Monthly Archives décembre 2007

Punisher MAX, vol.4: Mère Russie

Le nouveau Punisher vient enfin de sortir chez nous, toujours dans la violente et jusqu’au-boutiste collection Marvel MAX. Les dessins sont assurés par Dougie Braithwaite et le scénario, comme toujours, par Garth Ennis. Cette fois il s’agit d’un crossover entre Frank Castle et une autre figure célèbre et moins super-héroïque de l’univers Marvel: le colonel Nick Fury, célèbre dirigeant du S.H.I.E.LD., pour qui Garth Ennis a déjà écris quelques aventures, elles aussi publiées chez Marvel MAX.

Fury, viré du commandement du S.H.I.E.L.D., est amer mais voit une possibilité de retrouver son bébé. Il lui faut empêcher un virus mortel d’être lâché contre les USA. Problème: l’inventeur du virus vient de mourir et a caché le virus ET l’antidote dans le corps de sa petite fille...

Lire...

Nouveau projet Raimi

La nouvelle la plus mitigée du mois est celle de la futur mise en chantier de Drag Me To Hell, le nouveau projet de Sam Raimi. Il y a de quoi être perplexe. En effet d’un côté, plusieurs éléments donne l’impression que ce film sera un véritable retour au source: le script lui-même, autrefois nommé The Curse, a été écrit par Sam avec son frère Ivan à l’époque de L’Armée des Ténèbres (Evil Dead III), et Robert Tapert l’annonce comme un “spook-a-blast”, sous-entendant un film train fantôme” fun et effrayant à la manière du culte Evil Dead 2.

Si la présence de noms rassurants dans le projet laisse espérer le meilleur, on a quand même quelques réserves...

Lire...

Preview – Hellboy II: The Golden Army

Voilà, la bande-annonce est disponible depuis hier. Si l’on admire toujours la passion de Guillermo Del Toro et son véritable génie cinématographique, force est de constater que l’on a un peu peur du résultat final.
Le premier Hellboy avait été un très grand ratage traversé de scènes réussites. Ici on sent que le réalisateur a pu se débarrasser de plusieurs contraintes qui avait plombé le scénario (l’agent Myers pour que le grand public s’identifie et découvre progressivement l’univers, une Liz jeune et une amourette brouillonne avec Hellboy).
On reconnaitra l’imagerie propre au cinéaste, comme les créatures humanoïdes blanchâtre inspirée de sa version du vampire (et par ailleurs joué ici par l’acteur ayant interprété Nomak dans Blade II), les symboles anciens, l...

Lire...

Red Hulk

Alors qu’en France on vient tout juste de sortir un trade paperback sur Planet Hulk, voilà que le mois dernier c’est “achevé” (car Marvel tire quand même sur la corde) World War Hulk, qui devait encore une fois “tout changer même que plus rien ne sera jamais comme avant”. Alors, ce Hulk rouge de rage devant cette silhouette indéfinie surgit-il dans les dernières pages ? Et bien en fait pas du tout ! On se fait bien avoir car notre Hulk reste vert et il faut attendre la nouvelle série, un relaunch tout simplement appelé Hulk, pour voir notre géant dans ce nouvel état. L’histoire se déroulera donc après les évènements de WWH même si je suis incapable de dire si elle en tient réellement compte (le synopsis ne révèle rien quant aux compagnons du colosse vert)...

Lire...

Hack/Slash #6

Tout frais de ce matin, le nouveau numéro de Hack/Slash dans sa déclinaison série vient de m’être offert par mon cher et généreux Fournisseur. Une attention qui fait chaud au cœur.
Un visuel très étrange que la couverture de celui-ci, puisque le graphisme est une parodie ouverte des Archie Comics, une BD très éloignés des comics de super-héros (quoiqu’un crossover avec le Punisher existe, et le personnage y été très bien respecté malgré l’hallucination totale du scénario). La trouvaille de ce 6ème opus, en effet, est de plonger Cassie et Vlad dans un univers très éloigné du leur !

Ainsi après des premières pages dites “habituelles”, avec un dessin normal, nos deux compères atterrissent dans une petite ville qui leur paraît très “étrange”...

Lire...

Freddy vs. Jason vs. Ash #2

Sorti hier, mon Fournisseur préféré vient de me remettre ce tant attendu deuxième numéro du big crossover, et enfin les choses avancent un peu. Au programme, un Ash fidèle à lui-même qui drague comme un gros loser dès son arrivée et se fait immédiatement suspecter par la police dès les premiers meurtres par Jason. Notre “héros” se met à déblatérer toutes ses affaires avec les Deadites et le Necronomicon pour se faire taxer de fou par les jeunots, mais se trouve quand même quelqu’un pour croire à ses histoires. Allez comprendre… Et je vous épargne certaines de ses répliques, tout bonnement incroyable (genre: “There are things your testicle-sized brains can’t even comprehend”, ou encore ce “(…) ancient Kandarian demons that want to turn you inside out and wea...

Lire...