Sirène tagged posts

Chair de Poule… En comics !

La grande surprise du mois, c’est l’arrivée dans les bacs de Chair de Poule Graphic, une adaptation en bande-dessinées des célèbres romans de R.L. Stine ! Édité par Bayard Jeunesse, le premier tome est sorti et comporte deux histoires: L’Abominable Homme des Neiges de Pasadena et En Eaux Troubles. Le plus surprenant dans tous cela c’est que le format adopté est celui du manga et que c’est dans ce rayon que vous trouverez la chose.

L’Abominable Homme des Neiges de Pasadena semble être en fait l’adaptation de L’Abominable Homme des Neiges que je n’ai pas lu. Je ne peux vous fournir une véritable critique de la chose car n’ayant pas lu le roman, je ne me suis pas vraiment intéressé à cette histoire. Le dessin choisi ici est, il faut le dire, plutôt moche...

Lire...

Premutos et Sylia au Clair de Lune

Deux illustrations pour le projet Sirène de Rivière aujourd’hui, histoire de rattraper un peu le retard. A ce jour il s’agit de la dernière pièce du tableau, montrant les deux personnages partager un moment ensemble sous le clair de lune, à se rappeler leur passé commun. Le calme avant la tempête en fait, puisque les évènements qui suivront révèleront à Premutos toute l’horreur de la situation dans laquelle se trouve vraiment Sylia. Comme toujours le dessin a été réalisé par Nathalie sur une page de papier kraft provenant d’un carnet de dessin, et l’artiste a ensuite utilisée une technique à l’aquarelle pour finaliser le tout...

Lire...

Sylia dans les Égouts

Nous rattrapons enfin notre retard sur le projet Sirène de Rivière avec la version finale de l’illustration dont nous avions réalisé un croquis trois mois plus tôt. Cette version reprend exactement le même dessin mais sur le papier “carnet papier kraft” habituel et avec la peinture à l’aquarelle en plus. Aucun changement n’a été apporté hormis de légères modifications ici et là au niveau des reflets et du placement des détritus dans l’eau, et nous retrouvons donc notre pauvre Sylia dans les égouts crasseux d’une ville se transformant toujours un peu plus en cauchemar vivant. J’oserai dire que le format portrait apporte un côté claustrophobique supplémentaire à la scène...

Lire...

Premutos dans “La Sirène de Rivière”

 

Une autre illustration de Nathalie pour la collection sur La Sirène de Rivière. Ce passage se déroule vers l’épilogue de la nouvelle, lorsque Premutos et son frère Dante (l’espèce de dragon-gargouille sur la gauche) observent d’étranges sphères protectrices qui contiennent les esprits des Sirènes. Celle-ci contient l’âme de Sylia, qui fut une amie d’enfance. Le dessin n’est malheureusement pas finalisé car nous n’avons jamais totalement pu poser un design pour Dante. Une créature draconique que je ne visualise que partiellement, et qui est donc compliquée à décrire a l’artiste…

Fait à l’aquarelle.

Lire...

Sylia dans les Égouts – Croquis Préparatoires

Nouveau croquis pour La Sirène de Rivière, réalisé au crayon de papier par Nathalie. On peut y voir Sylia errer dans les égouts insalubres d’une ville fantôme, abandonnée de tous depuis des années. Une image qui m’a fortement été inspirée par Mermaid in a Manhole, du V-Cinema japonais particulièrement glauque et faisant partie de la violente série des Guinea Pig. Ici l’héroïne est la seule survivante d’un monde corrompu par les forces du Chaos qui se transforme toujours un peu plus chaque jour, et l’ancienne rivière qui était sa demeure est devenu une décharge puante qui va finir par la rendre malade. On peut voir quelques détritus flotter dans l’eau croupis tandis que le personnage regarde le ciel, symbole d’une liberté inaccessible, à travers une ouverture.

Le fo...

Lire...

Premutos veille sur Sylia

 

Une nouvelle pièce de la collection La Sirène de Rivière, par Nathalie. Celle-ci montre Premutos veiller sur son amie Sylia, épuisée après une journée de retrouvailles passée à échanger sur leurs souvenirs de jeunesse et à faire l’amour. Le Chaosien couvre la sirène de son manteau afin qu’elle n’attrape pas froid et lui dépose sur chapeau fétiche sur la tête, ce qu’il a tendance à faire avec ceux qu’il décide de protéger. Comme toujours l’artiste à travaillée à l’aquarelle, et le rendu d’image parait médiocre puisqu’il s’agit d’une photographie de la feuille originale.

Lire...

Premutos et Sylia

 

Suite du projet La Sirène de Rivière, avec l’aide de Nathalie. Ici une scène où Premutos offre à une Sylia affamée une énorme corbeille de fruits exotiques, sa seule source de nourriture qui a pratiquement disparu des environs. Toujours à l’aquarelle et photographié depuis l’œuvre originale.

Lire...

Sylia

 

Suite du projet La Sirène de Rivière, aquarelle toujours. Cette fois Nathalie a représentée une scène où la jeune sirène boude suite aux réactions désintéressées de Premutos à son égard: elle “bulle”. C’est-à-dire qu’elle passe la tête sous l’eau et souffle, c’est sa manière de râler. Travail réalisé à l’aquarelle, ici photographié et non  numérisé avec le scanner (d’où la qualité passable de l’image).

Lire...

Premutos et Sylia – Préliminaires

 

La Sirène de Rivière toujours, avec ici la version finale du brouillon établit hier. Une scène coquine où Sylia et Premutos finissent par s’envoyer en l’air, ou plutôt s’envoyer sous l’eau. Le Chaosien s’amuse à exciter sa partenaire avec sa langue, taquinant ici son nombril et obtenant une réaction très positive. Encore une fois la résolution de l’image reste discutable puisque provenant d’une photo de la copie originale et non d’une version numérisée au scanner…

Réalisé à l’aquarelle.

Lire...

Premutos et Sylia – Croquis Préparatoires

Croquis préparatoires à une illustration représentant Premutos et la sirène Sylia faisant l’amour. Deux versions ont été proposées: une où les deux échangent un baiser et une où le Chaosien lèche le nombril de sa partenaire. Ces ébauches sont des tests de positions et d’anatomies pour cette dernière. La première esquisse réalisée est celle du dessous, montrant l’acte de profil afin de positionner les corps. Aucun changement n’a été effectué à ce propos mais la léchouille de nombril n’était pas vraiment visible, un second brouillon a été dessiné. Au-dessus, donc, a été reproduit le concept avec un placement de trois-quarts permettant de mieux cerner la langue de Premutos sur le nombril de demoiselle, mais aussi d’exposer son dos pour ensuite y ajouter son tatouag...

Lire...