Stephen King tagged posts

A Return to Salem’s Lot (1987)

ROAD TO HALLOWEEN VI

A Return to Salem’s Lot

(1987)

Lorsque Larry Cohen va chez la Warner Bros. dans l’espoir d’obtenir les droits de House of Wax pour en faire un remake, il rentre chez lui avec un deal complètement différent: les producteurs acceptent de le financer mais seulement s’il réalise une seconde suite à It’s Alive et un remake du Salem’s Lot de Tobe Hooper. Le cinéaste se retrouve à tourner ces deux projets l’un derrière l’autre avec pratiquement la même équipe, le même casting, et peut-être bien le même budget ! En résulte A Return to Salem’s Lot, qui malgré son titre n’est absolument pas une séquelle au téléfilm de 1979, et It’s Alive III: Island of the Alive, deux œuvrettes mineures dans la carrière du metteur en scène destinées à alimenter le marc...

Lire...

Quantum Leap (3.05) – The Boogieman (1990)

ROAD TO HALLOWEEN V

 

Quantum Leap

The Boogieman

(1990)

Si je garde Code Quantum dans mon cœur pour sa valeur nostalgique, et qu’il est indéniable que le duo Scott Bakula / Dean Stockwell y fonctionnait à fond, il faut reconnaitre que la série a désormais sacrément vieillie et qu’elle s’avère parfois difficile à supporter tant tous les épisodes se ressemblent. Sam Beckett fait un “saut quantique” dans le temps, atterrie dans la peau d’une personne lambda quelque part dans le XXème Siècle et doit assumer sa place pour empêcher une tragédie de se produire, réécrivant ainsi l’histoire avant de quitter cet espace-temps. Copiez-collez en changeant simplement d’époque, de lieux et de personnalités, et voilà vos cinq saisons...

Lire...

Ça

 

Ça
It (2017)

Mega CGR Centre, Tours (37)

 

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°194 – Statue Vivante

Le Manuel des Monstres

Entrée #194

Statue Vivante

Voici une autre aberration créée par Eli Porter et son maître, He Who Walks Behind the Rows. Elle apparut à un prêtre agonisant qu’Eli avait décidé de tuer, à Chicago, afin de former librement son culte d’enfants en manipulant les jeunes d’une école locale. Cette chose fut conçue spécifiquement comme une offense envers la religion de la victime, son apparition étant déclenché par un crucifix païen fait de maïs.

On ignore de quelle manière la statue a pu agir. Après la confrontation, le prêtre ne mourut que quelques instants plus tard sans qu’aucune blessure ne soit visible sur son corps...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°189 – Red Bear

Le Manuel des Monstres

Entrée #189

Red Bear

Le Dr. Frank Red Bear était un anthropologue Amérindien vivant à Hemingford, dans le Nebraska. S’il n’était pas un Medicine Man, il avait malgré tout un grand savoir concernant sa terre natale et fut l’un des premiers à comprendre ce qui est vraiment arrivé aux enfants de Gatlin. Selon lui tout le territoire possède un pouvoir spécial pouvant magnifier le Bien comme le Mal, et les actions de He Who Walks Behind the Rows correspondent à ce qu’il nomme koyaanisqatsi, une croyance indienne reposant sur l’idée que si l’Homme doit s’unir à la planète, ce que la civilisation moderne ne permet pas, maltraitant la Nature au point de risquer la fin du monde. Il réalisa plus tard que la population de Hemingford était impliquée dans l...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°188 – Micah

Le Manuel des Monstres

Entrée #188

Micah

Micah était l’un des enfants de la ville de Gatlin, un de ceux qui obéissaient à Isaac et croyaient en l’existence de He Who Walks Behind the Rows. Alors que plusieurs membres du culte prirent la fuite après les évènements qui menèrent à la destruction présumée de la divinité, Micah fut arrêté par les autorités avec quelques autres et déplacé dans une ville voisine, Hemingford, le temps de l’enquête. Mais le Dieu du Maïs n’a pas été vaincu, seulement affaiblit par l’incendie de son champ. L’entité avait besoin que son culte soit reformé aussi vite que possible et elle choisit d’opérer à travers Micah, dans l’espoir que les enfants d’Hemingford puissent devenir ses loyaux servants...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°27 – Servants de Tony Reno

Le Manuel des Monstres

Entrée #27

Servants de Tony Reno

Ces deux là étaient déjà les laquais de Tony Reno du temps de leur vivant. Ils savaient que ce dernier pourrait leur donner d’incroyables pouvoirs grâce à des rituels démoniaques et ils l’aidèrent à sacrifier une jeune fille durant un sabbat. Cependant ils périrent avec Reno lorsqu’un arc électrique les grilla dans une marre de sang.

Ils furent envoyer en Enfer mais leur leader les ramena plus de trente ans après comme esclaves, pour qu’ils exécutent ses ordres. Tout comme Reno, ils se cache derrière une apparence humaine mais sont réellement des démons dotés de pouvoirs mineurs. Le grand blond est nommé Vinnie Ritacco et le petit s’appelle Sean Patrick.

   

Source: Sometimes They Come Back… Ag...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – Fétiche Zuni

Voilà probablement l’un de mes articles préféré. La poupée fétiche Zuni, portant le joli surnom de “celui qui tue”. Ces fétiches de chasse proviennent d’Afrique et sont censés contenir l’esprit d’un chasseur Zuni, le guerrier d’une tribu éteinte depuis au moins cinq ou six siècles. Les Zunis étaient particulièrement féroces et pratiquaient le cannibalisme. La petite chaine en or autour de la poupée permet de contenir cet esprit, l’empêchant de ne faire qu’un avec la poupée. Quelque chose que l’on préfère éviter à moins de n’avoir aucun problème avec l’idée que le fétiche ne prenne vie et ne se mette à vous prendre en chasse…

  

Ce modèle particulier a été retrouvé dans une curio shop américaine, une boutique semblable a la mienne qui vend de...

Lire...

Darabont & King: Nouvel acte

Il est inutile de rappeler que Frank Darabont est LE réalisateur qui a parfaitement su retranscrire l’univers de Stephen King sur grand écran (avec Mary Lambert et son superbe Simetierre). Y a t-il besoin de rappeler la grandeur de ces films humanistes que sont Les Évadés (alias The Shawshank Redemption) ou La Ligne Verte ?

C’est donc avec plaisir qu’on le voit maintenant au commande de Brume, l’une des plus célèbres nouvelles de l’écrivain (et que je n’ai pas encore lu). Une ambiance très lovecraftienne pour cette histoire rappelant un peu le Fog de John Carpenter, où un petit village est assiégé par une étrange brume remplie de créatures indicibles (les créateurs de Silent Hill s’en sont bien entendu inspiré)...

Lire...