Jaws tagged posts

Dimension X – CHOMP!, le requin anti-stress

 

Vlog “Dimension X” du 4 Août 2019

CHOMP!, le requin anti-stress.

Lire...

Jaws 19 (2015)

Jaws 19

(2015)

C’est aujourd’hui que sort “l’attendu” Jaws 19 et je ne pouvais pas faire l’impasse dessus. Naturellement beaucoup on tout simplement laissé tomber la franchise depuis un bon moment et Universal le sait très bien, sortant ce nouvel opus en salle uniquement parce que le fils du créateur original en est à la barre. De quoi assurer une belle promotion, conforter les fans et même embobiner le grand public en racontant que le talent est héréditaire. De quoi jouer avec la mode nostalgique actuelle également, et annoncer pour la énième fois que cette séquelle est le “véritable héritier” de l’original, chef d’œuvre du cinéma.
Mais personne n’est dupe et tout le monde s’en fout, à commencer par Max Spielberg lui-même qui s’en moque bien de la saga D...

Lire...

Jaws 2 (1978) – Hank Searls

Un bien étrange livre que celui-ci, sorte de suite tant au livre de Benchley qu’au film de Spielberg. Un peu comme si le concept de l’Hypertime avait été utilisé !

Ainsi Brody possède deux enfants, ceux du film, contre trois dans le roman et l’aîné se souvient de sa confrontation avec le monstre qui n’a eu lieu que dans le long métrage. En revanche tous les personnages du livre ou presque reviennent ici (Minnie la postière, Harry le journaliste, le maire, plus proche de sa version littéraire même si son sort à la fin du roman laissait supposer à sa disparition), et le ton général de l’histoire est tout aussi sombre et dépressif que l’œuvre de Peter Benchley.
L’histoire, d’après le scénario qui ne fut finalement pas utilisé pour le film, se passe deux ans après les évènem...

Lire...

Jaws (1974) – Peter Benchley

Cinq ans après la première lecture, le verdict est le même. Jaws est un livre sombre et dépressif, a l’opposé total du film lumineux de Spielberg.

On pourrait passer de temps a montrer les différences entre les œuvres mais le principal est que dans le livre de Peter Benchley, Amity Island est un lieu froid où personne ne s’aime et où tout le monde à quelque chose a se reprocher. Un univers où le requin, au lieu d’être une menace extraordinaire, est tout a fait à sa place et ne semble être qu’une matérialisation du péché des habitants, de leur comportement charognard.
Très réaliste, le livre nous présente un univers noir où il est difficile de trouver un personnage repère, même en la présence du chef Brody...

Lire...

La Mort au Large (L’Ultimo Squalo, 1981)

La Mort au Large, alias L’Ultimo Squalo (le squale ultime, ça c’est du titre !) est un film Bis. Les bisseries sont des spécialités du cinéma italiens périodes 70-80, surtout 80 en fait, et un peu 90 aussi faut dire… Je ne parle pas des “western spaghetti” (nom attribué par les américains pour fustiger des westerns meilleurs que les leurs !) mais des sous- quelque chose. Sous-Indiana Jones, sous-Mad Max, sous-Alien… Des ersatz à la pelle reprenant le thème du film à succès du moment pour se faire un petit paquet de pognon même quand on est fauché. Le film de zombies est celui qui fit le plus d’émules par ailleurs. Grâce à ces films on retiendra quelques noms, comme Lucio Fulci (pour Zombi 2 surtout, meilleur bisserie de tous les temps), Bruno Mattei (Les Rats de Manhatt...

Lire...

Peter Benchley (1940-2006)

Terminons tristement ce mois de Février par le décès de l’écrivain Peter Benchley, célèbre auteur des Dents de la Mer. Peter Benchley était le petit-fils de Robert Benchley, fondateur de l’Algonquin Round Table, groupe d’écrivains new-yorkais dans les années 20. Diplômé de Harvard, il a écrit pour de grands journaux et magazines comme Newsweek, le National Geographic et le Washington Post, ainsi que les discours du président des États-Unis Lyndon B. Johnson, de 1967 à 1969. C’est en 1974 qu’il est rendu célèbre, lors de la sortie des Dents de la Mer qui devient alors un best-seller restant en tête des ventes pendant 44 semaines. La suite, on la connaît: un an plus tard Steven Spielberg adapte son livre et commet un chef d’œuvre indétrônable et sans cesse copié.

Lire...