Hommage tagged posts

Dan Hicks (1951-2020)

I know it hurts baby, but everything’s going to be fine.

– Jake, Evil Dead 2

Entre un célèbre Joel Schumacher et un légendaire Ennio Morricone, la disparition de Dan Hicks est passé pratiquement inaperçu et cela est plutôt dommage. Bien sûr il n’était pas une grande figure hollywoodienne ni même un grand acteur à la filmographie longue comme le bras, mais dans le petit milieu de la série B il était une trogne inoubliable et second couteau rare mais toujours appréciable. Car le bonhomme était fun, il n’y a pas d’autre façon de le dire. Né à Pontiac dans le Michigan, il faisait partie de la “famille Raimi” au même titre que Bruce Campbell ou Scott Spiegel, ayant développé une forte amitié avec les créateurs de la saga Evil Dead dans laquelle il joua l’u...

Lire...

Joel Schumacher (1939-2020)

Il y a presque deux semaines nous apprenions avec surprise la disparition du réalisateur Joel Schumacher, tristement décédé du cancer ce 22 Juin. Avec surprise non pas en raison des causes de sa mort, mais plutôt de son grand âge puisqu’il nous a quitté à 80 ans. Et oui, le bonhomme était bien plus vieux que l’on croyait, ayant en fait débuter sa carrière durant les Seventies comme scénariste et costumier pour quelques comédies musicales après avoir été un temps fashion designer. Car Wash, Sparkle, The Wiz… Tout de suite cela explique beaucoup de choses quant à l’esthétisme de ses tristement célèbres Batman, films pour lesquels la plupart se souviendront de lui...

Lire...

Saturn (1936-2020)

Une fois n’est pas coutume quittons l’univers de la série B, des films et de comics, et rendons hommage à Saturn, cet alligator de presque cent ans qui vient de mourir il y a deux jours. Pourquoi parler d’un simple animal quand de nombreuses personnes mériteraient d’avoir leur place dans cette rubrique ? Tout simplement parce que ce n’est pas tous les jours que l’on peut parler d’une grosse bête semblant sortir d’un creature feature, et parce que ce saurien aura eu une vie très bien remplie valant amplement n’importe quelle carrière artistique ou parcours professionnel que les humains aiment tant vanter...

Lire...

Michael J. Pollard (1939-2019)

Quelle tristesse d’apprendre que l’on ne verra plus jamais l’adorable trogne de Michael John Pollard, spécimen unique dans le paysage cinématographique américain. Car avec sa petite taille, sa voix de canard et ce sourire un peu niais perpétuellement affiché sur son visage, le bonhomme semblait destiné à subir le même sort que Clint Howard: n’être engagé qu’en raison de son physique atypique plutôt que pour son talent. Et pourtant ! Si la plupart de ceux qui se souviennent de lui sont généralement portés sur le cinéma d’exploitation, il faut bien rappeler que sa carrière fut véritablement importante et qu’il tourna auprès de très grands noms de l’industrie: Brigitte Bardo dans Les Pétroleuses, Johnny Depp dans Arizona Dream de Emir Kusturica, ainsi que Patrick Swayze...

Lire...

Obscura Antiques & Oddities ferme ses portes

Cet article n’intéressera que deux ou trois d’entre vous, mais tant pis puisque à vrai dire je l’écris un peu pour moi. C’est sans faire beaucoup de bruit – pas même sur sa page Facebook, seul lien véritable avec son public – que le magasin Obscura va mourir. Une boutique un peu magique de New York City qui, comme son nom complet l’indique, vend de l’antiquité et de la bizarrerie. Fondée dans les années 90 par trois partenaires passionnés par le business de l’étrange et du morbide, Adrian Gilboe, Evan Michelson et Mike Zohn, elle ouvre ses portes sous le nom de Wandering Dragon, Trading co. au 263 East 10th Street, dans un bâtiment comparable à un placard à balais...

Lire...

Robert Forster (1941-2019)

Il y a quatre jours s’est éteint l’acteur Robert Forster, mort à l’âge de 78 ans d’une foutue tumeur au cerveau. Une triste fin pour cet homme qui forçait naturellement la sympathie par son simple charisme. C’était comme ça, il n’y pouvait rien: aussitôt qu’il apparaissait à l’écran, on ne pouvait s’empêcher de le trouver cool. Fils d’un entraineur pour éléphants de cirque (!), il n’a jamais vraiment accédé à la grande célébrité même si les médias et le grand public se rappellera l’avoir vu chez Quentin Tarantino avec Jackie Brown et surtout dans Breaking Bad, l’un des plus grands hits télévisés de notre temps. Et hélas, c’est généralement à ça que la masse populaire limite sa carrière...

Lire...

Sid Haig (1939-2019)

On s’en doutait un peu depuis l’annonce de son hospitalisation en début de mois, mais l’éternel barbu Sid Haig s’en est allé, n’ayant finalement pas survécu aux complications liées à son infection pulmonaire. Il part malgré tout au très bel âge de 80 ans et avec un dernier film sortant actuellement dans les salles ! Une maigre consolation, même s’il faut admettre que le géant avait prit un sacré coup de vieux ces derniers temps, son apparition dans la bande-annonce de 3 From Hell le montrant plutôt amoindri. On préfèrera garder de lui l’image d’un gros dur au sourire carnassier, celle-là même qu’il n’a eu de cesse de nous montrer à travers une longue liste de bandes d’exploitation débridées et ultra violentes...

Lire...

Billy Drago (1945-2019)

Avec Brion James et Richard Lynch, Billy Drago était sans doute mon second couteau préféré à retrouver au hasard des films et des séries télé. Une trogne mémorable et naturellement imposante lui ayant valu de continuellement jouer le méchant de service. Sadique, menaçant, le pauvre acteur se montrait si naturel dans la peau d’un antagoniste qu’il serait presque plus facile de retenir les nombreux sévices qu’il commit dans sa longue filmographie (plus d’une centaine de rôles au total) que de la qualité de son interprétation, qui elle était plutôt variable d’une production à l’autre. Capable du meilleur comme du pire (son jeu outrancier dans l’épisode “interdit” de Masters of Horror, c’est quand même quelque chose), l’homme se donnait à fond dans tous les cas, se mo...

Lire...

John Carl Buechler (1952-2019)

Il y a peu de temps, je vous avais annoncé que John Carl Buechler était atteint d’un cancer, maladie qu’il avait préféré taire jusqu’à ce que les lourds traitements ne l’accable tant physiquement que moralement. Après une longue décision, John et sa femme Lynn avaient choisi de lancer une campagne de participation financière afin de préserver leur famille des nombreuses factures à payer et à venir, mais le message n’était pas vraiment porteur d’espoir, Lynn se contentant de dire qu’un miracle était toujours possible. Hélas ce foutu Crabe n’aura pas perdu de temps pour faire ses ravages et John est tragiquement décédé à l’âge de 66 ans, ce lundi 18 Mars...

Lire...

Jan-Michael Vincent (1944-2019)

L’histoire de Jan-Michael Vincent est celle d’un véritable cauchemar, il n’y a pas moyen de le décrire autrement. Ce qui est dommage du fait qu’elle commence merveilleusement bien pour lui, sa carrière devant les caméras débutant sur les chapeaux de roues grâce à son look de jeune premier (qui lui donne aussi bien l’apparence du beau surfeur californien que du mystérieux bad boy au grand cœur) et son jeu de comédien convaincant qui lui permet de rivaliser avec de véritables légendes. Il tient ainsi tête à John Wayne (Les Géants de l’Ouest), Gene Hackman (La Chevauchée Sauvage), Burt Reynolds (La Fureur du Danger) et surtout Charles Bronson dans Le Flingueur, où il trouve sans doute son meilleur rôle...

Lire...