Troma tagged posts

Getting Lucky (1990)

Getting Lucky

(1990)

I’m not Jesus Christ, I’m a Leprechaun.

Getting Lucky, étrangement retitré Bikini Boy chez nous, est la tentative un peu triste du producteur Philip J. Jones de livrer une sex comedy pour teenagers dans l’esprit de Zapped ! et Une Créature de Rêve. Sans surprise le résultat ressemble beaucoup à son film précédent, Princess Warrior, dont il partage la même nature de softcore camouflé en film tout public (!) avec un humour au ras des pâquerettes et un rendu ultra cheap. Par là je veux dire que la chose fut filmée en deux semaines sans le moindre permis, et avec une chaise roulante pour effectuer les travellings de caméra...

Lire...

Obscura Antiques & Oddities ferme ses portes

Cet article n’intéressera que deux ou trois d’entre vous, mais tant pis puisque à vrai dire je l’écris un peu pour moi. C’est sans faire beaucoup de bruit – pas même sur sa page Facebook, seul lien véritable avec son public – que le magasin Obscura va mourir. Une boutique un peu magique de New York City qui, comme son nom complet l’indique, vend de l’antiquité et de la bizarrerie. Fondée dans les années 90 par trois partenaires passionnés par le business de l’étrange et du morbide, Adrian Gilboe, Evan Michelson et Mike Zohn, elle ouvre ses portes sous le nom de Wandering Dragon, Trading co. au 263 East 10th Street, dans un bâtiment comparable à un placard à balais...

Lire...

Troma’s War (1988)

Troma’s War

(1988)

Difficile de croire qu’il fut un temps où la Troma était suffisamment sérieuse pour bénéficier de distributions en salles. C’était pourtant le cas dans les années 80, même si tout changea après ce Troma’s War, mis en chantier en 1986 mais gardé au placard pendant deux ans jusqu’à une sortie cinéma catastrophique en 1988 qui poussera la petite boite à rester fondamentalement indépendante et anti-hollywoodienne. Il faut dire que le concept s’accordait mal au paysage politico-social de son temps: c’était les années Reagan, la glorification de la guerre par une administration ultra patriotique, anti-communiste et pro armes à feu. La mode  est à la violence et le cinéma livre ces Invasion USA, Rambo II, L’Aube Rouge et autres productions que tout b...

Lire...

Class of Nuke ‘Em High (1986)

Class of Nuke ‘Em High

(1986)

Avec pas moins de cinq personnes au scénario et deux réalisateurs, on pourrait croire que Class of Nuke ‘Em High va droit à la catastrophe et, considérant l’ambiance anarcho-punk des productions Troma en général, on imagine déjà le désastre. Tout laisse présager un film chaotique sans queue ni tête alignant les gags pipi-caca, les enjeux caricaturaux et les comédiens surjouant à l’extrême. Et pour être honnête il y a effectivement un peu de cela dans le résultat final. Oui mais voilà, par un étonnant miracle, non seulement ce titre se trouve être d’une très bonne tenue techniquement parlant, surpassant aisément ses prédécesseurs comme The Toxic Avenger dans ce domaine, mais il se trouve même être plus intéressant qu’il n’y p...

Lire...

Blades (1989)

Blades

(1989)

Blades, sorti chez nous sous le titre de Panique sur le Green, n’est rien d’autre qu’une parodie des Dents de la Mer se déroulant sur un terrain de golf, le requin étant replacé par une gigantesque tondeuse à gazon. On la doit à John P. Finegan, réalisateur du sympathique Girls School Screamers, qui officie cette fois comme scénariste et producteur même s’il y a visiblement eu de gros changements entre son idée de base et le résultat final. Il semblerait qu’à l’origine le film devait être une satire plutôt qu’une reprise scène par scène du film de Spielberg, mais le développement mouvementé du projet aurait changé tout ça...

Lire...

Jurassic Women (1995)

Jurassic Women

(1995)

S’il y a une chose que j’entends souvent au sein de la communauté Horreur / Bis, c’est cette déclaration: “Les films Troma c’est pas mon truc”. Ce que j’ai toujours trouvé complètement con puisqu’il y a plusieurs types de “films Troma”. Les véritables productions de la firme pour commencer, des classiques de leurs temps et franchement bien foutus pour des productions indépendantes avec un budget réduit et une organisation inexistante: The Toxic Avenger, Class of Nuke’Em High, Tromeo & Juliet… Puis il y a un équivalent moderne encore plus punk, encore plus fou, troquant la série B pour le Z avec les moyens du bord: Terror Firmer, The Toxic Avenger 4, Poultrygeist, Return to Class of Nuke’Em High...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°5 – Henry Jenkins

Le Manuel des Monstres

Entrée #5

Henry Jenkins

manuelmonstres5henryjenkins (3)

Monsieur Henry Jenkins ressemble à un adorable vieil homme, le gentil homme d’entretien d’école primaire qui cherche à venir en aide aux enfants en détresse. Mais il est aussi une créature hideuse et véritablement dangereuse, un croquemitaine portant un corps humain en guise de costume et chassant les petits morveux ! Il tue et mange quiconque entre dans ses critères de sélection: les méchants, les turbulents, les prétentieux… Toutes les “mauvaises graines” sont des victimes potentielles.

manuelmonstres5henryjenkins (1)

En tant qu’humain, M. Jenkins est un homme adorable, vivant sa vie comme n’importe quel être humain. Il possède même une maison et une famille...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°4 – Ixpe

Le Manuel des Monstres

Entrée #4

Ixpe

manuelmonstres4ixpe (1)

Ixpe, le dieu Aztèque de la guerre, était universellement craint dans toute la Mésoamérique. Grand guerrier, il s’emparait parfois du corps d’un combattant volontaire lors d’une cérémonie, utilisant alors ses ennemis comme sacrifices humains pour le dieu du soleil Tonatiuh. Pour cela, il leur arrachait évidemment le cœur. Parmi ses formidables pouvoirs, on peut recenser la télékinésie, la capacité de lancer des boules d’énergie et la possibilité de mettre quelqu’un en transe en utilisant une étrange fumée, qu’il soufflait d’une sarbacane. Son hôte, lui, demeure vulnérable aux armes conventionnelles, et bien que Ixpe soit doté d’une force et d’une endurance surhumaine, il peut être neutralisé.

manuelmonstres4ixpe (2)

Source: Chillers (segment ...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°3 – Tom Williams

Le Manuel des Monstres

Entrée #3

Tom Williams

manueldesmonstres3tomwilliams (1)

Tom Williams est un vampire travaillant comme présentateur télé pour une chaine d’informations. Il se nourrit en buvant le sang de victimes humaines qu’il parvient à manipuler à travers l’écran: il peut les détecter psychiquement et leur parler en créant un lien avec eux. Le spectateur choisi est alors piégé par de faux sentiments d’amour ou d’affection, le laissant docilement entrer chez lui.

manueldesmonstres3tomwilliams (2)

Une chose qu’il est intéressant de mentionner est que Tom n’est pas un monstre sadique. Bien que ses proies meurent au bout de quelques jours après avoir été mordues plusieurs fois, il essai de les garder sous son influence afin qu’elles puissent apprécier leurs dernières heures...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°2 – Billy Waters

Le Manuel des Monstres

Entrée #2

Billy Waters

William Waters était un nageur qui périt lors d’un accident de plongé en piscine, il y a cinq ans. Son fantôme apparait parfois dans le grand bassin, piégeant les visiteurs en leur faisant croire qu’il est encore humain. Un piège pour mieux attirer quelques malheureuses âmes dans les limbes pour lui tenir compagnie.

Depuis son décès, Billy est piégé dans une sorte de dimension de poche, une version alternative de la piscine seulement habitée par son spectre et celui de ses victimes. En ces lieux, les défunts apparaissent exactement comme ils étaient au moment de leur mort, leurs esprits y perdant la raison après quelques temps.

Pour des raisons inconnues, seul Billy semble capable d’entrer et sortir de cette dim...

Lire...