Yakuza tagged posts

Hydra (1997-1998)

hydra (7)

Hydra

(1997-1998)

I’m gonna make Swiss cheese out of you !

hydra (14)

Il suffira de jeter un simple coup d’oeil aux dessins de ce Hydra pour reconnaitre la patte de Tetsuo Hara, créateur de l’ultra culte et quasi mythologique Fist of the North Star. Le héros de la présente histoire, Yomi Kazuma, est ainsi un véritable clone de Kenshirō, expert en arts martiaux à la force surhumaine livrant des affrontements sanglants contre ses diaboliques adversaires. La principale différence vient du fait que le paysage post-apocalyptique laisse place à un environnement contemporain et que les barbares à crêtes de punk deviennent des Yakuzas bien habillés, les armes à feu modernes remplaçant les techniques de kung-fu ancestrales...

Lire...

Fatal Blade (2000) | Gedō

Fatal Blade

(2000)

Tourné durant cette période charnière entre la toute fin des années 90 et le début des années 2000, Fatal Blade, parfois connu comme Gedō (“brute” ou “homme mauvais” en japonais, sûrement son titre original avant que les producteurs ne décident d’opter pour quelque chose de plus générique mais plus vendeur), est un DTV basique et pépère comme cela est hélas devenu la norme depuis lors dans le cinéma d’action. Les délires des années 80 et 90 sont tombés en désuétudes, considérés comme ringards ou nanars par des personnes hermétiques au genre n’y voyant là qu’un déballage d’imageries machos et / ou irréalistes. Des gens pour qui l’actioner est une caricature dont il convient de se moquer, et ne comprenant visiblement pas la notion ...

Lire...

Preview: Machine Girl

Dans le genre complètement barré, Ichi the Killer avait fait fort. Puis très récemment c’est le complètement dingue Meatball Machine qui avait tapé dans l’œil d’un peu tout le monde. Maintenant c’est au tour du Machine Girl de Noburu Igoshi de faire une entrée fracassante, mélange ultra gore d’un délire d’Otaku et de cinéphage bien énervé.
Ainsi l’histoire, totalement folle, raconte la vengeance d’une jeune lycéenne après la mort de son frère, assassiné par un gang de jeunes voyous. Elle-même agressée, elle perd un bras, coupé par un Yakuza descendant d’une famille de ninja. S’en sortant vivante, elle se fait greffer un nouveau membre mécanique armé d’une sulfateuse et reprend le combat…

Sur se sujet “classique” mais assez taré se greffe alors une foule d...

Lire...

Takeshis’

 

Takeshis’
(2005)

Cap Cinéma, Blois (41)

 

Lire...