Fantasy tagged posts

By The Sword – Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma (2019)

Thierry Auge

By The Sword

Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma

(2019)

Auteur du site de critiques cinéma La Séance à Roggy et chroniqueur chez Black Lagoon Fanzine, Thierry Auge livre ici son premier bouquin qui prend la forme d’un fanbook, c’est-à-dire une sorte de fanzine à taille de bottin dédié à un sujet particulier. Avec By The Sword, l’auteur s’intéresse principalement aux multiples apparence que prend le genre de l’Heroic Fantasy au cinéma, dont il dresse un panorama impressionnant puisque s’étendant des débuts du cinéma à notre époque à travers le monde entier. Le projet lui tient à cœur depuis longtemps, né du double-choc cinéphile du Conan le Barbare de John Milius et d’Excalibur de John Boorman, et la rédaction des centaines de textes constitu...

Lire...

Catfight: Escape From Limbo (1996)

Catfight: Escape From Limbo

(1996)

You’re a hero, aren’t you ? And aren’t heroes supposed to care ?

Lightning Comics, ça vous dit quelque chose ? C’était, en 1967, une tout petit éditeur qui n’a publié que deux titres de toute son existence. Et bien ce n’est pas de lui dont je veux parler mais plutôt du Lightning Comics des années 90, une de ces innombrables compagnies qui, vous l’aurez compris, a vu le jour durant le boom de l’industrie lors de l’Âge Sombre et extrême. Bloodfire, Perg, Deathangel, Sinja… Si cela ne vous parle pas c’est normal: la boite était un de ces nombreux parasites qui ont profité de la situation d’alors pour inonder le marché de revues cheap, mal foutue et sans imagination mais dotées de nombreuses variantes de couvertures pour appâter le ...

Lire...

Dead Sonja: She-Zombie with a Sword (2006)

Dead Sonja: She-Zombie with a Sword

(2006)

I have a sword, double-D breasts, and a spotlight
solicitation in the Diamond Distributors catalog !

Comme beaucoup d’autres petits éditeurs de comic-books, Blatant Comics a vu le jour durant le boom des années 90, participant à l’inondation du marché. Comme les autres, la compagnie a vite compris qu’il était possible de se faire un peu d’argent rapidement en réalisant quelques bandes remplies d’ultra violence et de femmes sexy. Et comme les autres, la compagnie a vite compris que pour faire un maximum de profit, le mieux restait de ne pas trop investir dans la confection des bouquins: le noir et blanc coûte moins cher que la couleur et les artistes débutant sont moins gourmand et facilement exploitables. Tant pis pour la qualité...

Lire...

Ichthyan Killing Machine – Red Sonja (1985)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 2

ICHTHYAN KILLING MACHINE

Red Sonja (1985)

Il faut être franc sur un point: Red Sonja, plus connu chez nous sous le titre de Kalidor, la Légende du Talisman, du nom du personnage très secondaire de Schwarzenegger, est techniquement très mauvais. En fait il se bat avec son grand frère Conan le Destructeur pour la récompense de la pire suite/spin-off de Conan le Barbare. Pour dresser un rapide constat: Brigitte Nielsen n’était sans doute pas le meilleur choix pour le rôle, le personnage est évidemment “couvert” et n’apparaît ni avec son iconique bikini de métal, ni sa plus sage tunique bleue...

Lire...

Dracula: Vlad the Impaler (1993) AKA. The Dracula Chronicles

Dracula: Vlad the Impaler

(1993)

Alors que la bande-annonce de Dracula Untold fait son arrivée sur la Toile, intéressons-nous a une œuvre qui traite également du “véritable” Dracula, le Seigneur de Guerre qui a existé au XVème Siècle. Avec Dracula: Vlad the Impaler, Topps Comics cherche a faire la transition entre le personnage historique et celui du livre, utilisant bien sûr les anecdotes les plus sanglantes a son avantage pour justifier la description de Vlad l’Empaleur en tant que vrai monstre, humain ou non-mort.
L’idée n’est pas nouvelle et plusieurs œuvres ont déjà fait le lien, qu’il s’agisse de la série vidéoludique Castlevania ou du Bram Stocker’s Dracula de Coppola, et quelques films se sont attardés sur la figure de Vlad III tout modifiant l’Histoire p...

Lire...

Gabrielle (2001)

Gabrielle

(2001)

Paru en 2001 chez l’éphémère éditeur Pointe Noire (qui déposa le bilan un an plus tard), Gabrielle est la première œuvre de Kara, auteur français sous pseudonyme qui occupe ici les postes de scénariste, illustrateur et coloriste. Un petit one-shot qu’il a tenu a réaliser pour sortir au moins une BD dans sa vie, lui qui était avant tout chroniqueur pour le magazine Animeland et le site BoDoï, Explorateur de Bandes Dessinées.
Alors évidemment ce premier ouvrage est victime des défauts habituels chez les jeunes auteurs et on peut lui reprocher certaines choses...

Lire...

Quelques notes sur le Cycle de Gor, T.1 (et son auteur)

Si vous êtes adepte des romans de Fantasy, vous connaissez probablement John Norman et son long Cycle de Gor. Les autres, estimez-vous heureux, surtout si vous êtes une femme.

Ce n’est pas tant que ce professeur de philo, reconvertie en auteur d’Heroic Fantasy pour surfer sur le retour de Conan, le barbare de Robert E. Howard (son premier tome remonte aux années 70, exactement au même moment où Lyon Sprague De Camp et Lin Carter dépoussiéraient le Cimmérien avec de nouvelles histoires et des modifications apportées aux textes originaux, avec un gros succès) est un mauvais écrivain...

Lire...

Hansel & Gretel: Witch Hunters (2013)

Hansel & Gretel: Witch Hunters

(2013)

Je suis le genre de personne à tout faire à l’envers et après vous avoir parlé de la version Asylum d’Hansel & Gretel, voilà que je m’intéresse enfin à l’original. Et pour résumer succinctement ce que je pense du film, permettez-moi de reprendre une formulation américaine à la mode: “Meh”.
Ce terme à l’orthographe similaire au cri de la vache est une manière de designer une œuvre qui n’est ni bonne ni mauvaise, ni intéressante ni décevante. Car Hansel & Gretel: Witch Hunters est le prototype parfait du blockbuster saisonnier, le film de divertissement calibré pour tous et donc vierge de toute personnalité...

Lire...

Age of the Hobbits (2012) AKA. Lord of the Elves

Age of the Hobbits

(2012)

Un peu d’Histoire. En 2012, la compagnie The Asylum compte faire du Hobbit son nouveau sujet de mockbuster. Comme d’habitude l’idée est d’emballer un petit film tourné à l’arrache et de le sortir a peu près au moment où la source d’inspiration sort en salle, avec un titre trompeur. Dans le cas présent, The Hobbit: An Unexpected Journey devient un Age of the Hobbits qui n’a bien entendu strictement aucun rapport avec les écrits de J.R.R. Tolkien. Parce que cela devait bien arriver un jour, les grosses compagnies (Waner Bros/New Line Cinema/MGM) décident de monter un procès contre la petite boite pour utilisation abusive du terme “Hobbit” qui, légalement, devrait leur appartenir...

Lire...

Red Sonja, le film… Bis.

On a parlé de Red Sonja il y a quelques postes en-dessous, celui sur Army of Darkness / Xena, ce qui est assez amusant en soit quand on sait que Xena la Guerrière était quand même pas mal repompé sur ce personnage. Alors voilà avec le Comic Con 08 qui vient de se terminer et avec tous les comptes-rendus qui en découlent, on apprend que c’est officiel, Robert Rodriguez (le réalisateur de Desperado, Une Nuit en Enfer ou encore Sin City… et Spy Kids…) va en faire une nouvelle adaptation…

Nouvelle car, certains l’ignore, le personnage a déjà été adapté à l’écran en 1985 sous le même titre, Red Sonja. Un sous-Conan et c’était inévitable pour l’époque car 1) le personnage a été créé d’après une création de Robert E...

Lire...