Creature Feature tagged posts

By The Sword – Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma (2019)

Thierry Auge

By The Sword

Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma

(2019)

Auteur du site de critiques cinéma La Séance à Roggy et chroniqueur chez Black Lagoon Fanzine, Thierry Auge livre ici son premier bouquin qui prend la forme d’un fanbook, c’est-à-dire une sorte de fanzine à taille de bottin dédié à un sujet particulier. Avec By The Sword, l’auteur s’intéresse principalement aux multiples apparence que prend le genre de l’Heroic Fantasy au cinéma, dont il dresse un panorama impressionnant puisque s’étendant des débuts du cinéma à notre époque à travers le monde entier. Le projet lui tient à cœur depuis longtemps, né du double-choc cinéphile du Conan le Barbare de John Milius et d’Excalibur de John Boorman, et la rédaction des centaines de textes constitu...

Lire...

Deadly Ten, la nouvelle arnaque Full Moon ?

Charles Band et sa Full Moon, c’est depuis longtemps une vaste blague pas vraiment drôle, qui ne manque jamais de faire sourire autant que pleurer quand on voit à quoi la compagnie en est réduite depuis sa vieille heure de gloire. Prêt à tout pour gagner le moindre dollar, son créateur s’est lancé dans des affaires tenant parfois de l’arnaque pure et simple depuis ces dernières années. Les films, réalisés au caméscope avec un budget minable, sont secondaires par rapport au merchandising foireux qu’il tente de refourguer à ses vieux fans: souvenons-nous des Badass Dolls, des Monster Bras et de ces boites de céréales dégueulasses avec un DVD en bonus à l’intérieur ! Avec l’explosion actuelle des services streaming, il était évident qu’il s’intéresserait à l’affaire, pouvan...

Lire...

John Carl Buechler (1952-2019)

Il y a peu de temps, je vous avais annoncé que John Carl Buechler était atteint d’un cancer, maladie qu’il avait préféré taire jusqu’à ce que les lourds traitements ne l’accable tant physiquement que moralement. Après une longue décision, John et sa femme Lynn avaient choisi de lancer une campagne de participation financière afin de préserver leur famille des nombreuses factures à payer et à venir, mais le message n’était pas vraiment porteur d’espoir, Lynn se contentant de dire qu’un miracle était toujours possible. Hélas ce foutu Crabe n’aura pas perdu de temps pour faire ses ravages et John est tragiquement décédé à l’âge de 66 ans, ce lundi 18 Mars...

Lire...

Critters vs. Critters ! – La websérie contre le reboot

Tout juste annoncé en grande pompe, voici venir Critters: A New Binge, qui signe l’improbable retour de nos adorables petites boules de poils carnivores dont nous étions sans nouvelles depuis plus de 25 ans ! Du moins en théorie, car ce que nous avons là n’est ni un nouveau film en bonne et due forme ni une série télé du calibre de Ash vs. Evil Dead mais plutôt… un quasi fanfilm très cheap faisant office de (mauvais) reboot de la saga. C’est sans les frères Chiodo que s’opère ce retour, ni même les bonnes trognes de Don Opper et Terrence Mann, faute de budget et d’intérêt de la part des concepteurs du projet. Car à l’origine, celui-ci n’est qu’une commande un peu bizarre de la part d’une compagnie surtout désireuse d’appâter le public vers sa plateforme de streaming: Ve...

Lire...

Class of Nuke ‘Em High (1986)

Class of Nuke ‘Em High

(1986)

Avec pas moins de cinq personnes au scénario et deux réalisateurs, on pourrait croire que Class of Nuke ‘Em High va droit à la catastrophe et, considérant l’ambiance anarcho-punk des productions Troma en général, on imagine déjà le désastre. Tout laisse présager un film chaotique sans queue ni tête alignant les gags pipi-caca, les enjeux caricaturaux et les comédiens surjouant à l’extrême. Et pour être honnête il y a effectivement un peu de cela dans le résultat final. Oui mais voilà, par un étonnant miracle, non seulement ce titre se trouve être d’une très bonne tenue techniquement parlant, surpassant aisément ses prédécesseurs comme The Toxic Avenger dans ce domaine, mais il se trouve même être plus intéressant qu’il n’y p...

Lire...

I Bought a Vampire Motorcycle (1990)

I Bought a Vampire Motorcycle

(1990)

Un gang de bikers satanistes se préparent à invoquer le démon Ahriman pour vaincre un clan rival, les Road Toads, dont le gimmick est d’utiliser des armes médiévales. Pas de chance, leurs ennemis les retrouvent et les massacres jusqu’aux derniers. Mais le mauvais esprit a bien reçu le message et s’en va alors posséder l’un des engins de ses disciples, une jolie Norton Commando 850 qui devient du coup… une moto vampire ! Celle-ci échoue dans un garage d’occasions où elle est achetée par Nicky Oddy, dit Noddy (qui est le nom anglais de Oui-Oui pour ceux qui ne comprennent pas la blague), qui pense faire une belle affaire...

Lire...

Blades (1989)

Blades

(1989)

Blades, sorti chez nous sous le titre de Panique sur le Green, n’est rien d’autre qu’une parodie des Dents de la Mer se déroulant sur un terrain de golf, le requin étant replacé par une gigantesque tondeuse à gazon. On la doit à John P. Finegan, réalisateur du sympathique Girls School Screamers, qui officie cette fois comme scénariste et producteur même s’il y a visiblement eu de gros changements entre son idée de base et le résultat final. Il semblerait qu’à l’origine le film devait être une satire plutôt qu’une reprise scène par scène du film de Spielberg, mais le développement mouvementé du projet aurait changé tout ça...

Lire...

Sharktopus vs. Pteracuda (2014)

Sharktopus vs. Pteracuda

(2014)

Avec Mega Shark vs. Giant Octopus, le premier Sharktopus est plus ou moins responsable de cet engouement populaire pour le nanar nouvelle génération. Celui qui appâte avec ses titres et concepts improbables mais n’assure que le service minimum avec des effets spéciaux digitaux volontairement mauvais “pour faire rire” et des scénarii interchangeables qui finissent par se confondre. Le quidam rit de bon cœur sans comprendre qu’il se fait manipuler, pensant se moquer d’un film prenant son sujet au sérieux alors qu’il ne fait que réagir à une formule spécialement étudiée. Le vétéran de la série B, lui, peut sourire devant quelques gags mais regrette surtout le temps où le genre était sincère et où la déconne n’empêchait pas l’effort...

Lire...

Treevenge (2008)

12 DAYS OF CHRISTMAS

Treevenge

(2008)

It’s Christmas, I just want to fuck !

Jason Eisener, c’est le mec qui a étonné tout le monde lorsque, en 2007, il livra Hobo With a Shotgun pour le concours de fausses bandes-annonces organisé par Robert Rodriguez à l’occasion de la sortie de Grindhouse. La suite, on la connait: le court-métrage gagne le grand prix et son réalisateur tournera ensuite une version longue avec Rutger Hauer. Entre les deux, il met en boite un autre petit film dans la même veine histoire de patienter, ultra violent mais caricatural et hilarant: c’est Treevenge, qui décrocha lui aussi quelques récompenses (meilleur film chez Rue Morgue Magazine et Fantastic Fest Online, meilleur montage chez l’Atlantic Film Festival, une mention honorable à Sundance)...

Lire...

A Christmas Treat (1985)

12 DAYS OF CHRISTMAS

A Christmas Treat

(1985)

Tim Sullivan, c’est un cas assez fascinant puisque celui d’un gars qui a su s’associer avec les bonnes personnes aux bons moments pour élever sa position dans le cinéma de genre, qui a eu de belles opportunités, mais qui n’en a finalement jamais rien fait de bien probant. Ainsi le bonhomme a commencé très jeune sur le génial Deadly Spawn (où il n’a eu que de tout petits boulots, ce qu’il évite d’ébruiter), fut assistant sur quelques grandes productions (Le Parrain 3), s’est acoquiné avec Eli Roth durant son moment de gloire et se rapprocha de grands magazines spécialisés comme Fangoria ou Rue Morgue pour consolider sa présence dans le milieu et surtout récupérer quelques projets intéressants par leur biais, comme le Ho...

Lire...