Dédicace tagged posts

Les Nuits Bis de la Scala – Artbook (2019)

Grégory Lê & Romain Christmann

Les Nuits Bis de la Scala

– Artbook –

(2019)

L’Enfer des Zombies, c’est beau mais c’est un peu chiant quand même.

– Romain Christmann

La Nuit Bis, c’est un évènement culturel qui se déroule depuis 2012 au cinéma La Scala, à Thionville en Lorraine (Moselle, 57), à un rythme démentiellement mensuel. Y sont projetés nombres de grands classiques, de films cultes et de nouveautés au format 35mm, ou en DCP haute définition, le plus souvent dans le cadre d’un double programme. Ces soirées sont organisées et animées par le bien connu Romain Christmann, punk rockeur dont la passion pour Jaws 3D est inégalée (et sans doute inégalable), et possesseur d’une collection incroyable sur le sujet et la franchise à laquelle il appartien...

Lire...

Double dédicace Conan le Barbare – Étienne Le Roux et Luc Brunschwig

   

 

A l’occasion de la sortie du nouveau tome de Conan le Cimmérien chez Glénat, adaptation de La Citadelle Écarlate, la librairie Bédélire de Tours a organisée comme à son habitude une séance de dédicaces gratuite avec l’illustrateur Étienne Le Roux (déjà présent lors d’un évènement précédent) et le scénariste Luc Brunschwig. La BD étant un achat automatique en ce qui me concerne, vous vous doutez bien que j’en ai profité. Mon exemplaire se retrouve désormais personnalisé du portrait d’un Conan barbu et mature, et d’un message semblant provenir d’un parchemin ancien. En bonus une petite photo du duo en plein travail.

 

Lire...

Morgane – Dédicace Stéphane Fert

Dédicace “inattendue” (comprendre que je n’avais pas l’information et que je suis tombé dessus par hasard) aujourd’hui à la célèbre boutique Bédélire de Tours, lieu connu pour ses étagères magnifiques et que je côtoyais déjà il y a douze ans. Le dessinateur Stéphane Fert, illustrateur de la BD Morgane récemment parue, était sur place et se fendait de quelques dédicaces gratuitement pour qui voulait bien. Du moins quand je dis “gratuit”, c’est une supposition de ma part car beaucoup achetaient l’album sur place tandis que moi, petit fourbe, suis discrètement venu avec mon exemplaire récupéré peu avant dans un autre endroit.

J’avoue ne jamais être totalement à l’aise durant une séance de dédicace en raison de la confrontation avec l’auteur...

Lire...

Bloody Week-end, 6ème Édition

Me voilà encore à parler de tout sauf de films, à croire que tous les prétextes sont bons pour ne plus bosser. Ou simplement que je suis sacrément flemmard, allez savoir. Quoiqu’il en soit, suite à l’incroyable week-end qui vient de se dérouler, écrire un petit compte-rendu semble tout naturel. Avec les avis qui voient le jour depuis dimanche soir, je me sens d’ailleurs un peu en retard et si je ne me lance pas maintenant, je risque de ne plus avoir grand chose à raconter pour cause de mémoire défaillante…

Que dire sur ce festival du Bloody Week-End, si ce n’est qu’il a bien failli me passer sous le nez et que je l’aurai probablement regretté ? Des conventions sur les films d’horreur, les films de genre, ça me fait évidemment rêver depuis longtemps et j’ai déjà vu de nombre...

Lire...

Gore: Dissection d’une Collection

Enfin arrivé dans ma boite aux lettres ce matin, le très beau Gore: Dissection d’une Collection de David Didelot, qui s’annonce tout bonnement génial. Première surprise a l’ouverture du colis: le poids. L’objet est un lourd pavé blindé d’informations, de chroniques, d’interviews, de coupures de presses et d’une riche iconographie. La maquette semble très bien faite, lisible et équilibré, et cerise sur le gâteau, l’ouvrage s’aventure hors de la collection Gore pour faire le tour du genre (l’éphémère Maniac de Patrick Siry et les récents Trash qu’il faut découvrir).

Un très grand merci a l’auteur, le mec fou derrière le fanzine Vidéotopsie, pour avoir dénié jeté un œil a mes quelques papiers et accepté ma chroniques de Vrilles ! et de m’avoir envoyé un exemplai...

Lire...

X-23, par Estelle Leduc

L’un des avantages d’avoir le Comic-Con français associé à la Japan Expo, c’est que l’on peut verser dans différents univers et croiser encore plus d’artistes et de créateurs. Et c’est ainsi que j’ai repéré une jeune illustratrice qui prenait commande de petits dessins durant le festival. Un bon moyen pour elle de faire découvrir son art (et d’en vivre un peu) et pour moi d’obtenir un petit quelque chose de concret.

Le Super-Héro étant à l’honneur, il était évident que j’allais lui demander de plancher sur un de mes personnages favoris tout en pensant naïvement que le choix serait un peu plus original que les demandes précédentes. Car même si Laura Kinney dispose d’une fanbase grandissante, elle n’est pas encore l’un des “visages” de la Marvel aux yeux du grand public...

Lire...

Festival BD Boum, 23ème Édition – Dédicace Team French Crow

23ème édition du Festival BD Boum de Blois, et une nouvelle dédicace. Un peu particulière celle-ci puisqu’il ne s’agit pas de l’illustration d’un auteur, mais du petit mot d’un scénariste ! Le fait est que je suis sûrement arrivé à un mauvais moment puisque le dessinateur était absent, et du coup je n’ai pu avoir que le message d’un des membres de la Team French Crow.

 

 

Le premier tome étant, hélas, indisponible, je me suis rabattu sur le second tome que je ne connaissais pas. Un brin moins bon à mon opinion, toutefois je reste ravi de voir que le projet a pu continuer au-delà de l’album original.

 

       

Lire...

Festival de l’Imaginaire, 1ère Édition

 

Festival de l’Imaginaire, 1ère Édition

Le 24 Juin 2006, à Vendôme (41)

 

       

       

   

 

Photo prises par Nathalie et Adrien Vaillant

Lire...

Festival BD Boum, 22ème Édition – Dédicace Franck Tacito

Dédicace de Franck Tacito (666, Dead Hunter, Magika) à l’occasion du 22ème Festival BD Boum de Blois. Naturellement, c’est avec le 1er tome de 666, son œuvre la plus emblématique, que je suis allé le voir. J’aurai pu demander un Carmody bad-ass ou un Nounours ultra-violent, mais pour une première rencontre je me suis dit qu’une démonette à gros seins était ce qu’il y avait de mieux. Et M. Tacito de s’exécuter sans se faire prier, avec même un je-ne-sais-quoi de Clive Barker dans son trait.

Du reste, nous avons un peu conversé de sa carrière, des nouveaux venus 6666 et le spin-off Claudia, Chevalier Vampire, ainsi que de ses difficultés à retrouver certaines de ses propres BD, comme Dead Hunter dont il ne possède lui-même aucune copie !

Lire...