Slasher tagged posts

Bad Moon Rising – Special (2006)

ROAD TO HALLOWEEN V

Bad Moon Rising – Special

(2006)

C’est en bossant ensemble sur Mischief Night que Brian Pulido et Juan Jose Ryp posent les bases d’une autre série originale pour Avatar Press: Bad Moon Rising. Le scénariste de Evil Ernie et Lady Death, alors très prit par les titres à licence de la compagnie (Freddy, Jason et Leatherface) s’imagine ses propres slashers, ses propres croquemitaines, sûrement dans l’espoir de créer un nouvel univers sanglant comme celui de son défunt Chaos! Comics et peut-être aussi pour montrer qu’il est un auteur à part entière et pas seulement une pièce rapportée. Si Mischief Night avait pour cadre des suburbs chics peuplés de bimbos et de teenagers populaires, son deuxième titre se déroule dans un décors désertique où c’est lR...

Lire...

Mischief Night – Special (2006)

ROAD TO HALLOWEEN V

Mischief Night – Special

(2006)

“I dare the readers not to fall in love with Jill. She’s the ultimate Goth goddess, but she’s a ruthless, diabolical killer. I dare readers not to feel sympathy for Jack, but again he appears to be a heartless killer.
– Brian Pulido, à propos de Mischief Night

Lorsque le patron de Chaos! Comics Brian Pulido perd son entreprise en 2002 pour des raisons financières, il se réfugie vite chez Avatar Press où il y est accueilli comme un roi. Après tout cette compagnie partage le même goût pour les films d’horreur, la culture Métal, les pin-ups déshabillées et l’ultra violence, et ainsi le scénariste se retrouve en terrain connu...

Lire...

Friday the 13th: Jason vs. Jason X (2006)

Friday the 13th: Jason vs. Jason X

(2006)

Pour cette ultime aventure Vendredi 13 chez Avatar Press, Mike Wolfer opère pratiquement en solo. Il scénarise et illustre son histoire, laissant la couleur à une tierce personne comme c’est de mise sur la licence House of Horror, et réalise même la plupart des couvertures alternatives avec un petit coup de pouce de Juan Jose Ryp. Presque comme s’il voulait prouver qu’il était en total contrôle de cette dernière mini-série. Et ça tombe bien puisque celle-ci se révèle être la plus intéressante, la plus fun et la plus mémorable du lot, parvenant même à se montrer originale par sa simplicité là où Bloodbath et Fearbook n’étaient que des reprises de thèmes déjà vu auparavant dans la franchise.
Profitant pleinement du vas...

Lire...

The Shadow vs. Le Sadique à la Tronçonneuse – Pieces (1982)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 21

Recyclage

THE SHADOW vs.
LE SADIQUE À LA TRONÇONNEUSE

Pieces (1982)

On connait tous le Sadique à la Tronçonneuse, ce pseudo giallo espagnol par l’auteur de Slugs. Un slasher ultra sanglant et limite misogyne, qui s’ouvre sur une scène incroyable montrant un gamin pervers mettre en pièces sa maman à coups de hache parce qu’elle désapprouve (hystériquement il faut dire) le puzzle érotique qu’il tente de reconstituer. Des années plus tard, l’assassin devenu grand mélange ces deux éléments de son passé et se met à découper de jolies étudiantes pour réassembler les morceaux en un seul corps parfait.
De son véritable titre Mil Gritos Tiene la Noche – ce qui peut se traduire chez nous par Les Milles Cris de la Nuit, l...

Lire...

Dream Jason, la figurine !

Il n’y a pas très longtemps, je vous ai parlé d’une version méconnue et oubliée de Jason Voorhees, laquelle n’apparait que dans le cinquième volet de la série et uniquement sous la forme de rêves et de visions. Une incarnation évidemment pas “officielle” et rarement comptée parmi les différentes versions existantes du personnage, puisque c’est son copycat Roy Burns qui lui vole la vedette. Le paradoxe est même amusant quand on y pense: ceux qui ne connaissent rien à la saga Vendredi 13 vont avoir tendance à penser que Jason est présent dans ce Chapitre 5, à tord on le sait, mais ce sont en fait les fans qui font erreur lorsqu’ils viennent les corriger en déclarant qu’il n’y apparait pas !
Je concluais mon texte en me désolant du manque de reconnaissance de ce Dream ...

Lire...

Jason X – Special (2005)

Jason X

Special

(2005)

Quelle étrange idée que d’inclure l’Über Jason de Jason X dans la licence House of Horror. Parmi les autres icônes de la New Line Cinema que sont Freddy, Leatherface et le véritable Jason Voorhees, cette version cybernétique semble faire tâche puisque trop récente, trop différente, et n’ayant finalement eu a son actif qu’une courte apparition au sein d’un unique film. La moitié de la fanbase de Vendredi 13 le déteste et ceux qui ont manqué ce dixième volet pourraient même ne pas reconnaitre le zombie de Crystal Lake derrière sa belle armure à la Terminator. Voilà donc un titre qui ne risque pas d’attirer le lectorat autant que ses compagnons.
Il faut également rappeler qu’à cette époque, Avatar Press organisait un revival pour certaines Ba...

Lire...

Leprechaun 4: In Space (1996)

Leprechaun 4: In Space

(1996)

“As Shakespeare says, shit happens.

Suite à sa très bonne expérience avec Leprechaun 3, Brian Trenchard-Smith rempile de son propre chef lorsque la Trimark annonce un quatrième volet aux aventures du farfadet meurtrier. C’est lui qui propose le pitch de ce nouvel opus, décidant de poursuivre sur la lancée humoristique amorcée avec le dernier film et choisissant d’expédier le lutin… dans l’espace ! De la parodie volontaire qui permet de changer de cadre et surtout d’adresser un clin d’œil au public quant à la manière d’accueillir la franchise. Leprechaun n’est pas Chucky, ni Freddy, et tend plus vers l’humour que l’horreur.
Avec une telle idée, l’Australien peut même tirer partie de son petit budget pour rendre hommage à l’esthétisme...

Lire...

Friday the 13th: Fearbook (2006)

Friday the 13th: Fearbook

(2006)

Comme déclaré précédemment, Friday the 13th: Fearbook est une décevante conclusion à la “trilogie” Vendredi 13 par Avatar Press. Car ce troisième opus, concluant l’intrigue développée par Brian Pulido dans les autres publications, a non seulement été attribué à un auteur différent et n’ayant visiblement aucune idée nouvelle pour renouveler l’histoire, mais semble clairement avoir été sacrifié par l’éditeur, conscient que son temps d’utilisation de la licence arrive à son terme. Après une mini-série en trois numéros, la vingtaine de pages composant Fearbook fait vraiment court et ne permet évidemment pas au scénariste de faire dans le détail – surtout quand les massacres perpétués par Jason doivent former une bonne partie d...

Lire...

Friday the 13th: Bloodbath (2006)

Friday the 13th: Bloodbath

(2006)

Il me semble inutile de revenir sur la longue introduction autour d’Avatar Press et sa gestion des licences Horreur de la New Line Cinema. Tout a déjà été dit ici et il est plus simple d’entrer cette fois dans le vif du sujet plutôt que de recopier ces longs paragraphes à chaque nouvelle chronique. J’invite donc le lecteur à naviguer d’un article à l’autre en fonction de ce qui l’intéresse. Pas la peine non plus de revenir sur l’équipe en charge de cette mini-série puisque le duo est le même dans l’épisode précédent. Leur histoire est d’ailleurs plus une suite qu’un nouvel arc, et la lecture du Special est fortement recommandée pour avoir une meilleure appréciation de l’intrigue générale qui nous est raconté dans les pages de Fr...

Lire...

Friday the 13th – Special (2005)

Friday the 13th

Special

(2005)

What makes him supernatural ? The hate ? The pain ?
Is it something in him, or is it the place ?

L’histoire de ce comic-book peut se résumer comme suit: “un couple de jeunes baise aux abords de Crystal Lake et Jason est en chemin pour les tuer, mais il est retardé par un commando para-militaire qui tente de le détruire”. A la fin, Jason se débarrasse de ses agresseurs et revient à ses activités habituelles, massacrant les adolescents en rut. Voyez cela comme une variation autour de la scène d’ouverture de Jason Goes to Hell, la différence étant que les forces spéciales traquant le monstre ne sont pas des agents du FBI cherchant à le punir pour ses crimes mais les hommes de main d’une richissime femme d’affaire qui cherche à faire le...

Lire...