Category Imaginarium

The Dark Side of the Art – Dark Santana, Dawn Craven & Horus (2017)

12 DAYS OF CHRISTMAS

The Dark Side of the Art
(Pin-Up / D.I.D.)

DARK SANTANA, DAWN CRAVEN & HORUS

Brand (2017)

Et voilà une nouvelle rubrique que j’invente juste pour l’occasion et que je ne réutiliserai probablement jamais ! L’idée était de s’amuser à jouer au critique d’Art prétentieux confronté non pas à de grandes œuvres culturelles, mais au contraire à des illustrations sombres, bizarres et perturbantes au contenu violent ou sexuellement explicite. Bref, tout ce qui filerait une crise cardiaque à un petit snobinard de bonne famille ! Et comme le sujet du jour entre également dans le cadre des catégories Pin-Up et Damsel in Distress, je les fusionne également là dedans histoire d’être complet...

Lire...

L’Effet Inception, avec L’Arme Fatale et Tales From the Crypt

12 DAYS OF CHRISTMAS

L’Effet Inception,
avec L’Arme Fatale et Tales From the Crypt

Si l’on a tendance à se souvenir que Die Hard est un film de Noël, John MacLane pourchassant une bande de voleurs se faisant passer pour des terroristes dans les locaux décorés de guirlandes et de sapins de Noël du Nakatomi Plaza (“Now I have a machine-gun. Oh-oh-oh.”), on oublie en revanche beaucoup plus facilement que c’est également le cas de L’Arme Fatale. Et si ce n’est pour la violente scène d’ouverture se déroulant au son de Jingle Rock, il est vrai qu’il y a visuellement peu d’indications que l’intrigue se passe en pleines fêtes de fin d’année...

Lire...

Angels With Filthy Souls (1990)

12 DAYS OF CHRISTMAS

Angels With Filthy Souls

(1990)

“Tu vas avoir droit à dix p’tites secondes pour déplacer ton gros cul dégueulasse.
Hors de chez moi, sinon j’te plombe les boyaux avec du calibre 12 !
1…2…10 !

Si vous vous souvenez de cette citation, félicitation ! C’est que vous avez sûrement grandit en regardant Maman, J’ai Raté l’Avion ! plusieurs fois et que certains détails se sont incrustés pour toujours dans votre subconscient...

Lire...

D.I.D. – L’Écartèlement de Lara Croft (Tomb Raider – Tower of Souls, 2004)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 23

Damsel In Distress

L’ÉCARTÈLEMENT DE LARA CROFT

Tomb Raider – Tower of Souls (2004)

Octobre arrive et avec lui l’automne. Le froid commence déjà à s’installer et il va falloir trouver un moyen de se réchauffer. Alors pourquoi pas avec la splendide Lara Croft, dont le nouveau jeu vient de sortir ? Faire tourner sa PS4 pendant plusieurs heures peut ainsi faire monter la température de quelques degrés. Heureusement pour ceux qui n’ont ni console ni bon PC, on peut arriver au même résultat en contemplant simplement les courbes sensuelles de l’héroïne ! Quelques comics peuvent suffire pour tenir l’hiver, d’autant que certains numéros sont un peu plus épicés que d’autre. Comme par exemple Tower of Souls, publié en son te...

Lire...

When and Where – Amityville: The New Generation (1993)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 22

WHEN AND WHERE

Amityville: The New Generation (1993)

You’re a very brave man, Paulie.
A loaded gun, with all these critics around…

J’ai commencé cette rubrique stupide en parlant d’objets bizarres et à peine visibles dans un film, souvent impossible à mentionner dans de simples chroniques. Il était temps que je revienne sur ce concept, et ainsi l’une des premières choses qui me vient en tête est cette étrange “œuvre d’art” provenant de Amityville: Darkforce, ou Amityville: The New Generation, soit le septième film de la série. Pour mettre rapidement les choses dans leur contexte, il faut mentionner l’existence de deux saga parallèles à propos de cette franchise: les films et les livres...

Lire...

The Shadow vs. Le Sadique à la Tronçonneuse – Pieces (1982)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 21

Recyclage

THE SHADOW vs.
LE SADIQUE À LA TRONÇONNEUSE

Pieces (1982)

On connait tous le Sadique à la Tronçonneuse, ce pseudo giallo espagnol par l’auteur de Slugs. Un slasher ultra sanglant et limite misogyne, qui s’ouvre sur une scène incroyable montrant un gamin pervers mettre en pièces sa maman à coups de hache parce qu’elle désapprouve (hystériquement il faut dire) le puzzle érotique qu’il tente de reconstituer. Des années plus tard, l’assassin devenu grand mélange ces deux éléments de son passé et se met à découper de jolies étudiantes pour réassembler les morceaux en un seul corps parfait.
De son véritable titre Mil Gritos Tiene la Noche – ce qui peut se traduire chez nous par Les Milles Cris de la Nuit, l...

Lire...

Pin-Up – Weeping Willow (Madame Mirage, 2008)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 20

Pin-Up

WEEPING WILLOW

Madame Mirage (2008)

Ceux qui traine par ici depuis assez longtemps le savent, j’ai un faible pour les jolies brunes aux yeux verts. Mais j’ai aussi un faible, dans les comics, pour les super-criminels qui reposent sur les gimmicks les plus absurdes – ce sont Lady Octopus, pendant féminin du célèbre Dock Ock de Spider-Man, Scream, version femelle et de couleur jaune de Venom, ou encore Spot, un personnage au costume couvert de tâches noirs qui sont autant de petites portes vers d’autres dimensions. Aussi, lorsque je découvre dans les pages de bandes-dessinées des personnage qui regroupent ces choses, j’en deviens aussitôt accro...

Lire...

Will Smith & Freddy Krueger – The Fresh Prince of Bel-Air (1990)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 19

WILL SMITH & FREDDY KRUEGER

The Fresh Prince of Bel-Air (1990)

saison 1, épisode 6

“Four: Get the stick out of your butt !

Bien avant d’être une star internationale de cinéma, Will Smith a commencé sa carrière comme rappeur au milieu des années 80. Une époque où ce genre était plutôt populaire et loin de véhiculer les clichés vulgaires et sexistes qu’ils sont désormais nombreux à afficher. S’il n’était pas le meilleur, il n’était pas non plus le pire et fini par se faire remarquer. A la toute fin de l’année 1989, il est même approché par la chaine de télévision NBC qui souhaite capitaliser sur ce petit succès et lui propose d’être la star d’un sitcom s’inspirant de son “personnage” artistique...

Lire...

Pin-Up – Carol Maibaum (Ghost in the Machine, 1993)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 18

Pin-Up

CAROL MAIBAUM

Shevonne Durkin – Ghost in the Machine (1993)

S’il ne fallait évoquer qu’un membre du casting de Ghost in the Machine, il est évident qu’il devrait s’agir de Bryan Cranston, star internationale depuis Breaking Bad et à l’époque un parfait inconnu ressemblant un petit peu à Patrick Schwayze. Il y joue le héros, un hacker défendeur de la veuve et de l’orphelin au sens propre, puisque sauvant une petite famille des griffes d’un tueur en série digitalisé et pouvant contrôler les appareils électriques à volonté (car la notion de online / offline était un peu aléatoire chez le public, en ce temps là) ou prendre la forme d’un hologramme vindicatif.
Seulement je ne suis pas comme tout le monde, et non ...

Lire...

Bob-omb – Super Mario Bros. (1993)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 17

BOB-OMB

Super Mario Bros. (1993)

De son nom original japonais ボム兵, ou ボムへい (soldat bombe), le Bob-omb est l’un des plus célèbres ennemis de l’univers de Mario, le plombier moustachu de Nintendo. Un adversaire de base, au même titre que les Goombas ou les petits Koopas, qui “attaque” en se laissant simplement exploser. Son nom international découle en fait de son surnom japonais, où il est souvent juste appelé “Bob” sans doute parce que cela doit beaucoup ressembler à “Bomb” (probablement un cas d’Engrish). Sa première apparence remonte à l’époque de Super Mario Bros. 2 – la version américaine, en fait le jeu de plateforme Yume Kōjō: Doki Doki Panic modifié pour l’occasion (car le vrai Super...

Lire...