Rigs Mordo (Toxic Crypt) tagged posts

Black Lagoon #4 – Sommaire

La saison d’Halloween commence à peine que déjà les choses bougent: Black Lagoon Fanzine #4 débarque bientôt ! La news est tombée hier, mais comme j’étais occupé à garder ma petite nièce et mon neveu j’ai dû faire l’impasse. Oh je sais, vous vous en foutez, mais j’avais besoin de mettre quelque chose dans mon intro avant de bêtement copier / coller le message d’annonce original que voici:

Grands brûlés des bois, goules squelettiques, sorcières pustuleuses et ectoplasmes vengeurs, le temps est venu de nous réunir au lagon noir, où nous attendra le quatrième numéro de Black Lagoon Fanzine, prêt pour une sortie des eaux courant de ce mois d’octobre, au pire au début du suivant...

Lire...

Transylvania Poste Restante N°2: Black Lagoon Fanzine #3

Voici une sacrée vidéo qui mérite bien un petit retour d’ascenseur. Il s’agit du second épisode d’un nouveau webshow intitulé Transylvania Poste Restante, que l’on doit au très cool David Geron, créateur d’origine Belge qui a un don pour la fabrication et l’animation de poupées et de marionnettes. Il est aussi un méga fan de Public Image Ltd, ce qui n’est pas négligeable non plus (“This is what you want, this is what you getbis repetita). Après un premier épisode sorti en Février dernier, dédié à la bande dessinée L’Île du Docteur Moreau adaptée de H.G. Wells par Nick Mothra et Jonathan G. Malherbe, la série s’intéresse ici au troisième numéro de Black Lagoon Fanzine et ne tarit d’éloges à son sujet...

Lire...

Black Lagoon Fanzine #3, par David Didelot

Autre compte-rendu pour Black Lagoon #3 et cette fois c’est David Didelot qui s’y colle. Forcément on fait bien attention a ce qu’il y raconte puisqu’il possède sa tribune dans notre torchon et qu’il ne faudrait pas grand chose pour la donner à quelqu’un d’autre. Heureusement le monsieur à de l’expérience et sait choisir ses mots, du coup on se retrouve au prochain numéro !

 

 

Et en bonus sur la page Facebook du fanzine, un petit partage du billet amène Don Glut lui-même à y aller de son petit mot. Comme quoi l’Esprit de Noël semble être au rendez-vous ! Alors tant qu’à faire, un peu de bonté et offrez donc Black Lagoon Fanzine à l’un de vos proches !

 

Lire...

Black Lagoon #3 REVIEW, par Psychovision

C’est Gilles Vannier lui-même, dictateur en chef chez Psychovision, qui balance son avis sur la troisième édition de Black Lagoon Fanzine et son retour fait bien plaisir. On ne peut que le remercier et lui renvoyer l’ascenseur en vous encourageant à visiter le site et sa page Facebook ! Et achetez Black Lagoon #3, bien sûr.

 

Lire...

Don Glut kiffe Black Lagoon Fanzine #3

Bon, c’est un peu exagéré, n’empêche que le bonhomme vient de recevoir son exemplaire du fanzine et l’a gentiment fait savoir sur les réseaux sociaux. C’est trois fois rien, n’empêche que si on nous avait dit qu’un jour Donald F. Glut – LE grand auteur de comics, scénariste pour Vampirella, réalisateur de nombreux courts-métrages à propos de dinosaures et de super-héros et metteur en scène de Countess Dracula’s Orgy of Blood – tiendrait dans ces mains notre modeste canard, on ne l’aurait évidemment pas cru. Merci à lui d’avoir prit le temps de feuilleter le machin pour en voir toutes les belles images à défaut d’en lire les articles, faute de savoir parler français, cela nous fait rudement plaisir.

Black Lagoon Fanzine will return !

Lire...

Black Lagoon Fanzine #3 – Sommaire et précommandes

Anecdote amusante: au moment exact où je m’attèle à la rédaction de cet article afin de faire la promotion du tout nouveau Black Lagoon Fanzine, mon facteur frappe à la porte pour m’apporter mon exemplaire de ce 3ème opus. Résultat j’ai la revue sous les yeux et le sommaire récemment dévoilé par Rigs Mordo et Jérôme Ballay est en fait bien plus généreux qu’on ne le croit. Car entre la maquette désormais en couleur (c’était prévu dès le premier numéro mais impossible à réaliser à l’époque pour des raisons budgétaire) et la qualité des textes, il est impossible de prendre pleinement conscience du travail abattu par les rédacteurs de l’équipe sans l’avoir vu ! Les résumés qui suivent sont donc à absolutiser autant que possible afin de se rapprocher de leur véritable valeur...

Lire...

By The Sword – Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma (2019)

Thierry Auge

By The Sword

Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma

(2019)

Auteur du site de critiques cinéma La Séance à Roggy et chroniqueur chez Black Lagoon Fanzine, Thierry Auge livre ici son premier bouquin qui prend la forme d’un fanbook, c’est-à-dire une sorte de fanzine à taille de bottin dédié à un sujet particulier. Avec By The Sword, l’auteur s’intéresse principalement aux multiples apparence que prend le genre de l’Heroic Fantasy au cinéma, dont il dresse un panorama impressionnant puisque s’étendant des débuts du cinéma à notre époque à travers le monde entier. Le projet lui tient à cœur depuis longtemps, né du double-choc cinéphile du Conan le Barbare de John Milius et d’Excalibur de John Boorman, et la rédaction des centaines de textes constitu...

Lire...

Scopophilia – Vidéotopsie #21 – Black Lagoon #2

Dans l’actualité Fanzine, la grosse nouvelle est évidemment la parution du tout dernier Vidéotopsie de David Didelot, qui s’achève donc avec la parution de ce numéro 21. Un ultime opus auquel je n’ai malheureusement pas participé faute de temps, et c’est sans doute un peu ma faute car j’avais prévu quelques petites choses (dont entre autre la chronique de Warbus 2 avec l’ami Mark Gregory, histoire de suivre celle du premier publiée dans le volume précédent). Scopophilia, comme bien d’autres, fait son petit hommage tout présentant le sommaire, évoquant au passage les contributeurs réguliers que son Didier Lefèvre de Médusa Fanzine et notre cher Rigs de Black Lagoon et de la Toxic Crypt.

D’ailleurs en parlant de Black Lagoon, notre second volet est également présenté dans c...

Lire...

Bloody Week-end, 9ème Édition

A vrai dire, n’espérez pas un gros compte-rendu pour cette nouvelle édition du Bloody Week-end. C’est à peu près la même chose chaque année, la seule différence étant les invités, les films diffusés aux projections et les trouvailles que l’on remporte avec soit. Car arrivé à sa 9ème édition, le festival organisé par Loïc Bugnon et sa femme, Madame Bugnon, en arrive à une sorte de point mort en terme d’originalité et d’organisation. On retrouve les mêmes attractions, les mêmes fidèles, les mêmes décors tous les ans, et passé la surprise de la découverte, on fini par prendre ses marques pour finalement regarder tout cela d’un œil distrait...

Lire...

Jim Wynorski approuve Black Lagoon #2

C’est un évènement un peu surréaliste que de voir Jim Wynorski tenir dans ses mains notre fanzine, mais c’est avec beaucoup de fierté que l’on découvre ses retours. Enfin c’est vachement minimisé pour moi quand je pense au fait que j’ai simplement écrit deux bout de textes minuscules et que, du coup, je n’ai pas à me sentir spécialement inclut dans le boulot général qu’a représenté la confection de ce Black Lagoon #2… mais quand même. Pour les non-anglophones, le réalisateur dit se cacher derrière la revue afin qu’on ne puisse pas le voir rougir. Il remercie l’équipe du fanzine pour l’incroyable rétrospective sur sa carrière et dit adorer les images, rares et sympa (la maquette de Rigs Mordo plaît même outre atlantique, c’est bon à savoir). Je vous encourage forcém...

Lire...