prendre au sérieux, sa galerie de personnages totalement hors normes et sa narration anarchique, nous sommes dans la droite lignée d...

Lire...

Curse of the Forty Niner (2002)

Curse of the Forty Niner

(2002)

Soyons clair: j’adore le travail de John Carl Buechler. Ses maquillages et effets spéciaux possèdent une “patte” inimitable qui ramène aux années 80, avec ces monstres de caoutchouc perfectibles mais adorables, mémorables, qui régnaient en maitre sur la série B et les vidéoclubs. Encore maintenant ses travaux évoquent, avec nostalgie et amusement, cette bonne vieille époque où l’on trouvait le fun et le divertissement même dans une petite production au rabais.
Quant à son boulot de réalisateur, je suis un des rares à l’apprécier pleinement...

Lire...