Category News

Michael J. Pollard (1939-2019)

Quelle tristesse d’apprendre que l’on ne verra plus jamais l’adorable trogne de Michael John Pollard, spécimen unique dans le paysage cinématographique américain. Car avec sa petite taille, sa voix de canard et ce sourire un peu niais perpétuellement affiché sur son visage, le bonhomme semblait destiné à subir le même sort que Clint Howard: n’être engagé qu’en raison de son physique atypique plutôt que pour son talent. Et pourtant ! Si la plupart de ceux qui se souviennent de lui sont généralement portés sur le cinéma d’exploitation, il faut bien rappeler que sa carrière fut véritablement importante et qu’il tourna auprès de très grands noms de l’industrie: Brigitte Bardo dans Les Pétroleuses, Johnny Depp dans Arizona Dream de Emir Kusturica, ainsi que Patrick Swayze...

Lire...

Obscura Antiques & Oddities ferme ses portes

Cet article n’intéressera que deux ou trois d’entre vous, mais tant pis puisque à vrai dire je l’écris un peu pour moi. C’est sans faire beaucoup de bruit – pas même sur sa page Facebook, seul lien véritable avec son public – que le magasin Obscura va mourir. Une boutique un peu magique de New York City qui, comme son nom complet l’indique, vend de l’antiquité et de la bizarrerie. Fondée dans les années 90 par trois partenaires passionnés par le business de l’étrange et du morbide, Adrian Gilboe, Evan Michelson et Mike Zohn, elle ouvre ses portes sous le nom de Wandering Dragon, Trading co. au 263 East 10th Street, dans un bâtiment comparable à un placard à balais...

Lire...

Richard Brake contre les Attrapoïdes

Annoncé peu de temps après la sortie du (décevant) sixième opus en fin 2018, Tremors: Island Fury devait théoriquement sortir pour cet automne. Et malgré un scénario écrit en quatrième vitesse avec un premier jet terminé dès Janvier, ce n’est finalement que ce mois-ci que le tournage devrait commencer. Et en Thaïlande s’il vous plait, qui semble bien devenir la nouvelle terre d’accueil de la série B en DTV. Malgré ce retard, nous ne sommes pas resté dans le brouillard quant à la production de ce nouveau chapitre de la longue saga des vers géants et on sait déjà que le réalisateur Don Michael Paul rempile une troisième fois, après avoir dirigé les épisodes 4 et 5. Ce qui n’est pas nécessairement rassurant si l’on considère le résultat un peu paresseux du dernier film en date...

Lire...

Don Glut kiffe Black Lagoon Fanzine #3

Bon, c’est un peu exagéré, n’empêche que le bonhomme vient de recevoir son exemplaire du fanzine et l’a gentiment fait savoir sur les réseaux sociaux. C’est trois fois rien, n’empêche que si on nous avait dit qu’un jour Donald F. Glut – LE grand auteur de comics, scénariste pour Vampirella, réalisateur de nombreux courts-métrages à propos de dinosaures et de super-héros et metteur en scène de Countess Dracula’s Orgy of Blood – tiendrait dans ces mains notre modeste canard, on ne l’aurait évidemment pas cru. Merci à lui d’avoir prit le temps de feuilleter le machin pour en voir toutes les belles images à défaut d’en lire les articles, faute de savoir parler français, cela nous fait rudement plaisir.

Black Lagoon Fanzine will return !

Lire...

Halloween Aftermath 2019

HALLOWEEN AFTERMATH

2019

           

           

           

   

Je sais, personne ne lit ces articles et je perds mon temps en plus de ne rien dire de constructif ou d’intéressant. Merde, Décembre dernier j’ai inventé ce stupide 12 Days of Christmas sans jamais faire de débrief après-coup, alors quoi ? Je ne sais pas, sans doute que la saison d’Halloween me parle un peu plus puisqu’il s’agit de monstres, ce qui est toujours plus fun que la naissance du petit Jésus...

Lire...

Robert Forster (1941-2019)

Il y a quatre jours s’est éteint l’acteur Robert Forster, mort à l’âge de 78 ans d’une foutue tumeur au cerveau. Une triste fin pour cet homme qui forçait naturellement la sympathie par son simple charisme. C’était comme ça, il n’y pouvait rien: aussitôt qu’il apparaissait à l’écran, on ne pouvait s’empêcher de le trouver cool. Fils d’un entraineur pour éléphants de cirque (!), il n’a jamais vraiment accédé à la grande célébrité même si les médias et le grand public se rappellera l’avoir vu chez Quentin Tarantino avec Jackie Brown et surtout dans Breaking Bad, l’un des plus grands hits télévisés de notre temps. Et hélas, c’est généralement à ça que la masse populaire limite sa carrière...

Lire...

Black Lagoon Fanzine #3 – Sommaire et précommandes

Anecdote amusante: au moment exact où je m’attèle à la rédaction de cet article afin de faire la promotion du tout nouveau Black Lagoon Fanzine, mon facteur frappe à la porte pour m’apporter mon exemplaire de ce 3ème opus. Résultat j’ai la revue sous les yeux et le sommaire récemment dévoilé par Rigs Mordo et Jérôme Ballay est en fait bien plus généreux qu’on ne le croit. Car entre la maquette désormais en couleur (c’était prévu dès le premier numéro mais impossible à réaliser à l’époque pour des raisons budgétaire) et la qualité des textes, il est impossible de prendre pleinement conscience du travail abattu par les rédacteurs de l’équipe sans l’avoir vu ! Les résumés qui suivent sont donc à absolutiser autant que possible afin de se rapprocher de leur véritable valeur...

Lire...

Sid Haig (1939-2019)

On s’en doutait un peu depuis l’annonce de son hospitalisation en début de mois, mais l’éternel barbu Sid Haig s’en est allé, n’ayant finalement pas survécu aux complications liées à son infection pulmonaire. Il part malgré tout au très bel âge de 80 ans et avec un dernier film sortant actuellement dans les salles ! Une maigre consolation, même s’il faut admettre que le géant avait prit un sacré coup de vieux ces derniers temps, son apparition dans la bande-annonce de 3 From Hell le montrant plutôt amoindri. On préfèrera garder de lui l’image d’un gros dur au sourire carnassier, celle-là même qu’il n’a eu de cesse de nous montrer à travers une longue liste de bandes d’exploitation débridées et ultra violentes...

Lire...

Black Lagoon Fanzine #1 & #2 GRATUITS

Alors que Black Lagoon Fanzine #3 s’apprête à voir le jour – précommandes en vue pour une sortie le 6 Octobre au Retro Wizard Day 4, ne les manquez pas, parlons un instant de ses prédécesseurs. Les deux premiers numéros sont épuisés depuis belles lurettes et nous remercions encore tous les acheteurs et les lecteurs qui ont rendu cela possible. Mais qu’en est-il des retardataires, des intéressés ayant raté le coche pour diverses raisons ? Peuvent-il espérer une réédition prochaine ? Malheureusement la réponse est non. Mes patrons, Jérôme Ballay et Rigs Mordo, ont plusieurs fois confirmés que cela serai trop difficile à faire pour des raisons financières, et donc le premier tirage restera la seule et unique version physique de la revue…

C’est là que le Fanzinophile e...

Lire...

Billy Drago (1945-2019)

Avec Brion James et Richard Lynch, Billy Drago était sans doute mon second couteau préféré à retrouver au hasard des films et des séries télé. Une trogne mémorable et naturellement imposante lui ayant valu de continuellement jouer le méchant de service. Sadique, menaçant, le pauvre acteur se montrait si naturel dans la peau d’un antagoniste qu’il serait presque plus facile de retenir les nombreux sévices qu’il commit dans sa longue filmographie (plus d’une centaine de rôles au total) que de la qualité de son interprétation, qui elle était plutôt variable d’une production à l’autre. Capable du meilleur comme du pire (son jeu outrancier dans l’épisode “interdit” de Masters of Horror, c’est quand même quelque chose), l’homme se donnait à fond dans tous les cas, se mo...

Lire...