Peter Medak tagged posts

Le Bazar du Bizarre – Peinture de George Washington N°2

Voici un autre tableau récupéré chez les Washingtoniens. On peut supposer que celui-ci aussi fut commandé par George Washington durant son mandat, lorsqu’il espérait faire des États-Unis d’Amérique une patrie pour cannibales. Il s’agit là d’une représentation de la véritable histoire de George Washington, un moment d’importance puisqu’il symbolise la naissance des Washingtoniens a travers le cannibalisme. Nous avons déjà évoqué les faits, mais rappelons-les: la scène se déroule en hivers, lorsque Washington et ses troupes mourraient de faim à Valley Forge. Comme le présente la peinture, les soldats en furent réduit a manger leurs morts. C’est là que le futur président réalisa qu’en plus d’apprécier le goût de la chair humaine, il pouvait tirer de cet acte une certaine puissance...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – Peinture de George Washington

Voici le tout premier portrait que George Washington a commandé, lorsqu’il devint Président des États-Unis d’Amérique. Il reflète ses véritables ambitions, à savoir faire du cannibalisme la priorité nationale et la raison d’être du pays. Nous le voyons ainsi entouré de courtisanes, dévorant de la chair humaine dans une sorte d’orgie qui deviendra chose commune lorsque sera fondé sa secte des Washingtoniens. Ce n’est évidemment pas le genre de chose que l’on retrouve dans les livres d’Histoire !

Ce tableau figura parmi les autres reliques secrètes du groupe, cachées dans le quartier général de Mount Vernon, jusqu’à ce que le Gouvernement actuel n’élimine les cannibales.

Source: Masters of Horror (2.12 – “The Washingtonians”)
Retour à l’index du Bazar d...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – L’Histoire des Washingtoniens

Il existe une vérité qui n’a jamais été révélé, concernant l’Histoire des États-Unis d’Amérique. Une Histoire secrète, dont très peu son au courant et qui pourrait bien changer la face du monde. Une affaire politique, bien entendu, mais très différente de ces histoires de complots que l’on peut facilement imaginer. Ce secret touche a l’un des Pères Fondateurs du pays, le Président George Washington. A l’insu du plus grand nombre, il se trouve que celui-ci était… un cannibale ! Un véritable ogre des contes pour enfant, puisqu’il s’adonnait à de véritables orgies meurtrières pour assouvir ses penchants. Il était entre autre particulièrement friand de la chair des vierges, et plus précisément celles des enfants. Pour comprendre de quoi je parle il faut remonter jusq...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – Le Dentier de George Washington

Nous avons déjà évoqué les Washingtoniens, ces disciples de l’ancien président américain George Washington, cannibales et déterminés a poursuivre les pratiques de leur leader tout en préservant le secret du reste du monde. Parmi les divers possessions d’intérêt historique que l’on pouvait retrouver dans leur quartier général, au Mont Vernon, cet objet particulier constituait leur bien le plus précieux. Une relique inestimable exhibée sous cloche en verre, tel un trophée.

Il s’agit bien d’un dentier. Il appartenait à George Washington lui-même, qui l’utilisait durant ses orgies cannibales. L’odeur y est encore… Il va sans dire que personne, ou presque, n’est au courant de son existence et de l’incroyable révélation qu’il apporte sur l’Histoire américaine...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – L’Héritage de George Washington

Pour mieux comprendre cet article, je ne saurais trop vous conseiller de faire vos recherches sur le Président George Washington et son terrible secret. Oh, bien sûr vous ne trouverez rien dans les livres d’Histoire classiques et mieux vaut se rabattre sur quelques ouvrages comme ceux dont nous disposons ici. Pour les autres, ceux qui connaissent la vérité, vous ne serez guère surpris de cette relique dont l’intérêt est beaucoup moins historique ce coup-ci. Il s’agit de l’association de deux objets, une fourchette et une lettre ancienne. Les deux ont été assemblé avec un petit ruban rouge et sont longtemps demeurés caché de tous derrière un portrait du président George Washington.

La lettre n’est qu’un petit message...

Lire...