Zombie tagged posts

The Ghost Writer (1990)

The Ghost Writer

(1990)

Ces derniers temps j’ai plusieurs fois évoqué mon absence de considération pour le sitcom, et si l’on ne me surprendra jamais devant une rediffusion de Friends, je dois avouer avoir une certaine fascination pour le format. D’une part parce qu’il fonctionne sur le principe de narration perpétuelle, permettant aux scénaristes de générer des histoires en boucles avec un simple roulement de protagonistes sans avoir à s’embarrasser de logiques ou de justification. Un concept bien permissif qui engendre parfois des merveilles d’absurdité de la part d’auteurs prêt à tout pour capter l’attention du public...

Lire...

The Dead Pit (1989) AKA. Re-Animator Hospital

The Dead Pit

(1989)

“I’ve done Life. Now I’m doing Death.

Brett Leonard est un réalisateur à la carrière intéressante car tout en dents de scie, mêlant le bon avec le pire. Question grosses productions, il triomphe avec Programmé Pour Tuer et son Russell Crowe holographique et meurtrier, mais se plante royalement avec Le Cobaye, thriller virtuel efficace mais détesté par Stephen King et ses suiveurs pour n’avoir aucun rapport avec la nouvelle originale. Dans le petit budget son Souvenirs de l’Au-Delà avec Jeff Goldblum est plutôt bien reçu tandis que Man-Thing demeure dans l’obscurité même à l’époque où les adaptations Marvel sont à la mode. Enfin il a réalisé Highlander: The Source, probablement l’une des plus grandes catastrophes de l’Histoire du cinéma...

Lire...

Inner Sanctum 2 (1994)

Inner Sanctum 2

(1994)

Inner Sanctum n’avait pas besoin d’une suite et il est même difficile de croire que le film a rencontré la moindre popularité, que ce soit en vidéo club ou sur le câble. Et pourtant trois ans plus tard Fred Olen Ray revient avec ce nouvel opus qu’il scénariste lui-même sous pseudonyme et avec l’aide d’un Steve Armogida, futur réalisateur de Bikini Drive-In et Masseuse. Étrangement le duo livre une histoire extrêmement fidèle à l’original au point de faire des rappels à nombreux détails insignifiants, comme pour s’assurer de ne pas perturber les fans hardcore du premier volet. Margaux Hemingway reprend son rôle mais Tanya Roberts disparait, et avec elle toute prétention qu’il s’agit là d’un thriller érotique...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers Part 2 (1989)

The Resurrection of Michael Myers Part 2

(1989)

Difficile de savoir si The Resurrection of Michael Myers premier du nom a connu le moindre succès à son époque. Toujours est-il que ses créateurs décidèrent de remettre le couvert deux ans plus tard avec ce Part 2 finalement très comparable à Evil Dead 2, en cela qu’il s’agit d’une suite / remake plus folle et professionnelle qui surpasse en tous points l’original. Plus de moyens, plus d’idées, plus de gore, et cette fois point de stock shots musicaux ou vidéos pour assurer au film une meilleure distribution dans les festivals ou ailleurs...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers (1987)

The Resurrection of Michael Myers

(1987)

Un fanfilm suédois d’Halloween datant des années 80, ça vous tente ? Ça devrait, car même si ce type de projet est désormais une pratique très répandue avec des milliers de prétendants gratuitement visibles sur YouTube, The Resurrection of Michael Myers provient d’une autre époque où les méthodes de tournage et de distribution étaient différentes. En ces temps le caméscope commençait tout juste à devenir accessible et Internet n’existait évidemment pas, forçant les apprenti réalisateurs à produire eux-mêmes quelques copies physiques qui ne circulaient généralement pas bien loin...

Lire...

Trick ʽr Treat (2007)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Trick ʽr Treat

(2007)

Toujours inédit dans nos contrées treize ans après sa sortie, Trick ʽr Treat n’a rien perdu de son mordant ou de sa brillance depuis tout ce temps. Il s’agit toujours la meilleure anthologie horrifique qui existe depuis Creepshow et personne d’autre que son réalisateur, Michael Dougherty, n’a su capturer aussi bien l’esprit d’Halloween. Il faut dire que celui-ci s’intéresse au sujet depuis toujours et en a fait le sujet de sa toute première production, le court-métrage Season’s Greetings en 1996 où apparait déjà le personnage de Sam, la petite mascotte du film. Un enfant surnaturel déguisé d’un sac en toile de jute sur la tête dont le nom dérive de Samhain, et qui est en réalité l’incarnation même de cette fête traditionnelle...

Lire...

The Vineyard (1989)

ROAD TO HALLOWEEN VI

The Vineyard

(1989)

Dans l’univers de la série B, l’acteur James Hong est comparable à un véritable trésor qu’il convient de chérir et de protéger. D’autant que le bonhomme, désormais âgé de 90 ans, va sans doute sur ses derniers jours et qu’il faut s’attendre à tout moment à le voir disparaitre. Aussi lorsque ressort dans une copie haute définition The Vineyard, l’une de ses rares réalisations et seul vrai  représentant du cinéma d’exploitation dans le lot, il convient de revisiter ce petit film passé plutôt inaperçu à l’époque. L’expérience Big Trouble in Little China en 1986 l’a sans doute beaucoup marqué, et comme celle John Carpenter son histoire opère une surprenante fusion des genres, empruntant aussi bien à l’horreur qu’au récit...

Lire...

The House of the Dead (1996)

ROAD TO HALLOWEEN VI

The House of the Dead

(1996)

Développé par Sega AM1 (désormais WOW Entertainment) pour la division “arcade” de la compagnie, The House of the Dead émerge a peu près au même moment où Resident Evil fait ses débuts sur consoles, faisant partie de ces premiers titres horrifiques durant la renaissance le genre au milieu des années 90. Mais contrairement à la franchise de Capcom ou au Silent Hill de Konami qui débarqua peu après, il se démarque du survival horror lent et atmosphérique par sa nature même de jeu en salle et de son appartenance au style rail shooter. Car l’idée était moins de provoquer la peur que de simplement dépoussiérer les vieilles bornes de Area 51 en proposant aux maniaques de la gâchettes un univers plus gothique et san...

Lire...

Resident Evil #1 FREE (1996)

Resident Evil #1

(1996)

Il ne paie pas de mine avec ses douze petites pages et ses graphismes caricaturaux issus des années 90, mais ce comic book se trouve être une petite pièce de collection puisqu’il s’agit du tout premier objet promotionnel jamais conçu pour la franchise Resident Evil. Un titan du jeu vidéo de nos jours, et une valeur sûre malgré qu’il y ait eu plus de bas que de haut ces derniers temps, au point qu’il est difficile de se souvenir qu’il y a encore à peine vingt ans la saga n’en était qu’à ses balbutiements et avait encore toutes ses preuves à faire. La publicité ne se faisait pas encore qu’à coup de campagnes virales ou de vidéos YouTube, et il fallait tout mettre en œuvre afin de se faire remarquer, aussi il n’était pas rare que les comics soien...

Lire...

The Head Hunter (2018)

The Head Hunter

(2018)

Jordan Downey, c’est le réalisateur des inénarrables ThanksKilling et ThanksKilling 3 (il n’existe pas de ThanksKilling 2 et c’est volontaire), mais aussi du fanfilm Critters: Bounty Hunter qui, en une poignée de minutes, fait bien plus honneur à la franchise dont il s’inspire que les ignobles Critters: A New Binge et Critters Attack ! Habitué aux projets “concept”, il retrouve son comparse de toujours Kevin Stewart, véritable homme à tout faire, pour les besoins de ce The Head Hunter. Un nouvel opus bien moins déconneur que ses méfaits précédents puisqu’il tape dans la dark fantasy la plus dépouillée possible. Oubliez les fresques épiques, les grands combats, les décors délirants et les menaces planétaires...

Lire...