Monthly Archives décembre 2018

The Dark Side of the Art – Dark Santana, Dawn Craven & Horus (2017)

12 DAYS OF CHRISTMAS

The Dark Side of the Art
(Pin-Up / D.I.D.)

DARK SANTANA, DAWN CRAVEN & HORUS

Brand (2017)

Et voilà une nouvelle rubrique que j’invente juste pour l’occasion et que je ne réutiliserai probablement jamais ! L’idée était de s’amuser à jouer au critique d’Art prétentieux confronté non pas à de grandes œuvres culturelles, mais au contraire à des illustrations sombres, bizarres et perturbantes au contenu violent ou sexuellement explicite. Bref, tout ce qui filerait une crise cardiaque à un petit snobinard de bonne famille ! Et comme le sujet du jour entre également dans le cadre des catégories Pin-Up et Damsel in Distress, je les fusionne également là dedans histoire d’être complet...

Lire...

Psycho Santa (1993)

12 DAYS OF CHRISTMAS

Psychos Santa

(1993)

S’ils existent encore de nos jours, les magazines de jeux vidéos sont désormais obsolètes face à Internet, et hormis pour quelques harcore gamers ou nostalgique de la presse papier, il y a peu de chance pour que les nouvelles générations achètent ces revues avec la même ferveurs que les gamins des années 90. A l’époque le marché était tel que ces mensuelles pouvaient se permettre de se spécialiser sur une marque ou un type de machines particulier. C’était le cas avec le britannique The One qui se concentrait sur les ordinateurs comme les premiers PC, la Atari ST et surtout la Commodore Amiga sur laquelle elle se centra exclusivement un peu plus tard suite à un changement de rédaction, devenant alors The One Amiga...

Lire...

A Christmas Treat (1985)

12 DAYS OF CHRISTMAS

A Christmas Treat

(1985)

Tim Sullivan, c’est un cas assez fascinant puisque celui d’un gars qui a su s’associer avec les bonnes personnes aux bons moments pour élever sa position dans le cinéma de genre, qui a eu de belles opportunités, mais qui n’en a finalement jamais rien fait de bien probant. Ainsi le bonhomme a commencé très jeune sur le génial Deadly Spawn (où il n’a eu que de tout petits boulots, ce qu’il évite d’ébruiter), fut assistant sur quelques grandes productions (Le Parrain 3), s’est acoquiné avec Eli Roth durant son moment de gloire et se rapprocha de grands magazines spécialisés comme Fangoria ou Rue Morgue pour consolider sa présence dans le milieu et surtout récupérer quelques projets intéressants par leur biais, comme le Ho...

Lire...

L’Effet Inception, avec L’Arme Fatale et Tales From the Crypt

12 DAYS OF CHRISTMAS

L’Effet Inception,
avec L’Arme Fatale et Tales From the Crypt

Si l’on a tendance à se souvenir que Die Hard est un film de Noël, John MacLane pourchassant une bande de voleurs se faisant passer pour des terroristes dans les locaux décorés de guirlandes et de sapins de Noël du Nakatomi Plaza (“Now I have a machine-gun. Oh-oh-oh.”), on oublie en revanche beaucoup plus facilement que c’est également le cas de L’Arme Fatale. Et si ce n’est pour la violente scène d’ouverture se déroulant au son de Jingle Rock, il est vrai qu’il y a visuellement peu d’indications que l’intrigue se passe en pleines fêtes de fin d’année...

Lire...

Angels With Filthy Souls (1990)

12 DAYS OF CHRISTMAS

Angels With Filthy Souls

(1990)

“Tu vas avoir droit à dix p’tites secondes pour déplacer ton gros cul dégueulasse.
Hors de chez moi, sinon j’te plombe les boyaux avec du calibre 12 !
1…2…10 !

Si vous vous souvenez de cette citation, félicitation ! C’est que vous avez sûrement grandit en regardant Maman, J’ai Raté l’Avion ! plusieurs fois et que certains détails se sont incrustés pour toujours dans votre subconscient...

Lire...

Silent Night, Bloody Night (1972)

Silent Night, Bloody Night

(1972)

Il convient de ne pas confondre ce Silent Night, Bloody Night de 1972 avec le plus célèbre Silent Night, Deadly Night, qui lui date de 1984. Car quand bien même ils soient tous les deux des “films d’horreur se déroulant en période de Noël”, ils ne peuvent pas être plus différent, l’un étant un slasher conçu durant le boom du genre, l’autre évoquant plutôt un thriller violent dans la veine de Psychose et Dementia 13. Tourné en 1970 sous le titre de Night of the Dark Full Moon, il précède même Black Christmas dans l’utilisation de la saison des cadeaux comme toile de fond pour son intrigue, même s’il faut avouer que dans ce cas particulier cela reste pratiquement anecdotique...

Lire...

Son of Santa (2008)

12 DAYS OF CHRISTMAS

Son of Santa

(2008)

Avant Astron-6, il y avait Greypoint Films. Quelle est la différence ? Il s’agit en fait de l’association de trois des cinq membres de l’équipe avant que celle-ci ne soit pleinement formée. Plus exactement, c’est le nom choisi par Conor Sweeney et Matt Kennedy lorsqu’ils n’étaient qu’un duo faisant de petites vidéos dans leur coin pour s’amuser...

Lire...