Tournage Carnage pour l’Horrible Dr. Poulet

 

Nous y voilà pour un premier compte-rendu sur le tournage de Attack of the Horrible Dr. Poulet ! Il y a eu quatre sessions pour l’instant, c’est mince et je suis complètement stressé à l’idée de ne pas pouvoir finir avant trois semaines (au-delà de ce délais, l’actrice principale nous quitte pour s’en aller vivre ailleurs), mais au vu des rushes le résultat donne plutôt bien (pour un film amateur, cela s’entend) et je suis très motivé pour poursuivre jusqu’au bout…

Reste qu’évidemment, comme le disait une comédienne dont j’ai honteusement oublié le nom, faire un film c’est une putain de guerre, et tout d’abord une guerre psychologique. Ainsi avant même de tourner, et entre chaque session, la peur m’étreint. Est-ce que tout va bien se passer ? Est-ce que nous aurons chaque accessoire ? Est-ce que les acteurs ne vont pas trouver les scènes trop stupides et vont ils accepter de jouer ? Est-ce que le cadrage n’était pas de travers ? Est-ce que la lumière était suffisante ou est-ce que tout sera trop sombre ? … Et a ces questions perpétuelles se pause LE problème du cinéma: l’imprévu. Car si il y a bien une règle d’or à connaître en faisant un film, amateur ou non, c’est que rien ne se passera comme il le faudra… Combien de fois avons-nous oublié nos appareils photos, les câbles nécessaires, nos costumes, etc ? Sans parler de cette caméra qui possède un angle trop petit pour cadrer aisément et cette unique batterie sans chargeur qui nous oblige à tourner sur secteur ou à surveiller de près l’énergie restante…

Pour anecdote figurez-vous que quelques heures avant l’un des tournages, perché sur une chaise à la recherche de quelques VHS de beaux nanars à ajouter dans le film, je stressais à ce propos. Et VLAN, une des cassettes en plastique dur glisse de sa pile et chute du haut de mon étagère sur mon visage. Un regard sur le titre: Carnage. N’était-ce pas un mauvais présage pour la suite ? Et bien si concrètement rien de particulièrement méchant n’est arrivé (et d’ailleurs derrière le “Carnage” en question se cachait le bien marrant Zombi Holocaust de Marino Girolami, me rappelant que je suis en terrain connu) je dois toutefois faire le deuil de quelques pages de scénario qui disparurent suite à une mauvaise manipulation lors d’une impression. Quelques pages où figuraient des scènes pas encore tournées, avec bien sûr aucune sauvegarde ni sur clé USB ni sur ordinateur quand bien même je le croyais…

Quoiqu’il en soit, je dois admettre que malgré ces problèmes, les tournages se sont avérés être très plaisant grâce à ma merveilleuse équipe pleine d’entrain et apparemment aussi motivée que moi pour finir le film. Non, je ne tombe pas dans le cliché du papier promotionnel, je souhaite simplement annoncer que si tout se passe bien jusqu’ici c’est grâce à des amis (des volontaires ? des victimes ?) qui me soutiennent à fond sur ce projet qui n’est pourtant pas le leur à 100%, et qui se donnent au maximum pour m’aider à le réaliser. A vous tous qui vous reconnaîtrez, je vous dis merci. Merci de m’aider à concrétiser cette idiotie qu’est Attack of the Horrible Dr. Poulet ! malgré votre temps libre pour lequel vous pourriez faire autre chose. Je laisse là la petite bande, qui n’a pas encore fini d’en baver pour m’aider à boucler ce métrage, pour vous livrer un compte-rendu, session par session, et quelques photos qui ne donnent malgré tout pas un très bon aperçu de ce que sera ce fameux film…

 

SESSION 1 – Mardi 4 Juillet 2006 (date approximatif, j’ai une mémoire-passoire)

Une session pratiquement improvisée. En cette soirée, l’équipe s’est réunie chez Robin, où se déroule par ailleurs 90% du métrage. Avec le fameux magnétoscope possédé sous le bras, nous avons recréé un laboratoire “à la Frankenstein” avec les moyens du bord, à savoir quelques tables, quelques outils de bricolages, un vieux torchon de cuisine et des gants en plastique pour la vaisselle.

 

 

La scène en question se situe en début de film lorsque, après avoir trouvé l’appareil dans une brocante et avoir prévenu ses amis d’une soirée film, notre héros Vincent (alias Moi – mode mégalo enclenché) se met à le retaper histoire d’être sûr qu’il fonctionne, réveillant de ce fait l’esprit du Dr. Est enfermé à l’intérieur.

 

 

La scène se déroulera en noir et blanc, entrecoupée de vieux éclairs façon années 30. Le but avoué est de rendre un hommage aux vieux films de cette époque et notamment au Frankenstein de James Whale, lorsque le bon docteur donne enfin la vie à sa créature via l’électricité. La fameuse réplique “Il est vivant ! Vivant !” a bien entendu été gardée. Pas de problème notable si ce n’est un éclairage plutôt limite (tournage de nuit oblige) et l’absence d’un générateur fonctionnel. Pas d’aiguille ayant la bougeotte mais gageons que nous pourrons mettre la main sur une machine équivalente un peu plus tard pour simuler la puissance de l’éclair.

 

 

SESSION 2 – Jeudi 6 Juillet / Vendredi 7 Juillet 2006

C’est toujours chez Robin que l’introduction du personnage du fan de Star Trek a été tournée. Peu de temps auparavant nous sommes tombés sur un ancien pyjama à moi tout bonnement parfait pour simuler un uniforme de la Starfleet. Du scotch sur les oreilles pour simuler les oreilles de Vulcain, des après-ski, et hop, Robin devient un véritable Trekkie (ou Trekker). Et bien sûr il y avait ce formidable autel adressé à Leonard Nimoy, l’interprète du célèbre Mr. Spock: deux bougies, un peu d’encens et une photo impeccable dans son petit cadre. Personnellement j’ai craqué pour la chose et tout cela se trouve encore en place chez Robin, comme pour en profiter encore un peu…

 

 

Deux scènes auront été tournées. Une première où l’on découvre le protagoniste pour la première fois au moment de son invitation, les larmes aux yeux devant le sacrifice de Spock à la fin de Star Trek II, puis celle dites de sa préparation, enfilant l’uniforme en une série de plan rapide à la manière d’un John Rambo. Effet immédiat: nous étions tous sous le charme. Robin incarne de façon parfaite le Trekkie ET le Vulcain, c’était inespéré ! Il y a de ces fois où l’on est témoin d’un miracle dans la vie, et je peux affirmer que c’en était un. Personne d’autre que lui ne pourrait interpréter ce personnage tant son implication est si grande.

 

 

Le véritable soucis aura bien sûr était les divers cadrages a effectuer et quelques fou-rires en raison de l’interprétation de l’acteur (j’avoue ne pas avoir tenu plus de cinq secondes en le voyant se mettre à pleurer pour son héros), l’absence d’appareils photos aura été le plus dur à accepter. Erreur réparée depuis comme le prouve ces clichés.

 

 

SESSION 3 – Dimanche 9 Juillet 2006

Session la plus “sportive” en quelque sorte puisque le but avoué était de mettre en boîte le plus de scènes avec Stéphanie et Robin afin de les libérer au plus vite. Si la totalité n’a pas été achevée, toute la première partie est terminée (enfin à 99%). C’est avec un grand stress que je me suis lancé dans cette session, de peur de ne pas pouvoir filmer assez avec mes deux acteurs sachant que Stéphanie nous quitte d’ici moins de trois semaines. A l’arrivée, une numérisation des rushes m’a prouvé que les tournages précédents étaient très bon au vu de notre matériel et la progression m’a paru satisfaisante malgré une cadence de tournage plutôt chaotique.

 

 

Ces scènes correspondent à la première grande partie du film, avant l’arrivée de l’Horrible Dr. Poulet, lorsque notre trio entame la soirée et donne progressivement du pouvoir à l’esprit du Dr. Est. Figurent donc parmi ces passages l’arrivée de Rabou, qui oblige son ami à se taper cinq Star Trek à la suite, l’arrivée de la gothique Barbara, et la vision fugace de quelques VHS tendance Les Rats de Manhattan

 

 

Que dire sur ce tournage ? Alors certes, j’aurais voulu en tourner encore plus, mais on peut toujours avoir des regret de ce genre. Je pourrai surtout parler d’une longue préparation avant de commencer à filmer, avec visionnage des rushes, papotages intensifs n’ayant aucun rapport avec le film, essayage de la tenue goth de Stéphanie, et surtout d’un temps de tournage on ne peut plus limité pour cause de sport ! Car après une bonne demi-heure de Tour de France avant de pouvoir débuter les prises de vue, c’est le Final de la Coupe du Monde qu’il aura fallu fuir par la suite: en raison de la longueur du trajet de retour, le risque de se retrouver coincé en plein centre-ville en cas de victoire était grand. Coup de chance on a perdu, alors…

 

 

Des trois costumes, le second a été retenu

 

SESSION 4 – Lundi 10 Juillet 2006

Nous quittons le domicile de Robin pour nous établir chez celui de Stéphanie et le mien. Un tournage bien plus court et reposant que le précédent puisque se résumant à quatre scènes, dont l’une n’a même pas été tournée. Une session amusante mais qui aura bien fait comprendre que ma pauvre caméra avec sa batterie ridicule et son angle tout riquiqui peut être bien embêtante pour filmer même les plans les plus simples.

 

 

La première séquences emballée aura été la plus hilarante car étant celle de la présentation de la goth Barbara, justement pas goth du tout lors de sa première apparition. Notre pauvre Stéphanie aura été contrainte de se vêtir d’une tenue rose bonbon et de se coiffer d’une paire de couettes abominable pour ensuite jouer à la manière d’une écervelée fan de Britney Spears. Un cauchemar qu’elle ne souhaitera jamais endurer une seconde fois je me doute, et comme je la comprends… Heureusement la seconde scène viendra remettre les choses en ordre, dévoilant sa véritable nature et le retour de fringues noires bien plus seyante de la miss.

 

   

 

Vient ensuite la scène de danse repiquée sur la célèbre prestation de Salma Hayek dans Une Nuit en Enfer. Celle-ci aura donc été tourné dans ma chambre au proportion très réduite, et à ce titre je dois féliciter Stéphanie qui non seulement aura dû se vêtir d’un bikini et observer la gestuelle de l’égérie de Robert Rodriguez, mais en plus aura improvisée son spectacle dans un espace très limité. Une scène pas aisée à tourner en raison de la chaleur de la pièce exiguë, de la durée de la musique et de l’angle trop réduit de la caméra mais dont le résultat est pourtant magnifique. Bravo !

 

 

Là c’est arrêté le tournage qui devait cependant inclure la fameuse scène de torture de Barbara, ligotée à un lit et chatouillée avec acharnement par le Dr. Poulet devant un film de Tom Cruise, mais l’heure était tardive et surtout il y a eu l’oublie du câble d’alimentation de la caméra dont les batteries était quasiment à plat. La partie sera remise à plus tard. Voilà donc pour les quatre sessions ayant eut lieu, les prochaines se déroulant sous peu et le plus vite possible (je rappel que le but est d’emballer la plupart des scènes avant fin juillet !). Concernant le Dr. Poulet en lui-même je dois dire quelques mots à propos du costume. Celui-ci est, on peut dire, encore en confection mais se trouve être pratiquement terminé. Reste à créer ses pattes et peut-être rajouter quelques plumes. Attention cependant, ne vous attendez pas à voir un mutant en CGI ou à une créature en latex issu des studios KNB ! Ici c’est du fait main à l’arrache et notre Dr. Poulet se limite à un type en blouse blanche et gants en plastique avec des plumes sur le cul, sur le cou (avec un joli boa), un masque d’arlequin repeint et un poulet en plastique sur le crâne (ou en cravate, on hésite). Et c’est tout ! Les accessoires achetés sont les seuls représentant du budget du film, qui s’élève pour l’instant à une quarantaine d’euros environ.

 

 

Je n’ai pas grand chose à rajouter et je vous laisse avec une petite galerie de photo. Plus d’informations très prochainement !

 

       

       

       

       

       

       

16 comments to Tournage Carnage pour l’Horrible Dr. Poulet

  • Avatar Val  says:

    Vouéééé, des photos ! Au moins, on peut dire que ça avance ! Le compte rendu est bien complet en tout cas, de quoi nous tenir au courant de l’avancement sans pour autant véritablement spoiler, bref que du bonheur ! Bravo à toi Prem et à toute l’équipe ! Et encore, bon courage pour la suite ! ^^

  • Avatar Hobbie  says:

    J’adore l’idée du VHS hanté 😀 Je constate que tous les acteurs paient de leur personne 😀 Nath, comme c’est dommage que tu ne puisses pas participer au tournage! XD Bravo a Renan pour ses excellents dessins 🙂

  • Avatar Hérisson  says:

    Chapeau 🙂 C’a l’air très prometteur en tout cas! Courage! Sinon, ta mésaventure me rappelle les règles de Brain Soda qui, en cas de disparition d’un acteur en cours de tournage, préconisent son remplacement par une personne ayant la même couleur de cheveux, les mêmes vêtements et n’évoluant que dans des endroits sombres ou vue de dos. P.S. : Petit souvenir du dernier cours d’Histoire de l’Art Japonais en passant 😉 => http://www.jahsonic.com/Tentacle.jpg

    • Avatar Rabou (Trekky)  says:

      Hokusai en force avec “le rêve de la femme du pêcheur”. Eh voui tu est une idole chez les japonais mon tit poulpy ‘^^

  • Avatar Renan  says:

    Hé hé
    C’est avec plaisir que j’apporte ma pierre a l’édifice =x

  • Avatar Adrien Vaillant  says:

    Merci à tous ^^”

    Ça me fait plaisir de voir l’intérêt que vous portez à ce film ^^” Je m’y attendais pas trop par ailleurs… Enfin tant mieux hein je me plains pas ! o__o On doit continuer de tourner dans la semaine, puis retournage “intensif” lundi. Encore prévu dimanche et lundi d’encore après… Bref on arrête pas et je continuerai de vous informer ^^

  • Avatar Derek  says:

    Encore ! Les Photos sont hyper sympa on sent le travail de la bande de passionnés

  • Avatar Sep  says:

    Suite ?

    Très sympa ce compte rendu de tournage mais une question me taraude. J’ai cru voir que le tournage devait être terminé pour fin juillet or (nous sommes fin Août) je ne vois pas où sont les dernières scènes à tourner (Dr Poulet, la goth torturée etc..) Des news, vite ou le cinéma perdra l’un de ses futurs chefs d’œuvre 😉 Bon courage en tout cas.

    • Avatar Adrien Vaillant  says:

      Merci de ton intérêt Sep ! Navré >__< il est un peu tard... Par ailleurs je tiens à préciser que je vais ouvrir un compte MSN au sujet d'Ombre en général... Les intéressés pourront venir nous parler (enfin si y en a). Euh je donne l'adresse ici maintenant ou vous voulez attendre le prochain article ? (je parle pour les hypothétiques intéressé u_u") chroniques.ombre@hotmail.com

  • Avatar tocque  says:

    bonjour,je rentre de vacances aujourd’hui j’espere pouvoir bientot admirrer l’oeuvre finale, où pourra ton la trouver ? j’adorre la SF alors la je vais être servi 🙂

    • Avatar Adrien Vaillant  says:

      Et bien… Tout d’abord merci cher tocque de l’intérêt que tu porte ^^ Et vive la SF ! ^^ Ensuite plus simplement, Renan prépare un dessin demain pour le prochain article et je le compose cette semaine ^^ Voilà voilà ^^

      • Avatar tocque  says:

        🙂 le suspens est intense la mise a jour ??? j’ai jamais autant attendu la sortie d’une film depuis la trilogie du seigneur des anneaux que j’ai attendu religieusement 😉 oui donne l’adresse msn ca peut etre sympa

  • Avatar tocque  says:

    je crois que le docteur poulet a fini par gagner et c’est retourner contre ces créateurs, pas de nouvelles ? bonne nouvelles ? seraient il enfermés dans un poulaillet ? affaire a suivre 🙂

  • Avatar tocque  says:

    c’est sur quel site qu’on pourra telecharger le film ? a vrai dire le blog pas grave s’il est pas à jour c’est le film qu’on veut voir maintenant

    • Avatar Adrien Vaillant  says:

      Héhé ^^” Oui le blog est très en retard et je m’en excuse sincèrement… Je m’en occupe au plus vite mais autant dire les choses directement : nous avons de graves soucis extérieur a tout cela et nous essayons de les résoudre avant tout. Et puis avec la fac et les retour incessant en train je suis un peu naze… Promis je me démène comme un malade pour vous pondre ça avant la semaine prochaine ! Et pour le film et bien ça va venir, faut trouver un hébergeur u_u”

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>