Uncut Movies tagged posts

The Shadow vs. Le Sadique à la Tronçonneuse – Pieces (1982)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 21

Recyclage

THE SHADOW vs.
LE SADIQUE À LA TRONÇONNEUSE

Pieces (1982)

On connait tous le Sadique à la Tronçonneuse, ce pseudo giallo espagnol par l’auteur de Slugs. Un slasher ultra sanglant et limite misogyne, qui s’ouvre sur une scène incroyable montrant un gamin pervers mettre en pièces sa maman à coups de hache parce qu’elle désapprouve (hystériquement il faut dire) le puzzle érotique qu’il tente de reconstituer. Des années plus tard, l’assassin devenu grand mélange ces deux éléments de son passé et se met à découper de jolies étudiantes pour réassembler les morceaux en un seul corps parfait. De son véritable titre Mil Gritos Tiene la Noche – ce qui peut se traduire chez nous par Les Milles Cris de la Nuit, l...

Lire...

Boulevard du Cinéma – Spécial Bloody Week-end 2017

 

Petit repartage de la vidéo faite par l’émission web Le Boulevard du Cinéma, pour leur hors-série dédié au dernier Bloody Week-end. J’y apparais deux secondes pour vous parler un peu de Late Phases, un film de loup-garou très chouette qui vaut bien mieux que son horrible affiche (qui pour le coup me fait un peu passer pour quelqu’un avec des goûts de chiottes). C’est pas terrible mais toujours mieux que mon moonwalk de 2015.

Plus important, mes collègues de Black Lagoon Rigs (de la Toxic Crypt) et Jérôme (Ze Curious Goods) viennent aussi vous parler de leur derniers coups de cœurs et font la promo de notre fanzine avec une classe incroyable.

 

Lire...

Bon Anniversaire, Uncut Movies !

17 ans d’édition, c’est 17 ans de boucherie, de fun et de glauque selon les pelloches proposées. Du vieux comme du neuf, du Rape & Revenge au Slasher, du Fantastique au Thriller, et même du porno parce qu’à Uncut Movies, on est loin d’être snob. Difficile de croire que la petite compagnie qui s’était lancée à la fin des années 90 est toujours là, alors que tant d’autres ont sombrés, que ce soit avant (Haxan Films, pour moi du jamais vu mais beaucoup fantasmé, d’après les photos, pubs et résumés parus dans Mad Movies), mais surtout après. Et si j’ai vite lâché l’édition française de films aux alentours de 2004, en raison d’un nombre alarmant de copies moisies, incomplètes ou extrêmement en retard, j’ai toujours gardé un œil sur le catalogue sanglant du label Orléanais...

Lire...

Preview: Barricade

Ou bien j’ai merdé, ou bien Skyblog m’a censuré la news. Pourtant ça serait pas le premier truc “gore” que je met sur le blob… ?
Il a quelques jours je parlais donc de ce Barricade. Un film allemand qui compte parmi les productions hardgore de là-bas.

Je commençais l’article en racontant qu’entre les Nekromantik, les Violent Shit et les Premutos ou autres Black Past, les allemands avaient déjà fait leur preuve dans le domaine. L’Allemagne est même d’ailleurs LE pays par excellence du gore semi-professionnel. Des films ultra sanglant et produits par le boucher du coin, filmés en DV et interprétés par des acteurs pas du tout comédiens. Mais le tout généralement jusqu’au-boutiste, extrême et centre d’expérimentations cinématographiques délirantes.
Je rebondissais donc su...

Lire...