Heroic Fantasy tagged posts

By The Sword – Les précommandes sont ouvertes !

Thierry Augé, alias Roggy pour les intimes, va sortir son premier fanbook (c’est comme un fanzine mais plus proche du livre que du magazine) dédié aux films l’Heroic Fantasy et le titre claque pas mal: By The Sword – Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma. Un projet qui lui tient à cœur puisqu’il a planché dessus de puis un long moment et que nous avions déjà eu quelques conversations là dessus durant les derniers Bloody Week-end. Prochainement disponible, l’ouvrage sort du fourreau pour exhiber sa belle lame et cela a effectivement l’air mortel: une quinzaine de chapitres répertoriant plus de deux cents films, du conquérant Conan le Barbare de John Milius à ses innombrables avatars crapoteux, qu’ils soient américains, italiens ou de contrées plus lointaines encore...

Lire...

Catfight: Escape From Limbo (1996)

Catfight: Escape From Limbo

(1996)

You’re a hero, aren’t you ? And aren’t heroes supposed to care ?

Lightning Comics, ça vous dit quelque chose ? C’était, en 1967, une tout petit éditeur qui n’a publié que deux titres de toute son existence. Et bien ce n’est pas de lui dont je veux parler mais plutôt du Lightning Comics des années 90, une de ces innombrables compagnies qui, vous l’aurez compris, a vu le jour durant le boom de l’industrie lors de l’Âge Sombre et extrême. Bloodfire, Perg, Deathangel, Sinja… Si cela ne vous parle pas c’est normal: la boite était un de ces nombreux parasites qui ont profité de la situation d’alors pour inonder le marché de revues cheap, mal foutue et sans imagination mais dotées de nombreuses variantes de couvertures pour appâter le ...

Lire...

Dead Sonja: She-Zombie with a Sword (2006)

Dead Sonja: She-Zombie with a Sword

(2006)

I have a sword, double-D breasts, and a spotlight
solicitation in the Diamond Distributors catalog !

Comme beaucoup d’autres petits éditeurs de comic-books, Blatant Comics a vu le jour durant le boom des années 90, participant à l’inondation du marché. Comme les autres, la compagnie a vite compris qu’il était possible de se faire un peu d’argent rapidement en réalisant quelques bandes remplies d’ultra violence et de femmes sexy. Et comme les autres, la compagnie a vite compris que pour faire un maximum de profit, le mieux restait de ne pas trop investir dans la confection des bouquins: le noir et blanc coûte moins cher que la couleur et les artistes débutant sont moins gourmand et facilement exploitables. Tant pis pour la qualité...

Lire...

Ichthyan Killing Machine – Red Sonja (1985)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 2

ICHTHYAN KILLING MACHINE

Red Sonja (1985)

Il faut être franc sur un point: Red Sonja, plus connu chez nous sous le titre de Kalidor, la Légende du Talisman, du nom du personnage très secondaire de Schwarzenegger, est techniquement très mauvais. En fait il se bat avec son grand frère Conan le Destructeur pour la récompense de la pire suite/spin-off de Conan le Barbare. Pour dresser un rapide constat: Brigitte Nielsen n’était sans doute pas le meilleur choix pour le rôle, le personnage est évidemment “couvert” et n’apparaît ni avec son iconique bikini de métal, ni sa plus sage tunique bleue...

Lire...

Quelques notes sur le Cycle de Gor, T.1 (et son auteur)

Si vous êtes adepte des romans de Fantasy, vous connaissez probablement John Norman et son long Cycle de Gor. Les autres, estimez-vous heureux, surtout si vous êtes une femme.

Ce n’est pas tant que ce professeur de philo, reconvertie en auteur d’Heroic Fantasy pour surfer sur le retour de Conan, le barbare de Robert E. Howard (son premier tome remonte aux années 70, exactement au même moment où Lyon Sprague De Camp et Lin Carter dépoussiéraient le Cimmérien avec de nouvelles histoires et des modifications apportées aux textes originaux, avec un gros succès) est un mauvais écrivain...

Lire...

Age of the Hobbits (2012)

Age of the Hobbits

(2012)

Un peu d’Histoire. En 2012, la compagnie The Asylum compte faire du Hobbit son nouveau sujet de mockbuster. Comme d’habitude l’idée est d’emballer un petit film tourné à l’arrache et de le sortir a peu près au moment où la source d’inspiration sort en salle, avec un titre trompeur. Dans le cas présent, The Hobbit: An Unexpected Journey devient un Age of the Hobbits qui n’a bien entendu strictement aucun rapport avec les écrits de J.R.R. Tolkien. Parce que cela devait bien arriver un jour, les grosses compagnies (Waner Bros/New Line Cinema/MGM) décident de monter un procès contre la petite boite pour utilisation abusive du terme “Hobbit” qui, légalement, devrait leur appartenir...

Lire...

Red Sonja, le film… Bis.

On a parlé de Red Sonja il y a quelques postes en-dessous, celui sur Army of Darkness / Xena, ce qui est assez amusant en soit quand on sait que Xena la Guerrière était quand même pas mal repompé sur ce personnage. Alors voilà avec le Comic Con 08 qui vient de se terminer et avec tous les comptes-rendus qui en découlent, on apprend que c’est officiel, Robert Rodriguez (le réalisateur de Desperado, Une Nuit en Enfer ou encore Sin City… et Spy Kids…) va en faire une nouvelle adaptation…

Nouvelle car, certains l’ignore, le personnage a déjà été adapté à l’écran en 1985 sous le même titre, Red Sonja. Un sous-Conan et c’était inévitable pour l’époque car 1) le personnage a été créé d’après une création de Robert E...

Lire...

Army of Darkness / Xena #4

Voilà, le plus improbable des crossovers vient de sortir son dernier numéro. Bilan: pas aussi fou qu’on aurait pu le croire !

En effet après que l’intrigue ait été construite sur trois numéros, il était inévitable que la conclusion de cette histoire soit une petite déception tant l’armée du mini-Evil Ash se fait décimer en deux secondes, et surtout tant les relations entre les personnages n’ont finalement abouti sur rien du tout… La dispute entre Autolycus et Ash ne se poursuit pas sur au-delà de deux ou trois pages et l’action générale n’a aucune ampleur, aucun climax.
Xena et Gabrielle deviennent clairement des faire-valoir tandis que tout l’humour sur la ressemblance entre Ash et son double disparait...

Lire...

Preview: The Scorpion King 2

Alors que la sortie du troisième volet de La Momie se fait imminente, qu’en est-il de son spin-off, Le Roi Scorpion ? Pour rappel, le film surfait sur la vague de l’Heroic-Fantasy (bien qu’assez orienté Conan plutôt que Seigneur des Anneaux) en reprenant un personnage du Retour de la Momie. Une préquelle donc, mais sans vraiment de rapport avec l’histoire d’Imhotep. Le Roi Scorpion 2 va bien voir le jour, et dans très peu de temps également puisque le film est terminé et qu’il sort en DVD / Blu-ray. Celui-ci, toutefois, serait encore une fois une préquelle et se situe donc en tout début de l’ordre chronologique de l’univers créer par Stephen Sommers. Son titre: The Scorpion King: Rise of the Akkadian (oui comme le jeu vidéo)...

Lire...

Beowulf (1999)

Beowulf

(1999)

Produit par Lawrence Kasanoff, détenteur de la série Mortal Kombat (les deux films, la série et l’animé), Beowulf est une vague tentative de création de nouvelle franchise, coulée dans le même moule, qui ne connaîtra pas le succès escompté et pour cause.

Prévu comme un film pour jeunes dans la même optique qu’un Mortal Kombat, Beowulf en reprend le générique très “jeu vidéo” et la musique techno boostant les scènes d’action. Tout dans le film fait écho à cette franchise. Tout, y compris le manque de talent véritable et le côté cheap décréditant toute l’opération.

Ainsi, tout le design des costumes, des décors et des monstres renvoi à celui de Mortal Kombat: mal conçu, sous-exploité...

Lire...