Slasher tagged posts

Last Dance (1992)

Last Dance

(1992)

                                                       “– Can I get you something to drink ?
                                                        – Yeah. No ice.
                                                        – You don’t need any ice, you cold-blooded bitch.”

Aussi invraisemblable que cela puisse paraitre, Bikini Island semble avoir obtenu suffisamment de succès pour engendrer une sorte de suite. Le réalisateur et le scénariste se rejoignent un an plus tard avec ce Last Dance, successeur spirituel qui a en réalité tout du remake puisque l’intrigue est exactement la même, du po...

Lire...

Savaged (2013) AKA. Avenged

Savaged

(2013)

Une bonne petite surprise que ce Savaged (parfois aussi nommé Avenged), un rape and revenge qui prend un détour surnaturel inattendu pour mieux devenir un slasher très sanglant et sans doute inspiré par The Crow (et plus précisément The Crow: Flesh & Blood, qui se déroulait dans le même décors désertique avec une héroïne en guise de vengeur d’outre-tombe). L’histoire raconte comment Zoe, une jolie sourde-muette, traverse le Nouveau Mexique en voiture afin de se rendre chez son petit ami avec qui elle veut faire sa vie. En chemin elle passe par la petite ville d’Acme, un trou perdu où elle rencontre une bande de rednecks forcément racistes qui s’amusent à assassiner quelques indiens...

Lire...

Bikini Island (1991)

Bikini Island

(1991)

Pour un fan de slasher, s’intéresser à Bikini Island signifie que l’on se retrouve réduit à faire les fonds de tiroir pour se procurer son fix. Cela arrive aux meilleurs d’entre nous mais d’en demeure pas moins embarrassant. Pas étonnant du coup que ce titre ne soit pas vraiment connu, évoquant d’ailleurs plutôt un anecdotique softcore produit pour le câble qu’un véritable film d’horreur. Et pour être franc je pense sincèrement que le projet à commencé de cette manière avant qu’un changement de dernière minute n’ait été décidé pour son exploitation commerciale, tant le résultat s’apparente plus à un épisode de Alerte à Malibu ou Agence Acapulco avec cette volonté de mettre en avant le casting de bimbos en maillots de bain...

Lire...

Mr. Hell (2006)

Mr. Hell

(2006)

 

“You are fucking with the wrong fuckers !

Voilà une curiosité que ce Mr. Hell, un slasher qui date de 2006 mais aurait aussi bien pu sortir dix ans plus tôt. Car le concept même du film de Boogeyman est un sous-genre qui fonctionne beaucoup moins qu’auparavant malgré quelques avatars modernes, et tout ce qui est présenté dans celui-ci évoque une autre décade. Celle des Jack Frost, Uncle Sam, Sleepstalker et autre Psycho Cop Returns, ces rejetons mal branlés de Freddy et Jason qui donnaient dans la surenchère et l’humour volontaire pour se faire remarquer, et ce malgré un budget ridicule...

Lire...

Silent Night, Bloody Night (1972)

Silent Night, Bloody Night

(1972)

Il convient de ne pas confondre ce Silent Night, Bloody Night de 1972 avec le plus célèbre Silent Night, Deadly Night, qui lui date de 1984. Car quand bien même ils soient tous les deux des “films d’horreur se déroulant en période de Noël”, ils ne peuvent pas être plus différent, l’un étant un slasher conçu durant le boom du genre, l’autre évoquant plutôt un thriller violent dans la veine de Psychose et Dementia 13. Tourné en 1970 sous le titre de Night of the Dark Full Moon, il précède même Black Christmas dans l’utilisation de la saison des cadeaux comme toile de fond pour son intrigue, même s’il faut avouer que dans ce cas particulier cela reste pratiquement anecdotique...

Lire...

Bad Moon Rising – Special (2006)

ROAD TO HALLOWEEN V

Bad Moon Rising – Special

(2006)

C’est en bossant ensemble sur Mischief Night que Brian Pulido et Juan Jose Ryp posent les bases d’une autre série originale pour Avatar Press: Bad Moon Rising. Le scénariste de Evil Ernie et Lady Death, alors très prit par les titres à licence de la compagnie (Freddy, Jason et Leatherface) s’imagine ses propres slashers, ses propres croquemitaines, sûrement dans l’espoir de créer un nouvel univers sanglant comme celui de son défunt Chaos! Comics et peut-être aussi pour montrer qu’il est un auteur à part entière et pas seulement une pièce rapportée. Si Mischief Night avait pour cadre des suburbs chics peuplés de bimbos et de teenagers populaires, son deuxième titre se déroule dans un décors désertique où c’est l&#...

Lire...

Mischief Night – Special (2006)

ROAD TO HALLOWEEN V

Mischief Night – Special

(2006)

“I dare the readers not to fall in love with Jill. She’s the ultimate Goth goddess, but she’s a ruthless, diabolical killer. I dare readers not to feel sympathy for Jack, but again he appears to be a heartless killer.
– Brian Pulido, à propos de Mischief Night

Lorsque le patron de Chaos! Comics Brian Pulido perd son entreprise en 2002 pour des raisons financières, il se réfugie vite chez Avatar Press où il y est accueilli comme un roi. Après tout cette compagnie partage le même goût pour les films d’horreur, la culture Métal, les pin-ups déshabillées et l’ultra violence, et ainsi le scénariste se retrouve en terrain connu...

Lire...

Friday the 13th: Jason vs. Jason X (2006)

Friday the 13th: Jason vs. Jason X

(2006)

Pour cette ultime aventure Vendredi 13 chez Avatar Press, Mike Wolfer opère pratiquement en solo. Il scénarise et illustre son histoire, laissant la couleur à une tierce personne comme c’est de mise sur la licence House of Horror, et réalise même la plupart des couvertures alternatives avec un petit coup de pouce de Juan Jose Ryp. Presque comme s’il voulait prouver qu’il était en total contrôle de cette dernière mini-série. Et ça tombe bien puisque celle-ci se révèle être la plus intéressante, la plus fun et la plus mémorable du lot, parvenant même à se montrer originale par sa simplicité là où Bloodbath et Fearbook n’étaient que des reprises de thèmes déjà vu auparavant dans la franchise.
Profitant pleinement du vas...

Lire...

The Shadow vs. Le Sadique à la Tronçonneuse – Pieces (1982)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 21

Recyclage

THE SHADOW vs.
LE SADIQUE À LA TRONÇONNEUSE

Pieces (1982)

On connait tous le Sadique à la Tronçonneuse, ce pseudo giallo espagnol par l’auteur de Slugs. Un slasher ultra sanglant et limite misogyne, qui s’ouvre sur une scène incroyable montrant un gamin pervers mettre en pièces sa maman à coups de hache parce qu’elle désapprouve (hystériquement il faut dire) le puzzle érotique qu’il tente de reconstituer. Des années plus tard, l’assassin devenu grand mélange ces deux éléments de son passé et se met à découper de jolies étudiantes pour réassembler les morceaux en un seul corps parfait.
De son véritable titre Mil Gritos Tiene la Noche – ce qui peut se traduire chez nous par Les Milles Cris de la Nuit, l...

Lire...

Dream Jason, la figurine !

Il n’y a pas très longtemps, je vous ai parlé d’une version méconnue et oubliée de Jason Voorhees, laquelle n’apparait que dans le cinquième volet de la série et uniquement sous la forme de rêves et de visions. Une incarnation évidemment pas “officielle” et rarement comptée parmi les différentes versions existantes du personnage, puisque c’est son copycat Roy Burns qui lui vole la vedette. Le paradoxe est même amusant quand on y pense: ceux qui ne connaissent rien à la saga Vendredi 13 vont avoir tendance à penser que Jason est présent dans ce Chapitre 5, à tord on le sait, mais ce sont en fait les fans qui font erreur lorsqu’ils viennent les corriger en déclarant qu’il n’y apparait pas !
Je concluais mon texte en me désolant du manque de reconnaissance de ce Dream ...

Lire...