Nanar tagged posts

Getting Lucky (1990)

Getting Lucky

(1990)

I’m not Jesus Christ, I’m a Leprechaun.

Getting Lucky, étrangement retitré Bikini Boy chez nous, est la tentative un peu triste du producteur Philip J. Jones de livrer une sex comedy pour teenagers dans l’esprit de Zapped ! et Une Créature de Rêve. Sans surprise le résultat ressemble beaucoup à son film précédent, Princess Warrior, dont il partage la même nature de softcore camouflé en film tout public (!) avec un humour au ras des pâquerettes et un rendu ultra cheap. Par là je veux dire que la chose fut filmée en deux semaines sans le moindre permis, et avec une chaise roulante pour effectuer les travellings de caméra...

Lire...

Star Crystal (1986)

Star Crystal

(1986)

Lorsqu’une conversation s’oriente sur Alien et ses multiples clones de vidéoclubs, les titres les plus évoqués sont les productions de Roger Corman Mutant et La Galaxie de la Terreur, deux films bien souvent ridiculisés par leurs détracteurs en raison de leur budget rachitique, de l’amateurisme de leurs effets spéciaux et de certaines décisions scénaristiques surprenantes. Étrangement ces gens là ne semblent jamais évoquer Star Crystal, un autre avatar au rabais du film de Ridley Scott qui partage pourtant les mêmes problèmes… et les amplifient au centuple...

Lire...

Feeders (1996)

Feeders

(1996)

Venus du fin fond de la Pennsylvanie et ressemblant un peu à Ned Flanders des Simpsons mais en plus bouseux, les frères Polonia comptent parmi les plus grandes vedettes du shot on video. Des réalisateurs cultes du cinéma Z ayant bricolé de petits films avec les moyens du bord depuis leurs adolescences, faisant leur entrée dans le business avec Splatter Farm en 1987. Presque dix ans plus tard débarque ce Feeders, qui demeure à ce jour leur plus gros succès et leur titre le plus célèbre. Une histoire d’extraterrestres surfant sur la mode du Petit Gris et des soucoupes volantes, très en vogue à l’époque notamment grâce au phénomène X-Files. Réalisé conjointement avec leur partenaire régulier Jon McBride, lui aussi un habitué du SOV (Cannibal Campout

Lire...

Demon Slayer (2002)

Demon Slayer

(2002)

They’re whores, that makes them evil !

Parce que l’anime Demon Slayer est à la mode en ce moment, cela m’amusait d’exhumer ce Demon Slayer oublié de tous, un avatar de la hoodsploitation horrifique du début des années 2000 qui n’est pas sans rappeler les œuvrettes commanditées par Charles Band à la même époque (Cryptz, Killjoy, Ragdoll). Celui-ci tire son inspiration de Evil Dead, déplaçant l’action dans un bâtiment abandonné du ghetto et remplaçant le Necronomicon par un mélange peu réussi de mythologie Aztèque et de culture mexicaine...

Lire...

B-Movie Posters, Volume 3 (2019)

Damien Granger

B-Movie Posters, Vol. 3

(2019)

Les volumes se suivent et se ressemblent, et du coup il me parait difficile de parler de ce troisième B-Movie Posters sans répéter tout ce que j’ai déjà dis à propos des livres précédents. On ne change pas une équipe gagnante et nous retrouvons donc le journaliste Damien Granger et son maquettiste Matthieu Nédey pour une nouvelle fournée débarquant juste quelques mois après le dernier opus. Une vitesse de production assez hallucinante puisque cette fois ce sont carrément deux tomes qui nous parviennent en même temps: l’attendu Volume 3 et le spin-off Creature Feature Edition, qui comme son titre l’indique traite exclusivement des gros monstres peuplant le genre horrifique, des animaux géants aux mutants radioactifs...

Lire...

Les Nuits Bis de la Scala – Artbook (2019)

Grégory Lê & Romain Christmann

Les Nuits Bis de la Scala

– Artbook –

(2019)

L’Enfer des Zombies, c’est beau mais c’est un peu chiant quand même.

– Romain Christmann

La Nuit Bis, c’est un évènement culturel qui se déroule depuis 2012 au cinéma La Scala, à Thionville en Lorraine (Moselle, 57), à un rythme démentiellement mensuel. Y sont projetés nombres de grands classiques, de films cultes et de nouveautés au format 35mm, ou en DCP haute définition, le plus souvent dans le cadre d’un double programme. Ces soirées sont organisées et animées par le bien connu Romain Christmann, punk rockeur dont la passion pour Jaws 3D est inégalée (et sans doute inégalable), et possesseur d’une collection incroyable sur le sujet et la franchise à laquelle il appartien...

Lire...

Tiger Claws III (2000) AKA. Tiger Claws III: The Final Conflict

Tiger Claws III

(2000)

Tiger Claws III, parfois titré Tiger Claws III: The Final Conflict, est le prototype même du film inutile. La séquelle de trop qui n’apporte rien de neuf et fait de l’ombre à ses prédécesseurs déjà pas vraiment bons. On y retrouve pourtant la même équipe, de Jalal Merhi qui produit et joue le premier rôle au scénariste / réalisateur qui assure un minimum de continuité entre les différents volets alors qu’on ne lui en demande pas tant, en passant par une Cynthia Rothrock forcément sous-employée et d’ailleurs grossièrement mise à l’écart via sa mort expéditive qui intervient au bout de vingt minutes. N’ayez crainte, elle revient malgré tout à la fin grâce à un twist final inattendu mais ridicule qui donne surtout l’impression d’avoir pe...

Lire...

Space Marines (1996)

Space Marines

(1996)

C’est pas un incroyable coup du sort que Space Marines, petite série B miteuse des années 90 perdu parmi des centaines d’autres sur les étagères de vidéoclubs, se trouve être la définition même de la bonne humeur ! La chose ne payait pas de mine pourtant, avec ses horribles costumes et décors, son scénario calamiteux et ses effets spéciaux en CGI primitifs semblant être tirés d’un épisode de Babylon 5 ou de jeux FMV comme Wing Commander IV. Bref, le film est moche, cheap et vraiment bête, et tout laisse à penser que l’on sera bien malheureux en le visionnant...

Lire...

Tiger Claws II (1996)

Tiger Claws II

(1996)

Suite tardive que ce Tiger Claws II, toujours produit par Jalal Merhi et sa propre compagnie FilmOne mais désormais sans la participation de Shapiro-Glickenhaus Entertainment. Un projet évidemment influencé par le succès de Mortal Kombat sorti l’an passé dont il reprend l’idée du tournoi clandestin et des éléments surnaturels. Un choix étrange tant le premier opus était ancré dans la réalité, mais au moins le virage ne se fait pas à cent quatre-vingt degrés car le film poursuit bel et bien les évènements de celui-ci pendant deux bons actes, réunissant les protagonistes originaux pour une nouvelle chasse à l’homme avec ici l’inclusion des Triades en guise d’antagonistes supplémentaires...

Lire...

Tiger Claws (1991)

Tiger Claws

(1991)

Kiss my yellow ass !

Un personnage intéressant que ce Jalal Merhi, avec son physique à la Steven Seagal, son accent indéfinissable et son incapacité à émettre la moindre émotion. Autrefois joaillier, il a un jour décidé de devenir une action-star et de gonfler son égo en portant le plus de casquettes possible sur les productions où il apparait: acteur, scénariste ou encore chorégraphe des scènes de combat. Un fantasme qui lui est devenu possible lorsqu’il revendit sa bijouterie pour une grosse somme d’argent et qu’il s’associa avec Shapiro-Glickenhaus Entertainment, parfaite rivale de la PM Entertainment sur le marché vidéo des années 90. Ainsi, après Fearless Tiger en guise de premier essai, le bonhomme remet le couvert avec ce Tiger Cl...

Lire...