Things tagged posts

Things 3: Old Things (1998) AKA. Deadly Tales

Things 3: Old Things

(1998)

Si Things est l’objet d’un culte minuscule et négligeable, et si Things 2 est extrêmement obscure au point qu’il n’existe pratiquement rien à son sujet sur Internet, alors Things 3 est une légende urbaine seulement connue des spécialistes du shot on video d’autrefois. Un film si rare que la jaquette de son édition originale ne subsiste qu’à travers une ou deux photos bien cachées dans les méandres du Web (encore une fois, un grand merci à Damien Granger et à sa fabuleuse collection pour le coup de main), et si méconnu que les rares informations disponibles semblent contradictoires. Difficile par exemple de savoir quel est son véritable titre puisque si l’œuvre porte le nom de Things 3: Old Things, elle en possède au moins deux autres...

Lire...

Things II (1998)

Things II

(1998)

Malgré ses limitations budgétaires et techniques, le shot on video Things (l’américain, pas le canadien) a su se montrer assez divertissant et sympathique pour se démarquer de la concurrence. Les mauvaises langues diront même que c’est sans doute la meilleure chose que David S. Serling ait jamais produite au point de s’y accrocher comme à la prunelle de ses yeux encore de nos jours, afin de capitaliser dessus un maximum. Mais si ce premier opus a bénéficié de plusieurs éditions VHS et DVD à travers le temps et qu’il est assez simple de dénicher quelques informations au sujet du film, c’est loin d’être le cas pour sa suite tardive. Things II (ou Things 2 si l’on en croit l’écran-titre) voit le jour cinq ans plus tard, et c’est à peine si l’on peut confi...

Lire...

Things (1993)

Things

(1993)

Attention, prière de ne pas confondre le Things de 1989, incompréhensible mais brillant morceau de canuxploitation tourné au caméscope, avec ce Things de 1993, lui aussi un représentant du genre shot on video mais américain et marquant les premiers pas dans le cinéma Z du producteur David S. Sterling. L’interminable saga des Camp Blood, c’est lui, tout comme la résurrection de Witchcraft avec les opus 14, 15 et 16 sorti en même temps. Dans sa longue carrière il aura également fait de la sous-traitance pour la Full Moon (Demonicus) et se rendit coupable du consternant The Amazing Bulk, l’un des trois films responsables de la popularisation du Nanar auprès du grand public avec The Room et Birdemic...

Lire...