American Nightmare 3: Élections

 

American Nightmare 3: Élections
The Purge: Election Year (2016)

Mega CGR Centre, Tours (37)

 

4 comments to American Nightmare 3: Élections

  • Roggy  says:

    Même si tu es toujours seul dans tes séances, comment était le film ?

    • Adrien Vaillant  says:

      Mitigé. Clairement je suis allé voir le film juste pour voir Frank Grillo tuer plein de gens et en un sens Purge 3 délivre là-dessus. Le problème c’est que après être passé d’un film de merde (Purge 1) à une grosse série B coolos (Purge 2), on fait un pas en arrière puisque Purge 3 c’est globalement le même film que la dernière fois mais en un peu moins bien.

      En gros Purge 3 est conçu dans le même moule, avec l’idée d’un actionner débilos mais jouissif plein d’idées connes (une guillotine en pleine rue, un drone stalker, une messe noire en pleine cathédrale, du tourisme meurtrier avec ces russes qui viennent juste pour buter du capitaliste !) mais c’est juste moins bien filmé. La caméra tremble, décadre, et le montage est trop rapide avec plein de plans rapide, du coup la plupart du temps tu vois pas ce qui se passe. Comme un Jason Bourne presque.

      L’histoire est aussi un poil moins intéressante que dans Anarchy, car on avait avant un gars qui sauve des gens car il est profondément bon, tout en voulant tuer quelqu’un pour des raisons compréhensible. Ici c’est juste une intrigue d’assassinat dont on se moque légèrement, même si l’idée de Résistants relance un peu le tout sur la fin.

      Après ça reste The Purge. Donc le scénario est stupide (en gros les méchants politiciens décide de se débarrasser d’une candidate aux élections pour garder leur régime en place, et prévoit ça en pleine Purge quand c’est super difficile pour eux — pourquoi juste pas prévoir un assassinat gouvernemental simple ? Ça leur vient pas en tête, aussi tarés qu’ils soient le reste du temps ?) et y a plein de détails cons qui font sortir un peu du film. Comme la “règle non écrite” qui est de jamais tirer sur les camions en pleine rue, sous prétexte que des volontaires jouent les secouristes. Quand on voit comment les gars purgent, on se dit que c’est juste pas possible.

      Tout simplement je crois que j’aurai voulu un autre film. Mon soucis c’est que le concept de The Purge c’est “tous les crimes sont légaux” durant la nuit. Du coup pourquoi on voit jamais autre chose que les meurtres ? Ou sont les vols, les viols, l’espionnage industriel et la dégradation de biens public ?

      J’aurai aimé avoir un film de cambriolage où les héros sont des voleurs qui dérobe une banque en toute légalité, sans se soucier de caméra, de timing ou de gardes, mais qui en même temps doivent faire face à des sièges façon Assaut de John Carpenter. Ou un Rape & Revenge où une nana est violée par des mecs de son boulot, et contre qui elle ne peut pas porter plaintes car c’était légale, et qui doit alors passer l’année à les supporter jusqu’à ce qu’elle prévoit sa vengeance à la prochaine Purge.

      Enfin je sais pas. C’est sympa, c’est con et c’est une série B que je valide, mais ça n’a rien de transcendant et c’est clairement en-dessous de Purge 2 qui lui était bien plus rythmé, fou, permissif et mieux réalisés.

      (c’est gentil de venir faire vivre le blog)

      • Roggy  says:

        Merci pour ton retour et j’espère que tu vas continuer à alimenter ton blog avec tes chroniques.

        • Adrien Vaillant  says:

          De rien, merci à toi de venir le demander surtout.
          Quant au blog on verra bien. J’ai été contrains de l’abandonner ces derniers mois et je commence doucement à y revenir, donc affaire à suivre…

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>