Loup-garou tagged posts

CreepTales (1993)

ROAD TO HALLOWEEN VII

creeptales (16)

CreepTales

(1993)

creeptales (2)

Plus un film est obscure, plus il est difficile de trouver la moindre information à son sujet, ce qui dans certains cas peut entrainer une véritable confusion avec tout un tas de renseignements contradictoires. CreepTales n’échappe pas à la règle, et peut-être aurez-vous remarqué que je l’ai classé à l’année 1993 dans l’en-tête de l’article tandis que l’IMDb le range plutôt à 2004. Une sacrée différence qui se complique d’autant plus que d’autres chroniqueurs évoquent aussi 1986 ou 1989 à l’occasion, alors qu’en est-il ? Et bien il se trouve que tout le monde à raison (sauf IMDb bien sûr, qui a simplement listé la date de sortie du DVD de BCI/Eclipse). Le fait est que cette anthologie horrifique à la Creepshow n’a pas é...

Lire...

Trick ʽr Treat (2007)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Trick ʽr Treat

(2007)

Toujours inédit dans nos contrées treize ans après sa sortie, Trick ʽr Treat n’a rien perdu de son mordant ou de sa brillance depuis tout ce temps. Il s’agit toujours la meilleure anthologie horrifique qui existe depuis Creepshow et personne d’autre que son réalisateur, Michael Dougherty, n’a su capturer aussi bien l’esprit d’Halloween. Il faut dire que celui-ci s’intéresse au sujet depuis toujours et en a fait le sujet de sa toute première production, le court-métrage Season’s Greetings en 1996 où apparait déjà le personnage de Sam, la petite mascotte du film. Un enfant surnaturel déguisé d’un sac en toile de jute sur la tête dont le nom dérive de Samhain, et qui est en réalité l’incarnation même de cette fête traditionnelle...

Lire...

Things 3: Old Things (1998) AKA. Deadly Tales

Things 3: Old Things

(1998)

Si Things est l’objet d’un culte minuscule et négligeable, et si Things 2 est extrêmement obscure au point qu’il n’existe pratiquement rien à son sujet sur Internet, alors Things 3 est une légende urbaine seulement connue des spécialistes du shot on video d’autrefois. Un film si rare que la jaquette de son édition originale ne subsiste qu’à travers une ou deux photos bien cachées dans les méandres du Web (encore une fois, un grand merci à Damien Granger et à sa fabuleuse collection pour le coup de main), et si méconnu que les rares informations disponibles semblent contradictoires. Difficile par exemple de savoir quel est son véritable titre puisque si l’œuvre porte le nom de Things 3: Old Things, elle en possède au moins deux autres...

Lire...

Things II (1998)

Things II

(1998)

Malgré ses limitations budgétaires et techniques, le shot on video Things (l’américain, pas le canadien) a su se montrer assez divertissant et sympathique pour se démarquer de la concurrence. Les mauvaises langues diront même que c’est sans doute la meilleure chose que David S. Serling ait jamais produite au point de s’y accrocher comme à la prunelle de ses yeux encore de nos jours, afin de capitaliser dessus un maximum. Mais si ce premier opus a bénéficié de plusieurs éditions VHS et DVD à travers le temps et qu’il est assez simple de dénicher quelques informations au sujet du film, c’est loin d’être le cas pour sa suite tardive. Things II (ou Things 2 si l’on en croit l’écran-titre) voit le jour cinq ans plus tard, et c’est à peine si l’on peut confi...

Lire...

The Head Hunter (2018)

The Head Hunter

(2018)

Jordan Downey, c’est le réalisateur des inénarrables ThanksKilling et ThanksKilling 3 (il n’existe pas de ThanksKilling 2 et c’est volontaire), mais aussi du fanfilm Critters: Bounty Hunter qui, en une poignée de minutes, fait bien plus honneur à la franchise dont il s’inspire que les ignobles Critters: A New Binge et Critters Attack ! Habitué aux projets “concept”, il retrouve son comparse de toujours Kevin Stewart, véritable homme à tout faire, pour les besoins de ce The Head Hunter. Un nouvel opus bien moins déconneur que ses méfaits précédents puisqu’il tape dans la dark fantasy la plus dépouillée possible. Oubliez les fresques épiques, les grands combats, les décors délirants et les menaces planétaires...

Lire...

Little Big Heads – The Wolf Man (1998)

Sideshow Collectibles

Little Big Heads – Series One

The Wolf Man

(1998)

En plusieurs décennies d’existence, les studios Universal n’ont jamais perdu une occasion pour capitaliser sur leurs Monstres du début du XXème siècle. L’un de leurs plus vieux succès et surtout une fructueuse licence à exploiter de toutes les façons possibles: bouquins, DVDs, jouets, masques, posters… L’image des Créatures, qu’elles soient de Frankenstein ou du Lac Noir, est ancrée dans l’inconscient collectif et fait vendre. Sauf au cinéma peut-être, en témoigne les multiples tentatives de reboot qui n’ont jamais aussi bien marchées qu’autrefois. Durant les années 90, les boutiques spécialisées dans les comics et la science-fiction carburent à plein régime et l’époque est au goodies, au c...

Lire...

Fear Itself (1.09) – Something With Bite (2009)

ROAD TO HALLOWEEN V

Fear Itself

Something With Bite

(2009)

Ce n’est pas vraiment un scoop que de dire que la série Fear Itself possède une très mauvaise réputation. Il faut dire que ça sentait le brûlé avant même sa création, puisque son existence repose sur l’annulation de Masters of Horror, elle fortement appréciée par les fans et pour cause: en plus de réunir les plus grands noms possibles au sein d’une même anthologie (Carpenter, Argento, Hooper, Landis, etc), elle leur donnait pratiquement carte blanche en terme de violence et de nudité...

Lire...

The Twilight Zone (1.15a) – Monsters ! (1986)

ROAD TO HALLOWEEN V

The Twilight Zone

Monsters !

(1986)

Midnight. Not 12 at the clock, but mid night. When twilight and dawn are evenly balanced. One no stronger than the other, each pulling against each other in the opposite directions so that the very fabric of the night is torn appart. Midnight. When the monsters come out.

Monsters ! est le meilleur film de Joe Dante qui n’a pas été réalisé par Joe Dante. Son ombre plane tellement sur ce court qu’il est difficile de croire qu’il n’a rien à voir avec cet épisode, et pourtant… En réalité on le doit au scénariste Rober Crais, qui n’a jamais rien fait de très remarquable si ce n’est écrire le livre à l’origine du sympathique Otage avec Bruce Willis...

Lire...

ʽNamwolf (2017)

ʽNamwolf

(2017)

War is Hell

ʽNamwolf est né d’un amusant quiproquo lors du HeroesCon 2014, durant une conversation entre le scénariste Fabian Rangel, Jr. et son ami, l’illustrateur Logan Faerber. Alors qu’ils entretiennent une discussion sur Predator et le cinéma d’action des années 80, ils dérivent sur les films de loups-garous et, quand le dessinateur évoque le génial Loup-Garou de Londres, l’autre comprend mal le titre: plutôt que An American Werewolf in London, il entend An American Werewolf in Vietnam. Tout le concept est là et le duo va s’amuser à en faire leur nouveau projet. Environ un an plus tard ils accouchent d’une petite copie ashcan (un prototype promotionnel) de huit pages qui présente personnages et intrigue. Le titre: ʽNamwolf, avec une apostr...

Lire...

Lycanthropazine – Gunnm (1991)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 4

LYCANTHROPAZINE

Gunnm (1991)

“– Gally ? On dirait comme un nom de fleur…
– Moi j’aime bien… C’est un ami qui l’a trouvé.

Il m’apparait que je ne parle pas assez manga ou d’anime dans ce blog, et la raison n’est pas parce que j’esquive le sujet ou que je déteste, mais tout simplement parce que cela fait un bon moment que je n’ai pas vraiment eu l’occasion de le faire jusqu’ici. La faute aussi à ces séries composées de 30 volumes de plus de 200 pages chacune. Pour être franc, j’ai énormément lâché ces médias après la conclusion de Hellsing et je n’y reviens qu’occasionnellement.
Mais avec l’horrible bande-annonce de Battle Angel Alita, alias Gunnm de son vrai titre, je me sens obligé de toucher deux mots à propos ...

Lire...