Charles Band tagged posts

Ooga Booga (2013)

Ooga Booga

(2013)

Erf…
Je savais que le film serait mauvais. Simplement je ne savais pas à quel point il serait mauvais. Et ça me peine de dire ça car j’aime les productions Full Moon en général et que je veux continuer à soutenir Charles Band pour ses idées délirantes. Même si ses méthodes et les dires de ses collaborateurs ont fini par me le révéler comme étant bien moins sympathique que je ne l’aurais cru…
Mais soyons francs, la compagnie fonctionne maintenant tellement sur l’économie, avec pour seul objectif de vendre des produits dérivés, que les films sont pour la plupart de véritables abominations. Certains se plaignaient sûrement à l’époque de Dollman vs. Demonic Toys ou de Puppet Master 5, mais ces productions restaient corrects, regardables, et surtout el...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – Le Secret de la Vie

Le Secret de la Vie est une ancienne formule magique permettant de transférer une âme humaine dans un objet inerte, lui insufflant la vie. On l’a doit au Dieu égyptien Sutekh (aussi connu comme Set) qui la garde précieusement cachée dans l’un de ses temples, au Caire. Au tout début du XXème siècle cependant, un sorcier vieux de 3000 ans du nom d’Afzel parvint à s’introduire dans le sanctuaire et voler le précieux parchemin. Il existe en effet une prophétie qui veut que les Anciens Dieux émergeront d’ici une centaine ou un millier d’années, et seul le Secret de la Vie pourra alors protéger la race humaine. Pourquoi ? Comment ? De tels détails ne sont malheureusement pas révélés...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – L’Anneau d’Afzel

Voici la bague du sorcier égyptien Afzel. L’objet possède en fait un aiguillon caché qui peut surgir grâce à une certaine pression du doigt, lequel doit alors être planté dans la nuque d’un défunt pour en récupérer l’essence vitale. De l’aveu du magicien, le bijou n’a aucun pouvoir et ne sert en fait que de simple outil dans le procédé du transfert de l’âme humaine vers un objet inerte, un pouvoir qu’il a volé au Dieu Sutekh (aussi connu comme Set). Il semble évident qu’Afzel ait lui-même fabriqué la bague afin d’extraire le fluide cérébral, nécessaire au transfert de l’âme, le liquide agissant comme un “pont” pour celle-ci.

   

A la mort du sorcier, la bague fut utilisée par son disciple, le marionnettiste André Toulon, jusqu’à ce qu’il la remplace par ...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – Magrew’s Marvels

Magrew’s Marvels, aussi connu sous le nom de House of Marvels, était l’un de ces spectacles d’exhibitions miteux comme on en trouve beaucoup dans les petites villes américaines. Des musées étranges directement inspirés des sideshows itinérants des siècles passés, où l’on pouvait y voir aussi bien des collections d’objets bizarres (bien souvent faux) que des artistes aux talents particuliers. Tout à fait mon genre d’endroit.

Celui-ci était tenu par le Dr. Magrew (un titre purement honorifique, l’homme n’étant pas un scientifique), occasionnellement accompagné de sa fille Jane, et présentait tout un tas de fausses créatures imaginaires et une quantité impressionnantes de pantins et marionnettes de bois. On peut d’ailleurs supposer que Magrew fut lui-même marionnettiste autre...

Lire...

Le retour du bonhomme de pain d’épice tueur

Charles Band et sa célèbre maison Full Moon semblent s’être repris en main depuis quelques temps, enchainant les projets les plus fous (exemple récent parmi d’autres: Ghost Poker, alias Dead Man’s Hand avec Sid Haig et Michael Berryman). Parmi les quelques productions qui émergent de cette bonne passe, la suite de Gingerdead Man, le film complètement con où Gary Busey (Point Break, L’Arme Fatale) jouait un tueur réincarné en bonhomme de pain d’épice !
Un film très court (60 minutes), très nazes (peu d’effets spéciaux) et très con (c’est pas gore, les personnages sont stupides et il n’y a aucune logique) mais dont le sujet suffisait à faire envie. Le personnage était revenu par la suite pour faire une apparition dans un autre film de la firme, Evil Bong (un film où des jeune...

Lire...