Monthly Archives octobre 2021

Halloween II: The Blackest Eyes (2001)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

halloweenIIblackesteyes (4)

Halloween II: The Blackest Eyes

(2001)

halloweenIIblackesteyes (7)

Halloween II: The Blackest Eyes, ou simplement Halloween II #1, est ainsi la suite de Halloween: Behind the Mask (ou Halloween #1, pour ceux qui suivent), adaptation d’un traitement jamais développé pour un Halloween 8 qui aurait mêlé les chronologies de la Thorn Trilogy et de H20. Une version comic book développée par ses deux créateurs, Daniel Farrands et Phil Nutman, qui trouvèrent en Chaos! Comics l’opportunitée de finaliser leur version, mais à une condition: plutôt que publier au rythme d’un numéro par mois comme cela est la norme, l’histoire sera fractionné pour une parution à long terme avec une revue par an durant Halloween...

Lire...

Django (1966)

django (12)

Django

(1966)

django (1)

Si la Trilogie du Dollar de Sergio Leone constitue l’apogée du western italien pour le grand public, il existe de nombreuses autres perles qui continue de prouver que l’appelation “western spaghetti” n’est pas seulement péjorative mais aussi très réductrice. Premier volet de la trilogie thématique Blood and Mud, Django est l’un des représentant définitif du genre, ceux qu’il est difficile de surpasser. Difficile à croire à priori vu que le projet initial n’est finalement qu’un remake de Pour une Poignée de Dollars, ou plus exactement une nouvelle adaptation du supérieur Yōjimbō d’Akira Kurosawa. Une idée que l’on doit au maestro Sergio Corbucci, qui accoucha du scénario avec l’aide de tout un tas de personnes dont son propre frère Bruno...

Lire...

Killer Eye: Halloween Haunt (2011)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

killereyehalloweenhaunt (21)

Killer Eye: Halloween Haunt

(2011)

Let’s rub donuts.

killereyehalloweenhaunt (9)

En 1999, David DeCoteau réalise The Killer Eye pour Charles Band, une série B lorgnant vers le hentai live action. Une œuvre à la sexualité schizophrène puisque si l’intention était de plaire aux garçons en leur proposant de jolies donzelles nues se faisant tripoter par un monstre armé de tentacules péniens, son metteur en scène homosexuel y injectait ses propres fantasmes à bases d’éphèbes en caleçons blancs se partageant le même lit. Un film bordélique tant par son érotisme contradictoire que ses problèmes de budget, la Full Moon fonctionnant à l’économie la plus totale depuis la seconde moitié des années 90, dans lequel personne n’y trouvera son compte à part quelques fans irréductibles...

Lire...

Halloween: Behind the Mask (2000) | Halloween #1

ROAD TO HALLOWEEN VIII

halloween1behindthemask (3)

Halloween #1

Halloween: Behind the Mask

(2000)

halloween1behindthemask (7)

Avertissement: vous ne trouverez jamais ce comic book sous le titre de Halloween: Behind the Mask. Il ne figure ni sur la couverture, ni dans les pages, et personne ne l’utilise lorsqu’il s’agit de référencer ou chroniquer la BD sur Internet. Pourquoi alors le marquer en en-tête de cet article ? Parce qu’il s’agit bel et bien du titre officiel de cette histoire, telle que les auteurs l’ont conçu. Seulement pour le savoir il fallait se reporter au synopsis officiel de l’éditeur Chaos! Comics écrit pour faire la promotion du livre, que ce soit dans les pages de leurs propres revues, dans le catalogue de Diamond Comic Distributors ou ce ashcan désormais rare et hors de prix nommé Untold Tales of Halloween

Lire...

Night of the Demons (1988)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

nightofthedemons (1)

Night of the Demons

(1988)

nightofthedemons (4)

C’est sans doute sous l’influence d’Evil Dead 2, sorti en 1987, que Kevin Tenney (auteur de Witchboard et Witchtrap) accouche de ce Night of the Demons, tourné en un mois pour une exploitation en salles l’année suivante. Il n’est bien sûr pas le seul à s’être inspiré de l’oeuvre de Sam Raimi, et nombreux sont les imitateurs qui lui empruntèrent l’idée sans pour autant comprendre que la clé du succès tenait plus dans la mise en scène folle et dymanique que dans le scénario. Heureusement pour nous Kevin n’est pas de ceux là, étudiant la façon de filmer de son modèle pour accoucher des mêmes angles bizarres et caméras mouvantes. Il a également une bonne idée pour éviter la redite: combiner Evil Dead à Halloween !...

Lire...

The Chilling (1989)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

thechilling (3)a

 

The Chilling

(1989)

Die, you green bag of snot !

thechilling (8)

Sorti en 1989, The Chilling est un film d’horreur où Linda Blair et Dan Haggerty se battent contre des zombies congelés et enveloppés dans du papier d’allu. Pas de doute, nous sommes bien à la fin d’une époque, tant celle de la mode du zombies sous l’ère Romero que d’un type de cinéma festif et coloré que les décades suivantes ne parviendront jamais à imiter. Le genre a prit un coup dans l’aile, perdant aussi bien en budget qu’en créativité, et la baisse de qualité se fait fortement ressentir à chaque nouvelle sortie, les œuvres délaissant les salles de cinéma pour s’installer directement sur les chaînes cablées et les vidéoclubs...

Lire...

Red Sonja – Halloween Special (2018)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

redsonjahalloweenspecial (3)

Red Sonja – Halloween Special

(2018)

redsonjahalloweenspecial (6)

En Octobre 2018 Dynamite Entertainment lance une série de one shots estampillée “spécial Halloween” pour quelques uns de leurs personnages. Ce sont Ash de Evil Dead, la légendaire Vampirella, la pin-up Betty Page et bien sûr la guerrière rousse Red Sonja, qui représente l’un des atouts majeurs de la compagnie. Et si l’on peut se demander comment la Diablesse va t-elle pouvoir fêter Samhain en plein Âge Hyborien, époque en toute logique antérieur aux traditions celtiques et à leurs déclinaisons modernes, la couverture nous répond de but en blanc: en affrontant de vilaines citrouilles monstrueuses ! Une bien jolie illustration signée Reilly Brown (Deadpool: Dracula’s Gauntlet et co-créateur de Bob et S...

Lire...

Bad Candy (2020)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

badcandy (19)

Bad Candy

(2020)

badcandy (1)a

Scott B. Hansen est un passionné de cinoche, du genre à n’avoir jamais rien fait d’important mais s’être retrouvé à bosser dans absolument tous les domaines possibles de la profession. Du scénario à la réalisation en passant par la production, le montage, les effets spéciaux, l’équipement technique et l’acting. Son seul gros titre est Texas Chainsaw 3D, où il fut caméraman, et le bonhomme traine essentiellement dans le petit budget avec quelques courts-métrages et documentaires à son actif, ainsi qu’une poignée de Z comme The Possession Experiment. C’est avec sa partenaire Desiree Connell, qui partage le même le même type de CV hétéroclite, qu’il tente le grand bond, et ensemble ils écrivent et réalisent ce Bad Candy qu...

Lire...