Arts martiaux tagged posts

Body Weapon (1999)

bodyweapon (3)

Body Weapon

(1999)

Let’s play human sandwich !

bodyweapon (8)

Pour tout amateur de cinéma Bis hong-kongais, Jing Wong est une valeur sûre du cinéma d’exploitation, un prolifique producteur de près de deux cents films et réalisateur de plus d’une centaine. On retrouve son nom dans quelques grands titres classés category III comme A Chinese Torture Chamber Story ou The Underground Banker, et il est l’auteur de la longue série des God of Gamblers ainsi que de Future Cops, adaptation bootleg de Street Fighter II sortie un an avant celle d’Hollywood. Mais surtout il est le créateur de Naked Killer et Raped by an Angel, deux monuments du genre dont la réputation n’est plus à faire, même si le résultat est loin d’être aussi scabreux qu’on l’imagine. Avec Body Weapon (ou 原始武器

Lire...

Horrible High Heels (1996)

horriblehighheels (2)

Horrible High Heels

(1996)

horriblehighheels (5)b

Il fut un temps où Horrible High Heels était placé aux côtés d’autres grands category III comme Dr. Lamb, Ebola Syndrome ou Red to Kill. C’était à l’époque où ces bandes étaient encore difficiles à dénicher et entourées d’une aura de mystère. Depuis les choses ont bien changées et la plupart de ces titres sont devenus facilement trouvables, permettant à chacun de juger par soi-même de leurs qualités. Et si certaines demeurent effectivement à la hauteur de leur réputation (The Untold Story régnant probablement champion, suivi de près par Run and Kill) d’autres se révèlent être de sacrée déception comme celle-ci, qui est loin d’être le Massacre à la Tronçonneuse chinois que certains décrivent. De son véritable titre 人皮高跟鞋...

Lire...

Karate Warrior (1987)

Karate Warrior

(1987)

Lorsque Karate Kid 2 sort sur les écrans en 1986, le producteur Fabrizio De Angelis se sent tout inspiré et décide de créer sa propre version du film avec une histoire pratiquement identique mais empruntant également au premier opus. Sa copie, intitulée Il Ragazzo dal Kimono d’Oro (le garçon au kimono d’or) en Italie, et plus génériquement Karate Warrior à l’international, deviendra l’air de rien une véritable saga comptant pas moins de six films et six téléfilms ! D’autant plus impressionnant que cet épisode fondateur ne raconte finalement pas grand chose si ce n’est une poignée de clichés, et ne propose que très peu d’arts martiaux...

Lire...

Shootfighter 2 (1996)

Shootfighter 2

(1996)

En commercialisant une version rated, et donc censurée, de Shootfigther premier du nom à l’international, le producteur Alan Amiel s’est un peu tiré une balle dans le pied puisque le plus gros attrait du film – sa violence – disparait complètement. Plutôt que de rectifier le tir lorsqu’il parvient à concevoir une séquelle, il décide de continuer sur cette lancée et de simplement éviter d’intégrer la moindre scène gore dans son film d’arts martiaux. Triste, puisque du coup disparait l’un des principaux intérêts de la série et ne reste plus que Bolo Yeung pour attirer l’attention du spectateur. Pas franchement idéal à une époque où le genre du film de combats clandestins à la Bloodsport est encore à la mode et compte de nombreux prétends,...

Lire...

Shootfighter: Fight to the Death (1993)

Shootfighter: Duel to the Death

(1993)

Le shootfighting est une discipline oubliée de nos jours, mais elle a pourtant eu sa petite importance dans le monde des arts martiaux modernes puisqu’il s’agit grossièrement de l’ancêtre du MMA. L’idée était d’organiser des compétitions où les participants seraient libre de mélanger différents styles plutôt que de ne représenter qu’une seule école, combinant de multiples techniques issues aussi bien du karate et du jiu-jitsu que du kenpō américain et de la lutte anglaise. Il n’est guère surprenant de voir le cinéma d’action s’emparer de la chose à une époque où Bloodsport et ses petits frères étaient encore très à la mode dans les vidéo clubs, même si le résultat ne change pas trop des traditionnels tournois de kickboxing c...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers (1987)

The Resurrection of Michael Myers

(1987)

Un fanfilm suédois d’Halloween datant des années 80, ça vous tente ? Ça devrait, car même si ce type de projet est désormais une pratique très répandue avec des milliers de prétendants gratuitement visibles sur YouTube, The Resurrection of Michael Myers provient d’une autre époque où les méthodes de tournage et de distribution étaient différentes. En ces temps le caméscope commençait tout juste à devenir accessible et Internet n’existait évidemment pas, forçant les apprenti réalisateurs à produire eux-mêmes quelques copies physiques qui ne circulaient généralement pas bien loin...

Lire...

Evil Feed (2013)

Evil Feed

(2013)

Film de genre hybride, Evil Feed mélange de manière peu conventionnelle le survival gore avec l’intrigue de combats clandestins du cinéma d’arts martiaux. Comment ? En situant l’action au sein d’un restaurant de haute gastronomie pour cannibales ! Cette idée, c’est à la base celle de Ryan Nicholson, auteur du sévèrement violent Gutterballs et spécialiste des effets spéciaux sanglants, et elle repose sur le concept démentiel de montrer les guerriers comme des homards dans leur aquarium: les clients regardent les matches et peuvent parier non pas sur le résultat, mais sur les morceaux de corps qu’ils désirent manger ! Un point de départ intéressant qui va cependant légèrement dévier de sa route lorsque le projet tombe dans les mains du cascadeur Kimani Ray Smi...

Lire...

Mr. Nice Guy (1996)

Mr. Nice Guy

(1996)

Tout comme Contre-Attaque et Jackie Chan dans le Bronx, réalisés à la même époque, Mr. Nice Guy (ou Mister Cool chez nous) fut produit avec l’idée d’une diffusion internationale en tête. Des films volontairement moins “chinois” dans leur démarche, servant à présenter la vedette cascadeuse et à faciliter la distribution de ses travaux dans le reste du monde. Car si la France pouvait se targuer d’avoir la superbe collection HK de Christopher Gans avec les grands classiques du genre, un Crime Story ou un Marin des Mers de Chine n’étaient pas toujours facile à obtenir alors...

Lire...

Fatal Blade (2000) | Gedō

Fatal Blade

(2000)

Tourné durant cette période charnière entre la toute fin des années 90 et le début des années 2000, Fatal Blade, parfois connu comme Gedō (“brute” ou “homme mauvais” en japonais, sûrement son titre original avant que les producteurs ne décident d’opter pour quelque chose de plus générique mais plus vendeur), est un DTV basique et pépère comme cela est hélas devenu la norme depuis lors dans le cinéma d’action. Les délires des années 80 et 90 sont tombés en désuétudes, considérés comme ringards ou nanars par des personnes hermétiques au genre n’y voyant là qu’un déballage d’imageries machos et / ou irréalistes. Des gens pour qui l’actioner est une caricature dont il convient de se moquer, et ne comprenant visiblement pas la notion ...

Lire...

Commando Ninja (2018)

Commando Ninja

(2018)

La rétro-culture à la gloire des années 80 (et 90) est désormais partout, c’est comme ça, on ne peut pas y échapper. Et ainsi de nombreuses réalisations viennent leur rendre hommage ou tout simplement exploiter le filon, aussi bien à travers le cinéma, la musique que les jeux vidéos et la bande-dessinés. Parmi ces avatars, certains sont terriblement creux et superficielles tandis que d’autres se montrent au contraire fun, sincère et empli d’une passion véritable pour cette époque. Citons par exemple la récente série Cobra Kai, ou bien ce Commando Ninja qui vient de chez nous, sorte de fanfilm à la gloire du bon vieux temps...

Lire...