Mental Hurlant tagged posts

Cult of Chucky (2017) – SPOILER FREE

Vu Cult of Chucky et… Probablement l’un des meilleurs de la série, voir peut-être LE meilleur (j’attends quelques visions supplémentaires et que l’eau coule un peu sous les ponts avant de me prononcer avec certitude).

Fiona Dourif est parfaite et rend hommage à son père, tandis que celui-ci passe en quelque sorte le flambeau à sa petite via une scène où leurs personnages respectifs se réunissent de façon surprenante. Mancini signe une histoire qui s’engage dans une direction inattendu (on peut à peine parler de Slasher malgré les multiples meurtres) et sa réalisation, son sens du visuel, est particulièrement soigné (la neige qui tombe au ralenti sur le cadavre décapité, en HD c’est juste sublime).
C’est également un film qui se mérite, car celui qui a suivi (et aime) la sa...

Lire...

Et pour quelques DVDs de plus

Oui je sais. Road to Halloween traînasse et ne risque pas d’être très consistant d’ici ce 31 Octobre, encore une fois. Mais je l’ai prévu comme ça, après le quasi burnout subit l’an dernier dont je me remets en fait à peine (véridique: voyez à quel point ce blog est vide depuis 12 mois) et en prenant en compte les aléas de la vie de tous les jours. Du coup je ne me sens pas vraiment coupable de pondre ce petit texte pour une fois que l’envie m’en prends véritablement. Car c’est un petit coup de cœur que j’ai eu un peu plus tôt dans la journée en visitant un pourtant quelconque Cash Express de la région, et j’avais envie de partager ma folie…

Les Cash, ont les connait tous, nous autres passionnés de films bas de gamme...

Lire...

Collection Bimbo Star: Slave Girls

La trouvaille du jour, elle marque surtout mon ignorance à propos des éditeurs DVD français et des perles qu’ils ont pu sortir en toute discrétion. Ainsi c’est par pur hasard que mon chemin a croisé celui de ce Slave Girls: Les Captives de l’Espace, en fait la version hexagonale du fameux Slave Girls From Beyond Infinity, avec Brinke Stevens et Elizabeth Kaitan. Une relecture des chasses du Comte Zaroff version spatiale et Série B, avec ce qu’il faut de monstres mutants, de robots tueurs, de décors en carton-pâte et de donzelles en bikini.
C’est d’abord très content que j’ai récupéré la chose, pensant naïvement que cette sortie était plus ou moins récente et qu’elle marquait le début d’une “nouvelle” collection à surveiller...

Lire...

Bartel V Corman: Death Race 2050

Il vient d’être porté à mon attention qu’un nouvel opus basé sur Death Race 2000, le film culte de Paul Bartel, va voir le jour. En fait le tournage a commencé en Février de cet année pour se conclure le 17 de ce mois. Premièrement je dois dire que j’admire l’idée que l’on puisse encore faire un long métrage en toute discrétion à notre époque: à l’heure des réseaux sociaux, on sait maintenant tout du cheminement d’une production, des rumeur aux fuites d’images ou de vidéos, au point que l’un des problèmes principaux du cinéma d’aujourd’hui consiste à devoir garder les spectateurs dans les salles ou vers les bacs DVD alors qu’ils peuvent désormais voir un film avant même sa sortie officielle.
S’il est vrai que j’ai été souvent absent ces derniers mois, je n’ai pas eu...

Lire...

Shin Godzilla & Shin Era

Petits changements au sein de Mental Hurlant puisque l’expérience a fini par muter de façon inattendue. En effet l’idée était à l’origine de concevoir de “petits” textes courts, vite fait, n’explorant jamais en profondeur leurs sujets. Une sorte d’avis écrit en vitesse au jour le jour, sans s’embêter avec des recherches ou des analyses. Si les deux ou trois premiers articles abondaient dans ce sens, les suivants sont vite devenus des chroniques ordinaires. Peut-être pas aussi poussées que les vraies mais progressivement au moins aussi longue. Du coup impossible de vraiment tenir un rythme quotidien (et pourtant j’ai essayé !).

Je relance donc le concept mais sans nécessairement me limiter aux critiques de films...

Lire...

Arrow (4.05)

Arrow
Ep.4.05

Haunted

Any of you squabblers got a cigarette ?

Quitte à écrire pour des prunes, autant y aller à fond ! Voilà donc, avec quatre mois de retard, la chronique… d’un demi-épisode de série télé ! Et oui, je vous gâte, mais pour être franc je préfère y aller mollo avec cette reprise, étant donné que je n’ai quasiment plus rien foutu depuis Novembre dernier. Et c’est du mois de Novembre qu’il devait d’ailleurs dater, ce texte, du moment de sa diffusion: le 5. Pourquoi s’embarrasser avec après tout ce temps, alors qu’il serait facile de sélectionner tout un tas de truc bien plus intéressant ? Tout simplement par soucis de complétisme, car si j’ai suivi une saison entière de Constantine, ce n’est pas pour abandonner à sa toute dernière diffusion...

Lire...

Star Hunter (1995)

Star Hunter

(1995)

Il me semble inutile de présenter Fred Olen Ray, quand bien même c’est la première fois que je parle de lui ici, mais allons-y pour la forme !
Ancien catcheur, le bonhomme est une sorte de grand gourou de la Série B, limite Z, dont la carrière a décollée vers la fin des années 80 grâce au marché vidéo. S’il reste particulièrement connu pour son Hollywood Chainsaw Hookers, il possède une filmographie longue comme le bras de petits films d’horreur, d’action et de softcore conçus avec trois bouts de ficelles et quelques actrices à gros seins.
Son style est exactement comme celui de son confrère Jim Wynorski: cheap, grossier, vulgaire, sans grande créativité, mais indéniablement fun...

Lire...

No Country For Old Men (2007)

No Country For Old Men

(2007)

“Comment ?! Un véritable film chroniqué dans L’Imaginarium ?!” vous entends-je déjà dire. Oui c’est un choc pour moi aussi, mais c’est les aléas de la rubrique Mental Hurlant, qui m’oblige à parler de tout ce que j’ai vu, peu importe le style. Il y a quelques temps vous avez bien eu droit à une ignoble comédie pour teenagers, alors pourquoi pas un film des frères Coen ? Sans compter que malgré sa nomination pour la Palme d’Or, No Country For Old Men se rapproche beaucoup plus du style de cinéma dont on parle ici que celui que regarde la bourgeoise, bien au chaud dans son salon.
Car oui, leur Thriller, leur Crime Drama ou peut-être importe dans quel genre s’inscrit ce film, est violent, sanglant, rêche...

Lire...

Fortress (1985)

Fortress

(1985)

Attention de ne pas confondre ce Fortress avec celui de Stuart Gordon, film de science-fiction avec Christophe Lambert. Il s’agit ici d’un Survival où l’on retrouve, méconnaissable, Vernon Wells, le célèbre punk de Mad Max 2 et inoubliable Bennett dans Commando. Dans le domaine de l’Ozploitation, voilà un petit film qui n’est jamais évoqué et qui pourtant mérite d’être vu. En fait de long métrage, il s’agit d’un téléfilm signé HBO, ce qui passe totalement inaperçu tant la réalisation et la qualité visuelle se montrent de qualité, puissante même...

Lire...

Scream: The TV Series – Saison 1 (2015)

Scream: The TV Series

Saison 1

(2015)

Ce n’est un secret pour personne que je n’aime pas les Neo Slashers et toute cette période “creuse” du cinéma d’Horreur, qui a vu le jour entre la fin des années 90 et le tout débuts des années 2000. Lorsque, il y a quelques temps, j’ai chroniqué la série des Souviens-Toi… l’Été Dernier, je racontais avoir quand même voulu revisiter le genre afin de voir si mes sentiments étaient toujours les mêmes. Je disais également que, après m’être refait la saga de Ghostface, je ne la haïssais plus autant qu’avant et que je la trouvais simplement mauvaise et prétentieuse mais malgré tout regardable car un minimum soignée (merci surtout Wes Craven)...

Lire...