Dario Argento tagged posts

Dario Argento, hospitalisé

Ce n’est pas tout à fait de cette manière que je pensais débuter le site, mais puisque la nouvelle ne semble pas avoir été relayé par chez nous, autant la prendre en compte ici: Dario Argento a récemment été hospitalisé suite à une mauvaise chute. Cela pourrait sembler sans importance puisque tout le monde glisse ou trébuche au cours de sa vie, mais compte tenu de l’âge avancé du cinéaste (77 ans, pratiquement 78), cela peut toujours entrainer des complications ou être un signe de problèmes à venir…

Les faits datent d’il y a quelques jours, ce mardi 15, lorsque le réalisateur de Suspiria est “salement” tombé au sol alors qu’il rentrait chez lui, seul...

Lire...

Dracula 3D (2012)

Dracula 3D

(2012)

Tout le monde le sait, tout le monde le dit, la carrière de Dario Argento n’est plus. Celui qui était autrefois le brillant metteur en scène de Suspiria et des Frissons de l’Angoisse est devenu une icône embarrassante au sein de la communauté Fantastique, l’homme n’ayant de cesse de s’enfoncer un peu plus à chaque nouveau film. Certains se moquent, certains regrettent, dans tous les cas il est devenu impossible de défendre le réalisateur italien tant ses œuvres ne valent plus rien.
S’il est difficile de dire précisément quand a eu lieu cette mort artistique (certains diront en 1985 avec Phenomena, d’autres en 1998 avec Le Fantôme de l’Opéra), il est évident que c’est au début des années 2000 que le Maestro du Giallo a définitivement perdu ses moyen...

Lire...

Éléments Steam dans Le Fantôme de l’Opéra (1998)

Cet article a été écrit pour le forum Steampunk.fr

Bien qu’existant depuis des années, le mouvement Steampunk n’en est encore qu’à ses balbutiements dans la reconnaissance publique, et même si cela va en s’améliorant avec le temps nous sommes encore loin de l’époque où n’importe quel quidam pourra reconnaître et nommer ce genre au premier coup d’œil. De ce fait, très peu d’œuvres purement Steampunk existent à ce jour. Certes, la littérature et les jeux vidéos sont des domaines plutôt producteurs et le cinéma fait de plus en plus appel à sa superbe imagerie (citons Sucker Punch pour le plus récent), mais le Steampunk reste encore coincé dans une période charnière.

C’est pourquoi j’ai eu envie de recenser non pas les œuvres Steampunk, mais plutôt les éléments

Lire...

Demons 2 (1986)

Demons 2

(1986)

L’affaire Démons 2 se rapproche de celle du Retour des Morts-Vivants II. Dans les deux cas, le premier opus s’achève sur une note dantesque qui ne laisse pas vraiment matière à une suite, à moins que celle-ci ne soit une œuvre post-apocalyptique se déroulant dans un monde dominé par des créatures infernales, avec une poignée de survivants tâchant de rester en vie. Dans les deux cas ces séquelles ne s’orientent pas dans cette direction (seul George Romero va traiter le sujet via Le Jour des Morts-Vivants et Land of the Dead) et s’apparentent plus comme un remake de l’original qu’une continuation directe de celui-ci...

Lire...

Demons (1985)

Demons

(1985)

– Tony, did you get the popcorn ?
– Shut up, bitch.

Tout au long de sa carrière, Lamberto Bava s’est vu être comparé à son illustre père Mario, véritable maître du cinéma. Un état de fait plutôt injuste et jouant en sa défaveur mais il faut dire que le cinéaste entretien un peu la situation (scènes additionnelles pour compléter Rabid Dogs ou remake du célébre Masque du Démon) et que la plupart de ses films sont quand même mauvais (Apocalypse dans l’Océan Rouge). Cependant Bava Jr. s’est également forgé son expérience en étant l’assistant-directeur de son père (Opération Peur, Rabid Dogs) et de Dario Argento (Inferno, Ténèbres) et possède à son compte quelques films connus comme la série de La Caverne de la Rose d’Or et surto...

Lire...

Mater Lachrimarum: enfin !

Bien qu’aujourd’hui conspué, le maître italien Dario Argento revient donc sur le devant de la scène, non pas avec les Masters of Horror mais avec son prochain film, un vieux projet de très longue date qui n’est autre que LE film que l’on attend: le troisième volet de sa trilogie des Trois Mères.

1977: Le célèbre Suspiria, avec Jessica Harper tout juste sortie du chef d’œuvre Phantom of Paradise, et avec les Goblins à la musique. Ce premier film sur les Trois Mères nous présentait alors Mater Suspiriorum.
1980: Le psychédélique Inferno. C’était cette fois Mater Tenebrarum qui apparaissait, au son d’une sublime et entrainante musique du même nom, par Keith Emerson.

Désormais il semble que le fameux projet du troisième volet de cette trilogie (attention il ne s’agit que d’un...

Lire...