1990s tagged posts

CreepTales (1993)

ROAD TO HALLOWEEN VII

creeptales (16)

CreepTales

(1993)

creeptales (2)

Plus un film est obscure, plus il est difficile de trouver la moindre information à son sujet, ce qui dans certains cas peut entrainer une véritable confusion avec tout un tas de renseignements contradictoires. CreepTales n’échappe pas à la règle, et peut-être aurez-vous remarqué que je l’ai classé à l’année 1993 dans l’en-tête de l’article tandis que l’IMDb le range plutôt à 2004. Une sacrée différence qui se complique d’autant plus que d’autres chroniqueurs évoquent aussi 1986 ou 1989 à l’occasion, alors qu’en est-il ? Et bien il se trouve que tout le monde à raison (sauf IMDb bien sûr, qui a simplement listé la date de sortie du DVD de BCI/Eclipse). Le fait est que cette anthologie horrifique à la Creepshow n’a pas é...

Lire...

Getting Lucky (1990)

Getting Lucky

(1990)

I’m not Jesus Christ, I’m a Leprechaun.

Getting Lucky, étrangement retitré Bikini Boy chez nous, est la tentative un peu triste du producteur Philip J. Jones de livrer une sex comedy pour teenagers dans l’esprit de Zapped ! et Une Créature de Rêve. Sans surprise le résultat ressemble beaucoup à son film précédent, Princess Warrior, dont il partage la même nature de softcore camouflé en film tout public (!) avec un humour au ras des pâquerettes et un rendu ultra cheap. Par là je veux dire que la chose fut filmée en deux semaines sans le moindre permis, et avec une chaise roulante pour effectuer les travellings de caméra...

Lire...

The Ghost Writer (1990)

The Ghost Writer

(1990)

Ces derniers temps j’ai plusieurs fois évoqué mon absence de considération pour le sitcom, et si l’on ne me surprendra jamais devant une rediffusion de Friends, je dois avouer avoir une certaine fascination pour le format. D’une part parce qu’il fonctionne sur le principe de narration perpétuelle, permettant aux scénaristes de générer des histoires en boucles avec un simple roulement de protagonistes sans avoir à s’embarrasser de logiques ou de justification. Un concept bien permissif qui engendre parfois des merveilles d’absurdité de la part d’auteurs prêt à tout pour capter l’attention du public...

Lire...

The Suckling (1990)

The Suckling

(1990)

The Suckling représente la première et la dernière expérience de Francis Teri à la mise en scène, et à en croire Internet cela est une bonne chose. Lorsqu’il commet ce monster movie, le bonhomme n’a aucune autre expérience qu’un peu de figuration dans le rigolo Flesh Eating Mother mais fait preuve de beaucoup de bonne volonté, écrivant un script à la fois convenu mais tellement absurde qu’il reste en tête, et empruntant à Sam Raimi sa réalisation dynamique pour pallier à son faible budget. Hélas le point de départ du scénario est tel que beaucoup s’arrête là et ne font pas attention au reste, critiquant donc vite le film sur son absence de moyen et son histoire sans prêter attention à la cinématographie pourtant bien soignée...

Lire...

Shootfighter 2 (1996)

Shootfighter 2

(1996)

En commercialisant une version rated, et donc censurée, de Shootfigther premier du nom à l’international, le producteur Alan Amiel s’est un peu tiré une balle dans le pied puisque le plus gros attrait du film – sa violence – disparait complètement. Plutôt que de rectifier le tir lorsqu’il parvient à concevoir une séquelle, il décide de continuer sur cette lancée et de simplement éviter d’intégrer la moindre scène gore dans son film d’arts martiaux. Triste, puisque du coup disparait l’un des principaux intérêts de la série et ne reste plus que Bolo Yeung pour attirer l’attention du spectateur. Pas franchement idéal à une époque où le genre du film de combats clandestins à la Bloodsport est encore à la mode et compte de nombreux prétends,...

Lire...

Dolly Dearest (1991)

Dolly Dearest

(1991)

I am not losing my daughter to a goddamn 900 years old goat head !

Maria Lease est une grande inconnue mais sa carrière demeure intéressante pour quiconque s’intéresse à la série B. Actrice sur quelques perles du cinéma d’exploitation à très petit budget (Love Camp 7, One Million AC/DC, Dracula vs. Frankenstein), elle fut également script girl sur quelques autres productions (Kiss of the Tarantula, Planet of Dinosaurs, Schoolgirl in ChainsLe Cobaye 2) et réussi même à obtenir une petite carrière dans la réalisation. Le point d’orgue de sa carrière est sans doute ce Dolly Dearest, autrefois perçu comme une simple décalque des aventures de Chucky mais s’apparentant désormais plus à une sorte de Annabelle avant l’heure...

Lire...

Shootfighter: Fight to the Death (1993)

Shootfighter: Duel to the Death

(1993)

Le shootfighting est une discipline oubliée de nos jours, mais elle a pourtant eu sa petite importance dans le monde des arts martiaux modernes puisqu’il s’agit grossièrement de l’ancêtre du MMA. L’idée était d’organiser des compétitions où les participants seraient libre de mélanger différents styles plutôt que de ne représenter qu’une seule école, combinant de multiples techniques issues aussi bien du karate et du jiu-jitsu que du kenpō américain et de la lutte anglaise. Il n’est guère surprenant de voir le cinéma d’action s’emparer de la chose à une époque où Bloodsport et ses petits frères étaient encore très à la mode dans les vidéo clubs, même si le résultat ne change pas trop des traditionnels tournois de kickboxing c...

Lire...

Inner Sanctum 2 (1994)

Inner Sanctum 2

(1994)

Inner Sanctum n’avait pas besoin d’une suite et il est même difficile de croire que le film a rencontré la moindre popularité, que ce soit en vidéo club ou sur le câble. Et pourtant trois ans plus tard Fred Olen Ray revient avec ce nouvel opus qu’il scénariste lui-même sous pseudonyme et avec l’aide d’un Steve Armogida, futur réalisateur de Bikini Drive-In et Masseuse. Étrangement le duo livre une histoire extrêmement fidèle à l’original au point de faire des rappels à nombreux détails insignifiants, comme pour s’assurer de ne pas perturber les fans hardcore du premier volet. Margaux Hemingway reprend son rôle mais Tanya Roberts disparait, et avec elle toute prétention qu’il s’agit là d’un thriller érotique...

Lire...

Inner Sanctum (1991)

Inner Sanctum

(1991)

Le thriller érotique est sans aucun doute le vilain petit canard de la série B, un sous-genre qui ne s’assume pas vraiment puisque sa seule raison d’être est d’aligner des scènes de sexe à la manière de n’importe quel softcore mais sans prétendre être un film de cul pour autant. Et si l’on réhabilite désormais toute forme de cinéma d’exploitation, du porno au western en passant par l’horreur, l’action et la SF, il reste sur le carreau car personne ne veut jamais parler de lui. Il faut dire que son format hybride ne l’aide pas trop, les séquences épicées n’allant jamais très loin tandis que le suspense se limite généralement au strict minimum...

Lire...

Profil – Sumo Santa (ClayFighters, 1997)

12 DAYS OF CHRISTMAS II

ClayFighter

SUMO SANTA

(1997)

Oubliée depuis belle lurette, la franchise ClayFighter était pourtant plutôt originale et ambitieuse pour son temps, créant une série de jeux de combat où les personnages étaient animés par claymation. De véritables figurines construites à l’ancienne puis digitalisée un peu à la manière des acteurs de Mortal Kombat, conférant aux graphismes un style plutôt unique et différent de ses nombreux concurrents d’alors. Les créateurs avaient naturellement opté pour une ambiance cartoonesque totalement loufoque permettant des folies de violence sans pour autant choquer les parents, car rappelant surtout les délires des dessins animés de Tex Avery ou des Looney Tunes...

Lire...