Bondage tagged posts

CreepTales (1993)

ROAD TO HALLOWEEN VII

creeptales (16)

CreepTales

(1993)

creeptales (2)

Plus un film est obscure, plus il est difficile de trouver la moindre information à son sujet, ce qui dans certains cas peut entrainer une véritable confusion avec tout un tas de renseignements contradictoires. CreepTales n’échappe pas à la règle, et peut-être aurez-vous remarqué que je l’ai classé à l’année 1993 dans l’en-tête de l’article tandis que l’IMDb le range plutôt à 2004. Une sacrée différence qui se complique d’autant plus que d’autres chroniqueurs évoquent aussi 1986 ou 1989 à l’occasion, alors qu’en est-il ? Et bien il se trouve que tout le monde à raison (sauf IMDb bien sûr, qui a simplement listé la date de sortie du DVD de BCI/Eclipse). Le fait est que cette anthologie horrifique à la Creepshow n’a pas é...

Lire...

No Solicitors (2015) AKA. No Visitors

No Solicitors

(2015)

Le CV de John Callas n’est pas bien épais mais peut valoir le coup d’œil malgré tout, en cela que le bonhomme est sans doute la seule personne au monde a être passé d’un poste d’assistant manager sur Raging Bull pour atterrir comme assistant réalisateur sur La Colline à des Yeux 2. A son actif, un seul véritable film: Lone Wolf. C’était en 1988, et après ça plus rien jusqu’à son retour surprise en 2015 avec ce No Solicitors qu’il écrit, produit et réalise. Pas du gros budget bien sûr, qui d’ailleurs passa complètement inaperçu durant plusieurs années avant de sortir en catimini sous différent(s) titre(s). Tourné sous le nom de Death by Solicitation, son projet devient ensuite No Solicitors et se transforme occasionnellement en No Visitors po...

Lire...

The Dead Pit (1989) AKA. Re-Animator Hospital

The Dead Pit

(1989)

“I’ve done Life. Now I’m doing Death.

Brett Leonard est un réalisateur à la carrière intéressante car tout en dents de scie, mêlant le bon avec le pire. Question grosses productions, il triomphe avec Programmé Pour Tuer et son Russell Crowe holographique et meurtrier, mais se plante royalement avec Le Cobaye, thriller virtuel efficace mais détesté par Stephen King et ses suiveurs pour n’avoir aucun rapport avec la nouvelle originale. Dans le petit budget son Souvenirs de l’Au-Delà avec Jeff Goldblum est plutôt bien reçu tandis que Man-Thing demeure dans l’obscurité même à l’époque où les adaptations Marvel sont à la mode. Enfin il a réalisé Highlander: The Source, probablement l’une des plus grandes catastrophes de l’Histoire du cinéma...

Lire...

The Vineyard (1989)

ROAD TO HALLOWEEN VI

The Vineyard

(1989)

Dans l’univers de la série B, l’acteur James Hong est comparable à un véritable trésor qu’il convient de chérir et de protéger. D’autant que le bonhomme, désormais âgé de 90 ans, va sans doute sur ses derniers jours et qu’il faut s’attendre à tout moment à le voir disparaitre. Aussi lorsque ressort dans une copie haute définition The Vineyard, l’une de ses rares réalisations et seul vrai  représentant du cinéma d’exploitation dans le lot, il convient de revisiter ce petit film passé plutôt inaperçu à l’époque. L’expérience Big Trouble in Little China en 1986 l’a sans doute beaucoup marqué, et comme celle John Carpenter son histoire opère une surprenante fusion des genres, empruntant aussi bien à l’horreur qu’au récit...

Lire...

Things (1993)

Things

(1993)

Attention, prière de ne pas confondre le Things de 1989, incompréhensible mais brillant morceau de canuxploitation tourné au caméscope, avec ce Things de 1993, lui aussi un représentant du genre shot on video mais américain et marquant les premiers pas dans le cinéma Z du producteur David S. Sterling. L’interminable saga des Camp Blood, c’est lui, tout comme la résurrection de Witchcraft avec les opus 14, 15 et 16 sorti en même temps. Dans sa longue carrière il aura également fait de la sous-traitance pour la Full Moon (Demonicus) et se rendit coupable du consternant The Amazing Bulk, l’un des trois films responsables de la popularisation du Nanar auprès du grand public avec The Room et Birdemic...

Lire...

Community (2012)

Community

(2012)

Petit film de hicksploitation anecdotique, Community est l’œuvre d’un cinéaste encore mois remarquable, Jason Ford, dont il s’agit à ce jour du dernier projet. Un réalisateur à la carrière inexistante (un court et un long métrage seulement) qui était a l’origine un acteur dans de banales séries télé. Difficile de comprendre pourquoi il s’est senti le besoin de faire son propre film d’horreur et cela ne semble pas lui avoir porté chance, pour autant les intentions étaient louables. Car à une époque où les nombreux avatars du genre rivalisent de cruautés et d’effets gore hérités du torture porn pour accrocher le public, il préfère miser sur l’ambiance et présenter plutôt le mode de vie démentiel de ses cannibales que leurs méfaits à proprement parl...

Lire...

Blood Harvest (1987)

Blood Harvest

(1987)

Bill Rebane, c’est le réalisateur d’un film: L’Invasion des Araignées Géantes, qui en 1975, et malgré un budget inexistant en faisant une sacré nanar, connait un succès monumental. Disproportionné même, au regard de la qualité générale du machin. Sa carrière ne connue jamais de d’autres succès fulgurants, bien au contraire, celle-ci stagnant généralement dans le Z le plus absolu. Il faut dire que le bonhomme s’est fait une habitude de tourner dans sa région natale, le Wisconsin (c’est-à-dire le trou du cul des États-Unis), sans moyen et avec l’aide de la populace locale qui n’est pas à son avantage puisque guère rompue à l’exercice. Et ainsi sa filmographie cumule les œuvres les plus absurdes, tels Invasion From Inner Earth ou The Alpha In...

Lire...

Mummy Raider (2002) AKA. Misty Mundae – Mummy Raider

Misty Mundae

Mummy Raider

(2002)

Le tout début des années 2000 marque un tournant dans le paysage culturel et cinématographique, avec la démocratisation du DVD et l’évolution d’Internet qui devient désormais une norme. Car c’est la combinaison de ces deux éléments qui va créer un moyen de distribution alternatif pour les petites compagnies et les cinéastes indépendants: il est désormais possible de se spécialiser dans un genre très spécifique, et donc peu vendeur sur le marché général, sans dépenser des fortunes en publicité et commercialisation. Il suffit ainsi d’utiliser sites et forums pour s’adresser directement au public-cible spécifique et s’assurer de son soutien...

Lire...

Samantha et Plume 3, par Mike Lee

Croquis simplifié d’une idée (mais super cool) que Mike Lee et moi avons eu concernant nos personnages de Samantha Storm et Plume Obscure. L’artiste me demandait un exemple de situation afin de s’entrainer un peu à dessiner ces deux là ensemble et j’ai donc inventé quelque chose… d’un peu trop complexe pour tenir en une seule image. Je vous fais grâce de mes horribles schémas tracés à la souris que j’ai torché en vitesse histoire de montrer à l’illustrateur ce que j’avais en tête, mais le concept montre encore une fois la belle espionne être ligotée est torturée par le savant fou qui mélange gadgets high tech et chatouilles pour soumettre sa victime...

Lire...

Samantha et Plume 2, par Mike Lee

Inattendu mais apprécié petit dessin réalisé par Mike Lee / Suikoden, créateur de la plus sexy de toutes les espionnes, j’ai nommé Samantha Storm. Une illustration réalisée vite fait d’après ma description d’une scène clé dans l’histoire que je suis entrain de produire. L’idée est de montrer la jeune femme totalement à la merci du savant fou Plume Obscure, prisonnière d’un étrange appareil destiné à récolter de l’Orgone, une forme d’énergie… plutôt particulière. Comme bien souvent dans les aventures fétichistes de l’héroïne, son ennemi lui retire une partie de ses vêtements disparait pour la laisser vulnérable aux caresses et aux chatouilles. Comme on peut le voir ici, cela rend la demoiselle plutôt craintive…

Lire...