Monthly Archives août 2013

Le Manuel des Monstres, N°6 – Mouches géantes

Le Manuel des Monstres

Entrée #6

Mouches géantes

Trois mouches géantes. C’est tout. Elles ont été nourries avec un étrange produit chimique inventé par un fermier fou, appelé Spivey’s Own Miracle Manure (l’engrais miraculeux de Spivey). Ce fertilisant a été conçu pour faire pousser des légumes à une taille bien plus grosse que la normale, mais cette fois le vieux Spivey en a préparé une version spéciale. Voyez-vous, il était en conflit avec un gamin au comportement bizarre, obsédé par les mouches, et donc… il savait ce qu’il lui restait à faire.

Pour venger leurs congénères dont les ailes ont été arraché par l’enfant, les mouches prirent ses bras…

Source: The Willies (Segment “Flyboy“)

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°1 – Démon de l’Enfer

En 2013, mon professeur de langue proposa à la classe un devoir assez étrange afin de perfectionner notre anglais (écrit) sur le long terme: produire le plus souvent possible un petit texte sur le sujet de notre choix, dans notre coin. Le résultat pouvait être court ou long, de quelques mots à un ensemble de paragraphes selon notre motivation, et n’était même pas supervisé à moins de le souhaiter. L’idée étant simplement de nous entrainer à trouver du vocabulaire et à travailler notre syntaxe. L’exercice n’était pas obligatoire mais je m’y suis essayé malgré tout, choisissant de parler de monstres de films d’horreur afin de mêler l’utile à l’agréable et de m’impliquer un minimum.
En résulta une sorte de catalogue de créatures surnaturelles, démons, zombies et revenants,...

Lire...

Dracula 3D (2012)

Dracula 3D

(2012)

Tout le monde le sait, tout le monde le dit, la carrière de Dario Argento n’est plus. Celui qui était autrefois le brillant metteur en scène de Suspiria et des Frissons de l’Angoisse est devenu une icône embarrassante au sein de la communauté Fantastique, l’homme n’ayant de cesse de s’enfoncer un peu plus à chaque nouveau film. Certains se moquent, certains regrettent, dans tous les cas il est devenu impossible de défendre le réalisateur italien tant ses œuvres ne valent plus rien.
S’il est difficile de dire précisément quand a eu lieu cette mort artistique (certains diront en 1985 avec Phenomena, d’autres en 1998 avec Le Fantôme de l’Opéra), il est évident que c’est au début des années 2000 que le Maestro du Giallo a définitivement perdu ses moyen...

Lire...