Yearly Archives 2019

Richard Brake contre les Attrapoïdes

Annoncé peu de temps après la sortie du (décevant) sixième opus en fin 2018, Tremors: Island Fury devait théoriquement sortir pour cet automne. Et malgré un scénario écrit en quatrième vitesse avec un premier jet terminé dès Janvier, ce n’est finalement que ce mois-ci que le tournage devrait commencer. Et en Thaïlande s’il vous plait, qui semble bien devenir la nouvelle terre d’accueil de la série B en DTV. Malgré ce retard, nous ne sommes pas resté dans le brouillard quant à la production de ce nouveau chapitre de la longue saga des vers géants et on sait déjà que le réalisateur Don Michael Paul rempile une troisième fois, après avoir dirigé les épisodes 4 et 5. Ce qui n’est pas nécessairement rassurant si l’on considère le résultat un peu paresseux du dernier film en date...

Lire...

Replay (2019)

David Didelot

Replay

(2019)

Avant tout, il convient de préciser une chose à propos de ce Replay: il ne s’agit en aucun cas d’une simple rétrospective de Vidéotopsie, le célèbre fanzine de son auteur. Je préfère le dire puisque le logo apparait en gros en tête de couverture et cela peut prêter à confusion. Comme le prouve le petit “autobiographie” placé en bas à droite de l’image, l’ouvrage est bien un retour sur la vie entière de David Didelot, ce qui inclut Vidéotopsie et ses autres activités liées au cinéma Bis, mais pas uniquement. A la manière du Danse Macabre de Stephen King, l’écrivain explore sa propre histoire et en ressort de nombreux éléments qui ont aidés à façonner sa passion et sa personnalité...

Lire...

Don Glut kiffe Black Lagoon Fanzine #3

Bon, c’est un peu exagéré, n’empêche que le bonhomme vient de recevoir son exemplaire du fanzine et l’a gentiment fait savoir sur les réseaux sociaux. C’est trois fois rien, n’empêche que si on nous avait dit qu’un jour Donald F. Glut – LE grand auteur de comics, scénariste pour Vampirella, réalisateur de nombreux courts-métrages à propos de dinosaures et de super-héros et metteur en scène de Countess Dracula’s Orgy of Blood – tiendrait dans ces mains notre modeste canard, on ne l’aurait évidemment pas cru. Merci à lui d’avoir prit le temps de feuilleter le machin pour en voir toutes les belles images à défaut d’en lire les articles, faute de savoir parler français, cela nous fait rudement plaisir.

Black Lagoon Fanzine will return !

Lire...

Halloween Aftermath 2019

HALLOWEEN AFTERMATH

2019

           

           

           

   

Je sais, personne ne lit ces articles et je perds mon temps en plus de ne rien dire de constructif ou d’intéressant. Merde, Décembre dernier j’ai inventé ce stupide 12 Days of Christmas sans jamais faire de débrief après-coup, alors quoi ? Je ne sais pas, sans doute que la saison d’Halloween me parle un peu plus puisqu’il s’agit de monstres, ce qui est toujours plus fun que la naissance du petit Jésus...

Lire...

Trick ʽr Treat (2007 / 2009)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Trick ʽr Treat

(2007 / 2009)

Charlie Brown’s an asshole !

Bien que la production du génial Trick ʽr Treat de Michael Dougherty n’ait pas été très élevée, cela n’empêcha pas le département marketing de faire son boulot et de permettre la création de divers produits dérivés censés faire la promotion du film pour sa sortie en salles. L’un de ces projets fut celui d’une adaptation comic book chez DC Comics, à travers son label WildStorm Productions, avec un véritable gimmick pour attirer l’attention: le concept était de narrer les quatre histoires de l’anthologie à travers quatre numéros qui paraitraient au rythme d’une revue par semaine, l’ultime épisode étant prévu pour Halloween 2007, date à laquelle le long métrage serait disponible sur les écrans...

Lire...

Trick ʽr Treat (2007)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Trick ʽr Treat

(2007)

Toujours inédit dans nos contrées treize ans après sa sortie, Trick ʽr Treat n’a rien perdu de son mordant ou de sa brillance depuis tout ce temps. Il s’agit toujours la meilleure anthologie horrifique qui existe depuis Creepshow et personne d’autre que son réalisateur, Michael Dougherty, n’a su capturer aussi bien l’esprit d’Halloween. Il faut dire que celui-ci s’intéresse au sujet depuis toujours et en a fait le sujet de sa toute première production, le court-métrage Season’s Greetings en 1996 où apparait déjà le personnage de Sam, la petite mascotte du film. Un enfant surnaturel déguisé d’un sac en toile de jute sur la tête dont le nom dérive de Samhain, et qui est en réalité l’incarnation même de cette fête traditionnelle...

Lire...

Halloween at Aunt Ethel’s (2019)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Halloween at Aunt Ethel’s

(2019)

Halloween at Aunt Ethel’s est l’une des pires choses qui m’a été donné de voir. Bien sûr lorsque je repense à Keaton’s Cop ou Twister’s Revenge je me dis qu’il y existe peut-être plus lamentable encore, mais à ce niveau tout devient subjectif et il est difficile de “classer” la non-qualité de ces œuvres. Dans le cas présent, il faut par exemple déjà admettre que ce long-métrage n’est pas un film à proprement parlé mais plutôt une sorte de vidéo YouTube dépourvue de toute qualité artistique, narrative ou technique...

Lire...

Candy Corn (2019)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Candy Corn

(2019)

N’y allons pas par quatre chemins: Josh Hasty, le réalisateur de ce Candy Corn, est un hipster. Avec sa grosse barbe huilée et taillée, ses cheveux laqués et ses grosses lunettes, il est de ces jeunes hommes qui pensent exprimer leur personnalité avec leur look sans comprendre qu’ils obéissent à la même mode et se ressemblent tous: interchangeables et semblant sortir d’une pub pour parfum ou vêtements chics. Et l’air de rien ceci explique beaucoup de choses sur son film...

Lire...

The Vineyard (1989)

ROAD TO HALLOWEEN VI

The Vineyard

(1989)

Dans l’univers de la série B, l’acteur James Hong est comparable à un véritable trésor qu’il convient de chérir et de protéger. D’autant que le bonhomme, désormais âgé de 90 ans, va sans doute sur ses derniers jours et qu’il faut s’attendre à tout moment à le voir disparaitre. Aussi lorsque ressort dans une copie haute définition The Vineyard, l’une de ses rares réalisations et seul vrai  représentant du cinéma d’exploitation dans le lot, il convient de revisiter ce petit film passé plutôt inaperçu à l’époque. L’expérience Big Trouble in Little China en 1986 l’a sans doute beaucoup marqué, et comme celle John Carpenter son histoire opère une surprenante fusion des genres, empruntant aussi bien à l’horreur qu’au récit...

Lire...

Vampirella vs. Fluffy the Vampire Killer (2012)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Vampirella vs. Fluffy the Vampire Killer

(2012)

Un drôle de bizarrerie que ce Vampirella vs. Fluffy the Vampire Killer, faux crossover entre la plus sexy des vampiresses et la chasseuse de Joss Whedon. Car comme le titre l’indique, ce n’est vraiment à Buffy la “vampire slayer” que nous avons affaire ici mais un alter ego satirique qui laisse à penser que le scénario va s’orienter vers la parodie. Ce n’est pas tout à fait le cas puisqu’il s’agit avant tout d’un pastiche permettant à l’écrivain de s’affranchir de toute continuité et autres exactitudes propres à la série télé. D’ailleurs, sans surprise, certains personnages secondaires meurent au cours de l’intrigue, ce qui serait impensable dans le cas où la véritable licence Buffy avait été ...

Lire...