Creature Feature tagged posts

Saturn (1936-2020)

Une fois n’est pas coutume quittons l’univers de la série B, des films et de comics, et rendons hommage à Saturn, cet alligator de presque cent ans qui vient de mourir il y a deux jours. Pourquoi parler d’un simple animal quand de nombreuses personnes mériteraient d’avoir leur place dans cette rubrique ? Tout simplement parce que ce n’est pas tous les jours que l’on peut parler d’une grosse bête semblant sortir d’un creature feature, et parce que ce saurien aura eu une vie très bien remplie valant amplement n’importe quelle carrière artistique ou parcours professionnel que les humains aiment tant vanter...

Lire...

Feeders (1996)

Feeders

(1996)

Venus du fin fond de la Pennsylvanie et ressemblant un peu à Ned Flanders des Simpsons mais en plus bouseux, les frères Polonia comptent parmi les plus grandes vedettes du shot on video. Des réalisateurs cultes du cinéma Z ayant bricolé de petits films avec les moyens du bord depuis leurs adolescences, faisant leur entrée dans le business avec Splatter Farm en 1987. Presque dix ans plus tard débarque ce Feeders, qui demeure à ce jour leur plus gros succès et leur titre le plus célèbre. Une histoire d’extraterrestres surfant sur la mode du Petit Gris et des soucoupes volantes, très en vogue à l’époque notamment grâce au phénomène X-Files. Réalisé conjointement avec leur partenaire régulier Jon McBride, lui aussi un habitué du SOV (Cannibal Campout

Lire...

Richard Brake contre les Attrapoïdes

Annoncé peu de temps après la sortie du (décevant) sixième opus en fin 2018, Tremors: Island Fury devait théoriquement sortir pour cet automne. Et malgré un scénario écrit en quatrième vitesse avec un premier jet terminé dès Janvier, ce n’est finalement que ce mois-ci que le tournage devrait commencer. Et en Thaïlande s’il vous plait, qui semble bien devenir la nouvelle terre d’accueil de la série B en DTV. Malgré ce retard, nous ne sommes pas resté dans le brouillard quant à la production de ce nouveau chapitre de la longue saga des vers géants et on sait déjà que le réalisateur Don Michael Paul rempile une troisième fois, après avoir dirigé les épisodes 4 et 5. Ce qui n’est pas nécessairement rassurant si l’on considère le résultat un peu paresseux du dernier film en date...

Lire...

Strange Tales #21 – The Man Who Cried Vampire ! (1953)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Strange Tales #21

The Man Who Cried Vampire !

(1953)

Qu’il est loin le temps où la Marvel s’appelait encore Atlas Comics ! Pour cela il faut remonter aux années 50, et même alors l’éditeur existait sous une forme plus ancienne encore nommée Timely Comics. L’univers des super-héros n’en étant qu’à ses balbutiements après le Golden Age, avec seulement une poignée de personnages en activité au sein de la compagnie (la première Torche Humaine, en fait un robot, Namor le Prince des Mer et l’oublié Marvel Boy), il fallait que les scénaristes mises sur d’autres genres à la mode pour attirer l’attention: espionnage, guerre, romance, suspense… et bien sûr l’horreur, alors très à la mode grâce aux EC Comics dont les publications – The Haunt of Fear

Lire...

Things 3: Old Things (1998) AKA. Deadly Tales

Things 3: Old Things

(1998)

Si Things est l’objet d’un culte minuscule et négligeable, et si Things 2 est extrêmement obscure au point qu’il n’existe pratiquement rien à son sujet sur Internet, alors Things 3 est une légende urbaine seulement connue des spécialistes du shot on video d’autrefois. Un film si rare que la jaquette de son édition originale ne subsiste qu’à travers une ou deux photos bien cachées dans les méandres du Web (encore une fois, un grand merci à Damien Granger et à sa fabuleuse collection pour le coup de main), et si méconnu que les rares informations disponibles semblent contradictoires. Difficile par exemple de savoir quel est son véritable titre puisque si l’œuvre porte le nom de Things 3: Old Things, elle en possède au moins deux autres...

Lire...

Things II (1998)

Things II

(1998)

Malgré ses limitations budgétaires et techniques, le shot on video Things (l’américain, pas le canadien) a su se montrer assez divertissant et sympathique pour se démarquer de la concurrence. Les mauvaises langues diront même que c’est sans doute la meilleure chose que David S. Serling ait jamais produite au point de s’y accrocher comme à la prunelle de ses yeux encore de nos jours, afin de capitaliser dessus un maximum. Mais si ce premier opus a bénéficié de plusieurs éditions VHS et DVD à travers le temps et qu’il est assez simple de dénicher quelques informations au sujet du film, c’est loin d’être le cas pour sa suite tardive. Things II (ou Things 2 si l’on en croit l’écran-titre) voit le jour cinq ans plus tard, et c’est à peine si l’on peut confi...

Lire...

The Head Hunter (2018)

The Head Hunter

(2018)

Jordan Downey, c’est le réalisateur des inénarrables ThanksKilling et ThanksKilling 3 (il n’existe pas de ThanksKilling 2 et c’est volontaire), mais aussi du fanfilm Critters: Bounty Hunter qui, en une poignée de minutes, fait bien plus honneur à la franchise dont il s’inspire que les ignobles Critters: A New Binge et Critters Attack ! Habitué aux projets “concept”, il retrouve son comparse de toujours Kevin Stewart, véritable homme à tout faire, pour les besoins de ce The Head Hunter. Un nouvel opus bien moins déconneur que ses méfaits précédents puisqu’il tape dans la dark fantasy la plus dépouillée possible. Oubliez les fresques épiques, les grands combats, les décors délirants et les menaces planétaires...

Lire...

Things (1993)

Things

(1993)

Attention, prière de ne pas confondre le Things de 1989, incompréhensible mais brillant morceau de canuxploitation tourné au caméscope, avec ce Things de 1993, lui aussi un représentant du genre shot on video mais américain et marquant les premiers pas dans le cinéma Z du producteur David S. Sterling. L’interminable saga des Camp Blood, c’est lui, tout comme la résurrection de Witchcraft avec les opus 14, 15 et 16 sorti en même temps. Dans sa longue carrière il aura également fait de la sous-traitance pour la Full Moon (Demonicus) et se rendit coupable du consternant The Amazing Bulk, l’un des trois films responsables de la popularisation du Nanar auprès du grand public avec The Room et Birdemic...

Lire...

By The Sword – Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma (2019)

Thierry Auge

By The Sword

Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma

(2019)

Auteur du site de critiques cinéma La Séance à Roggy et chroniqueur chez Black Lagoon Fanzine, Thierry Auge livre ici son premier bouquin qui prend la forme d’un fanbook, c’est-à-dire une sorte de fanzine à taille de bottin dédié à un sujet particulier. Avec By The Sword, l’auteur s’intéresse principalement aux multiples apparence que prend le genre de l’Heroic Fantasy au cinéma, dont il dresse un panorama impressionnant puisque s’étendant des débuts du cinéma à notre époque à travers le monde entier. Le projet lui tient à cœur depuis longtemps, né du double-choc cinéphile du Conan le Barbare de John Milius et d’Excalibur de John Boorman, et la rédaction des centaines de textes constitu...

Lire...

Silent Venom (2009)

Silent Venom

(2009)

S’il est réalisé par le vétéran Fred Olen Ray, une valeur sûre de la série B, Silent Venom n’est malheureusement qu’un DTV bas de gamme conçu pour les chaines câblés, et donc un simple produit de commande pour le metteur en scène qui ne s’intéresse absolument pas à ce qu’il tourne. Le principe repose ici sur la reprise du concept délirant de Snakes on a Plane, désormais oublié mais qui à l’époque avait fait suffisamment sensation pour engendrer quelques clones (Snakes on a Train chez la Asylum, Plane Dead avec des zombies à la place des reptiles). Ici le point de départ s’inspire ouvertement du téléfilm catastrophe Terreur Sous la Mer (Fer-de-Lance, 1974), qui enfermait lui aussi ses couleuvres dans un sous-marin, avec un soupçon de science-...

Lire...