Comics tagged posts

Crime Detector #5 – Ultimate Destiny (1954)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Crime Detector #5

Ultimate Destiny

(1954)

Il est difficile d’expliquer a quel point, dans les années 50, l’influence EC Comics s’est faite ressentir à travers tout le territoire américain, au point d’attirer l’attention du gouvernement sur une industrie jusqu’ici totalement libre de publier ce qu’elle veut sans avoir de compte à rendre. Outre DC et Marvel, encore toutes jeunes, de nombreuses autres compagnies désormais oubliées ont surfer sur la vague Horreur engendrées par Tales From the Crypt et ses petits frères, chacune créant ses propres anthologies afin de copier la formule gagnante...

Lire...

Strange Tales #21 – The Man Who Cried Vampire ! (1953)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Strange Tales #21

The Man Who Cried Vampire !

(1953)

Qu’il est loin le temps où la Marvel s’appelait encore Atlas Comics ! Pour cela il faut remonter aux années 50, et même alors l’éditeur existait sous une forme plus ancienne encore nommée Timely Comics. L’univers des super-héros n’en étant qu’à ses balbutiements après le Golden Age, avec seulement une poignée de personnages en activité au sein de la compagnie (la première Torche Humaine, en fait un robot, Namor le Prince des Mer et l’oublié Marvel Boy), il fallait que les scénaristes mises sur d’autres genres à la mode pour attirer l’attention: espionnage, guerre, romance, suspense… et bien sûr l’horreur, alors très à la mode grâce aux EC Comics dont les publications – The Haunt of Fear

Lire...

Jason Goes to Hell: The Final Friday – Official Movie Adaptation (1993)

Official Movie Adaptation

Jason Goes to Hell: The Final Friday

(1993)

Dire que Jason va en Enfer est l’opus le plus controversé de sa saga est un euphémisme. Si Jason Takes Manhattan est souvent perçu comme le plus mauvais film de la franchise en raison de sa lenteur de progression, de sa faible violence et de son titre quasiment mensonger, il demeure accepté en tant que tel malgré tout. L’œuvre d’Adam Marcus, en revanche, est presque universellement conspuée pour ses choix scénaristiques qui relègue le tueur au masque de hockey à l’arrière-plan et modifie sa mythologie de telle manière que l’intrigue se connecte très difficilement avec le reste de la série. Même de nos jours, après de multiples séquelles et la disponibilité d’une version uncut restaurant un grand...

Lire...

Superman – Jaws of the Killer Shark ! (1976)

Action Comics #456

Superman – Jaws of the Killer Shark !

(1976)

Lorsqu’il sort durant l’été 1975, Les Dents de la Mer change à jamais le paysage culturel de notre planète. Son impact peut encore se ressentir actuellement, d’une part parce que Hollywood continu de sortir ses blockbusters courant Juillet / Août comme cela est devenue une tradition depuis le triomphe du chef d’œuvre de Spielberg, mais aussi parce que la Sharksploitation se montre en très grande forme même quarante ans après l’apparition de son premier avatar. De nos jours celle-ci apparait de plus en plus stupide et caricaturale, et nous vient immédiatement en tête des monuments d’imbécilité comme Shark Exorcist, Sharkenstein et autres House Shark...

Lire...

Serpentina (1998)

Serpentina

(1998)

John Cleary est un bonhomme intéressant, puisqu’à l’origine son boulot n’a rien à voir avec l’industrie de la bande-dessinée. Si celui-ci est un artiste, il est avant tout… sculpteur professionnel ! C’est par un incroyable coup du sort ou une étrange opportunité qu’il se retrouva à bosser en tant que dessinateur pour comics durant les années 90. L’époque du grand Boom qui déstabilisa l’industrie suite à un vide juridique permettant à quiconque de lancer sa boite sans payer de taxes tout en profitant du marché “collector” alors à la mode. Cleary ne passe évidemment pas par la grande porte et fait ses débuts chez Topps Comics où il travail sur Satan’s Six, la fameuse série qui, en 1993, emploie Jason Voorhees comme guest star dans un hallucinan...

Lire...

The Dark Side of the Art – Dark Santana, Dawn Craven & Horus (2017)

12 DAYS OF CHRISTMAS

The Dark Side of the Art
(Pin-Up / D.I.D.)

DARK SANTANA, DAWN CRAVEN & HORUS

Brand (2017)

Et voilà une nouvelle rubrique que j’invente juste pour l’occasion et que je ne réutiliserai probablement jamais ! L’idée était de s’amuser à jouer au critique d’Art prétentieux confronté non pas à de grandes œuvres culturelles, mais au contraire à des illustrations sombres, bizarres et perturbantes au contenu violent ou sexuellement explicite. Bref, tout ce qui filerait une crise cardiaque à un petit snobinard de bonne famille ! Et comme le sujet du jour entre également dans le cadre des catégories Pin-Up et Damsel in Distress, je les fusionne également là dedans histoire d’être complet...

Lire...

Un truc vaguement intéressant à propos du Marvel Universe

Bien sûr la chose la plus importante associée à Marvel Comics ce mois-ci est le décès de Stan Lee. Concernant son univers fictif cependant, il est difficile d’évoquer quoique ce soit d’intéressant s’y déroulant tant la compagnie semble désormais n’exister qu’à travers controverses, insultes, propagande socio-politique hors-propos et surtout de très mauvais livres écrits et dessinés par des “artistes” dénichés sur Tumblr et payés au lance-pierre, ou par de vieux cons s’amusant à détruire leurs anciens héros désormais trop Blancs et trop macho (Slott avec Spider-Man, Bendis avec Iron Man). Quelques bonnes choses émergent de temps en temps comme l’excellent Immortal Hulk, mais rarement la Maison des Idées ne s’est montrée aussi mauvaise et peu créative.
Il faut dire...

Lire...

EXCELSIOR, un adieu à Stan Lee (1922-2018)

Le légendaire Stan Lee s’est éteint hier à l’âge impressionnant de 95 ans, touché par des complications liées à une sévère pneumonie, et en réalité par de nombreux autres problèmes. Aveugle depuis plusieurs années, partiellement sourd, les derniers moments de sa vie furent particulièrement difficile à suivre entre la mort de son épouse Joan l’an dernier, des conflits avec sa propre fille par rapport à son immense héritage et des abus de nombreuses personnes désireuses de récupérer son argent, comme ce gros connard de Keya Morgan, collectionneur s’étant attiré sa confiance durant sa période de deuil afin de détourner de nombreux biens, et même de délirantes accusations de harcèlement sexuel...

Lire...

Métal Hurlant Chronicles (1.01) – King’s Crown (2012)

ROAD TO HALLOWEEN V

Métal Hurlant Chronicles

King’s Crown

(2012)

Métal Hurlant, quand on est novice, c’est un sacré bazar pour s’y retrouver. Il y a d’abord Métal Hurlant le magasine d’origine, créé par le génial Jean-Pierre Jeunet et 100% français même si l’américain Richard Corben y était parfois démarché pour faire quelques illustrations. Y sont publiées des histoires parfois très courtes, parfois plus longue et à suivre sur plusieurs mois, toutes réalisées par une nouvelle génération d’artistes qui ne rentrait pas dans le moule et le politiquement correct de la bonne société française d’alors (presque cinquante ans plus tard rien n’a changé). La résultat est si bon que la revue est littéralement copiée aux États-Unis sous le titre de Heavy Metal...

Lire...

Tales From the Cryptkeeper (1.04a) – Gone Fishin’ (1993)

ROAD TO HALLOWEEN V

Tales From the Cryptkeeper

Gone Fishin’

(1993)

Il est difficile à croire de nos jours qu’il fut un temps où les films les plus violents produits par Hollywood pouvaient devenir des série pour enfants, du moment qu’ils étaient suffisamment populaire. Bien sûr cela impliquait de transformer les œuvres afin de les conformer au nouveau format et de les édulcorés un maximum, détruisant dans le procédé une grande partie de leur intérêt même. Mais tant pis si cela permettait de vendre des jouets ! The Crow, Highlander, Poltergeist et RoboCop, normalement interdit aux tous petits, eurent droit à leur adaptation live avec de grosses révisions...

Lire...