Brinke Stevens tagged posts

Deadly Ten, la nouvelle arnaque Full Moon ?

Charles Band et sa Full Moon, c’est depuis longtemps une vaste blague pas vraiment drôle, qui ne manque jamais de faire sourire autant que pleurer quand on voit à quoi la compagnie en est réduite depuis sa vieille heure de gloire. Prêt à tout pour gagner le moindre dollar, son créateur s’est lancé dans des affaires tenant parfois de l’arnaque pure et simple depuis ces dernières années. Les films, réalisés au caméscope avec un budget minable, sont secondaires par rapport au merchandising foireux qu’il tente de refourguer à ses vieux fans: souvenons-nous des Badass Dolls, des Monster Bras et de ces boites de céréales dégueulasses avec un DVD en bonus à l’intérieur ! Avec l’explosion actuelle des services streaming, il était évident qu’il s’intéresserait à l’affaire, pouvan...

Lire...

Hell Asylum (2002)

ROAD TO HALLOWEEN II

Hell Asylum

(2002)

Les origines de Hell Asylum remontent à une époque très trouble pour la série B, le marché vidéo et pour Charles Band, grand manitou de la Full Moon. A la fin des années 90, celui-ci est dans une période sombre qui enterre pratiquement sa compagnie. Fini l’époque des Puppet Master, de Dollman et de pleins d’autres petites productions DTV qui étaient pour la plupart quand même soignées et mémorables. Ses partenaires financiers l’abandonnent et la qualité des films diminuent d’années en années. On touche le fond à partir de 1998 mais les choses vont continuer à empirer pendant quelques temps, l’obligeant à capitaliser sur des franchises connues (Puppet Master, qui ne s’en relèvera jamais), des produits dérivés (notamment de...

Lire...

Trophy Heads (2014)

Full Moon No.268

Trophy Heads

(2014)

Statistiquement, il fallait bien que cela arrive un jour, mais il n’empêche qu’il y a de quoi être surpris. Trophy Heads, l’une des toutes dernières productions Full Moon, se trouve être… Un bon film ! Impensable, inimaginable. Encore plus quand on se souvient de l’annonce du projet: une web série écrite et réalisée par Charles Band lui-même, diffusée en plusieurs épisodes d’une vingtaine de minutes chacun et jouant sur une seule et unique idée, ramener de vieilles Scream Queens sur le devant de la scène et leur refaire jouer, des décades après leur heure de gloire, une scène iconique de leur filmographie...

Lire...